Loveless ♥



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Welcome in hell [Ji Yung]

Aller en bas 
AuteurMessage
Kim Hyun Ah

avatar

Posts : 8
Join date : 31/08/2009

MessageSujet: Welcome in hell [Ji Yung]   Mar 1 Sep - 3:31

    PUT! PUT!

    M. Kim « Alors ma chérie, tu viens? »

    Le klaxon de la voiture retentit fortement dans les oreilles de Hyun Ah, la faisant quelque peu sursauter, tandis que la voix lassante de son père la fit soupirer. Et voilà… Le moment était enfin venu. Il était tant pour la famille Kim d’emménager dans leur nouvelle maison… Ou plutôt, de cohabiter dans la même demeure dont de bons amis à son père étaient prêts à partager avec eux. Rien qu’à y penser, cela attristait énormément la jeune coréenne de devoir quitter son propre chez soi qui était, à présent, réduit en cendre à cause d’un feu dont les pompiers ignoraient la provenance de cet "incident".

    De cet incident mon œil ouais…

    En repensant au matin même, lorsque cet homme avait osé décrire cette tragédie comme un "incident", Hyun Ah serra les points. Du jour au lendemain, elle s’était retrouver sans toit et, la première chose que le présentateur de nouvelle avait dit devant la caméra était : « Ce malheureux "incident" a ravagé une maison entière! Mais heureusement, toute la famille qui occupait cet habitat est saine et sauve. D’ailleurs, blablabla… ». Cette explication avait vraiment frustré la jeune lycéenne sur le coup. En faite, juste en se remémorant cet instant, elle était encore plus en colère, se disant qu’elle aurait pu enlever le micro d’entre les mains de ce crétin et d’affirmer que ce n’était pas qu’un simple "incident" que ce feu avait commit, mais bien une perte ravageuse aux yeux d’une famille munit d’un père sans emploi – pour le moment – et d’une fille unique. Mais elle s’était retint, se contentant de serrer ses jointures fortement, comme elle le faisait en ce moment. Par contre, comme ce même abruti avait renchérit au nouvelle par après, il n’y avait aucun blesser et aucun mort. Et c’était tant mieux car, si Hyun Ah avait dû perdre son père en plus de sa tendre et chère mère, elle n’aurait su où donner sa tête. Bref.

    Ce fut de nouveau coup de klaxon qui sortit Hyun Ah de sa torpeur. Elle pivota son corps vers la voiture garée un peu plus loin avant de voir son père qui lui faisait des signes de la main, l’incitant à monter à bord pour qu’ils puissent enfin se rendre à destination. Seulement… Hyun Ah n’avait aucune envie de tout recommencer à zéro. Mais elle n’avait pas le choix. Donc, avant de réellement quitter les lieux, la belle refit face à cette dévastation causer par les flammes avant de se pencher poliment devant sa maison démolit. Elle la remerciait. Pourquoi? Tout simplement car elle avait vécue toute sa vie à l’intérieur de celle-ci et qu’elle avait apprécié chaque moment qu’elle avait passé entre ces quatre murs. Ensuite, elle se redressa et marcha jusqu’à la voiture, intact, de son père. Il y avait au moins cela de toujours utile, bien que cette dernière tombait en ruine vu ses nombreuses années de route. Calmement, Hyun Ah prit place à l’intérieur de l’automobile et c’est en silence que la famille Kim se rendit à leur nouveau logement. Pendant tout le trajet, la coréenne avait laissé ses mauvais souvenirs derrière elle, gardant les plus positifs, histoire de ne pas trop arriver dans sa nouvelle famille avec une moue désespérée. Ce fut donc après une bonne demi-heure que Hyun Ah et son père arrivèrent devant… Une maison digne d’une forteresse. Jo Wang, son père, ne semblait pas si éblouis que sa petite fille qui elle, yeux ronds comme des billes et bouche grandement ouverte, eu de la difficulté à trouver la poigner de porte pour s’extirper de la voiture, trop subjuguer par la beauté des lieux.

    C’est avec tapotement qu’elle finit par ouvrir sa portière et sortir dehors. Son père se mit à rire en voyant l’air éblouis da sa fille et, tout en marchant vers elle, il claqua des doigts pour la sortir de ses rêveries.

    M. Kim « T’as un filet de bave… Juste là!»

    Son père vint poser son doigt sur son coin de bouche avant d’esquisser un sourire. Puis, il vint caresser la joue de sa fille avant de la prendre dans ses bras pour lui faire une étreinte réconfortante.

    M. Kim « J’espère que… Malgré tout ce qui c’est passé, tu réussiras à t’adapter dans ta nouvelle demeure… »

    Hyun Ah acquiesça tranquillement pour rassuré son père avant, à son tour, de passer ses bras autour de lui. La voix de ce dernier démontrait facilement qu’il était désolé de toutes ces complications qui les mettaient dans un fâcheux état. Il était triste, et le son tremblotant qu’il avait laissé entendre le confirmait. Mais Hyun Ah savait que tout les deux finiraient par s’en sortir la tête haute. Ce n’était pas parce qu’ils avaient vécus une seconde perte qu’ils allaient baisser les bras. La vie ne s’achevait pas… Au contraire, elle ne faisait que commencer. D’ailleurs, ce périple de la vie n’était qu’un obstacle parmi tant d’autres alors, il était mieux pour eux de se préparer à pire, même si pour Hyun Ah, le pire avait déjà été vu chez elle. Sa mère, ensuite sa maison… Et puis quoi encore? Son père, sa nouvelle demeure? Là, il en était absolument hors de question. Dieu ou qui que ce soit pouvait lui enlever tout ce qu’il désirait, mais pas son père, ni sa nouvelle famille… Si la malchance était à ses côtés et que tout ce qu’elle voulait, s’était faire suer Hyun Ah, et bien elle n’avait qu’à lui faire rencontrer le pire des emmerdeurs sur terre, là, elle suerait de colère et pas à peu près! Fin bon. Son père desserra un peu leur câlin avant de prendre le visage de sa petite fille adorée entre ses mains.

    M. Kim « S’il y a quoi que ce soit que je peux faire pour toi, n’hésite pas à me faire signe… Okay? »

    Hyun Ah fit signe que oui, bien qu’elle savait que faire revenir maman et d’empêcher le feu de dévorer leur maison était impossible. À moins que son père était un super héro ayant la possibilité de retourner dans le temps et qu’il avait caché ses pouvoirs pour être plus subtile, question que les paparazzis ne les embêtent pas! M’enfin… Voilà que le cerveau de la coréenne commençait à dérailler. Disons que le sommeil la rattrapait et tout ce dont elle avait besoin pour le moment, c’était du repos. Bref. Son père contourna la voiture pour allez sonner à la porte de ses amis. Pendant ce temps, Hyun Ah sortit le peu d’effets personnels qu’elle avait su sauver lorsqu’ils étaient en proies des flammes. C’est alors que la porte d’entrée s’ouvrit. Hyun Ah jeta un rapide coup d’œil en direction de celle-ci avant de voir… JI YUNG? En un rien de temps, la belle asiatique s’écrasa dans la voiture. Heureusement, les vitres étaient teintés et personne ne pouvait voir la position qu’elle avait prit pour se cacher. Oh mon dieu… LE garçon dont elle avait rêver depuis des siècles – depuis le début d’année scolaire, donc peu – était l’un des résident de ce château? Bonheur ou… Horreur? Hyun Ah ne savait quoi penser, mais elle était certaine d’une chose… Qu’en ce moment, elle n’avait l’air de rien et que, si s’était la première fois que Ji Yung la verrait, il aurait une mauvaise perception d’elle. Disons qu’elle ressemblait… À un gars manqué. Un tomboy quoi! Une calotte sur la tête vue le soleil ardent de cette fin de journée, un tee-shirt beaucoup trop grand pour elle, un pair de pantalon troué, des espadrilles brunit par la bouette… Sérieusement, elle avait plus l’air d’une pouilleuse qu’autre chose. Peut-être que si elle restait là, il finirait par l’oublier et ainsi, elle pourrait sauver sa fierté?

    M. Kim « Ohh Ji Yung! Tu as changer depuis le temps! Je t’ai vu pour la dernière fois lorsque tu avais la couche aux fesses haha… Je suis Jo Wang, un nouveau membre de la famille haha… Euh… Ça te dirais d’aider ma fille à apporter le peu de chose à l’intérieur? »

    NOOONNNN!!!

    M.Park « Hey! Si c’est pas mon vieil ami Wang! Comment ça va mon vieux? Tu sauras que c’est un réel plaisir de vous recevoir chez nous pour vous dépanner pendant quelques temps… Et vas y Ji Yung, va donner un coup de main à la fille de nos invités! »

    MERDE!

    Hyun Ah essaya de se redresser, car au moins, lorsqu’il viendrait l’aider, elle n’aurait pas l’air d’une échalote coincé entre le banc d’une voiture est des sacs. Sauf que… Après maintes reprises, rien ne fit et… Elle savait qu’il était déjà là, juste derrière elle. Elle pouvait même sentir la bonne odeur qu’il dégageait. Sauf que lui, tout ce qu’il avait comme plan, c’était le derrière de Hyun Ah. Vachement bien comme première rencontre avec le gars qui vous fait fondre sur place, ne?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Park Ji Yung

avatar

Posts : 7
Join date : 31/08/2009

MessageSujet: Re: Welcome in hell [Ji Yung]   Mar 1 Sep - 17:33

    « Un accident dramatique est survenue aujourd'hui. Un incendie a totalement ravager une batisse, la réduisant en cendre. Heureusement, nous ne déplorons absolument aucune victime dans cet incident. La famille qui vivait ici est sous le choc d'avoir perdue tout leur bien et les causes de cet incendie reste encore inconnue de tous. Nous allors interroger le père de famille vivant ici. Mr... »

    La chaine information...Ji Yung ne doit la regarder seulement...une fois par année. Il ne s'intéresse pas vraiment à ce qu'il passe dans son voisinage, son pays ou même le monde entier. Cela ne veut pas dire qu'il ne connait absolument rien. Il n'éprouvait aucune sympathie ou pitier pour cette pauvre famille qui a tout perdue en l'espace de quelque minute. Tout ce qu'ils leur reste, c'est un tas de gravas en guise d'ancienne demeure. Enfin bref, Ji Yung avait tout de suite enchaine sur une chaine diffusant tout les nouveaux tubes du mois. Au moins ça c'est intéressant et ça lui procure certaine émotion en écoutant ses morceaux préférés. Il se trouvait la, dans la cuisine, entrain de déguster l'un des gateaux de sa mère. Tout le monde semblait s'agiter dans la maison, ce qui était fort anormal. Bien qu'il se demandait bien ce qu'il pouvait se passer, il n'y prêta guère attention et continua tout simplement à déguster le désert se trouvant juste devant lui. Il ne savait pas qu'un changement allait se produire dans sa famille, changant sa vie à jamais. D'ailleurs, sa mère pénétra dans la cuisine et semblait ravie et joyeuse. Faut dire qu'elle était tout le temps comme ça, mais cette fois, c'était tout bonnement différent. Qui plus est, elle se mettait à effectuer quelque pas de danse, avec un sourire niais sur le visage.

    Ji Yung« Qu'est ce qui te rend aussi joyeuse maman ? »

    Madame Park « On va accueillir deux nouveaux membres dans la famille ! Un ami de ton père et sa fille...Han, elle est tellement jolie, belle et talentueuse. Je suis sur qu'elle te plaira ! Peut être que tu la connais, elle est dans la même école que toi. »

    C'était donc pour ça...faut dire qu'elle aime quand il y a une présence féminine dans la maison. Il y avait bien évidemment la soeur de Ji Yung, mais celle ci en fait tellement à sa tête qu'elle devient vraiment insupportable. Alors si une fille charmante, belle et gracieuse débarque dans cette maison, sa mère ne peut qu'être heureuse. Ji Yung n'avait aucun avie concret face à cette nouvelle pas si réjouissante que ça. Il espérait que cette fille ne soit pas trop énervante sur les bords, pas trop bavarde et ni trop blonde. Sinon, ça serait un véritable calvaire d'habiter avec une personne comme elle. M'enfin bon, on verra bien ! Sa curiosité se voulait grandissante et avait hâte de voir à quoi celle ci ressemblait. Il s'imaginait une charmante étudiante, au corps parfait et digne d'une déesse, une chevelure merveilleuse, des lèvres pulpeuse et un regard à vous en faire perdre la tête. Notre coréen était presque entrain de baver à cette pensée. Mais il y avait tout de même un petit problème...La maison, ne possédant en tout que trois chambres, sa soeur allait surment devoir dormir dans la sienne durant toute la durée de l'hébergement des nouveaux venues. Quel calvaire...

    Sa jeune soeur, Sun Young, rentra dans la cuisine en trombe. Son regard en disait long sur la colère qui l'envahissait tout à coup. Elle faisait presque peur. Elle parraitrait très crédible dans un film d'horreur d'ailleurs, c'est pour dire. Les bras croisés, elle regarda tout autour d'elle avant de fixer son frère. Apparemment, la nouvelle ne l'avait pas réjouit non plus...elle l'avait même mis dans une rage folle et incontrolable o_o

    Sun Young « NAN MAIS TU AS ENTENDUE CA ?! ELLE VA PRENDRE MA CHAMBRE CETTE INCONNUE ! Je suis sur qu'elle est laide, chauve et avec de la barbe...SI TU TOMBE AMOUREUX D'ELLE, TU N'EST PLUS MON FRERE T'A COMPRIT ?! »

    Ji Yung« Haha aucune chance, ne t'inquiète pas...Les filles que maman apprécie sont souvent attardés et inintéressante. Aucune chance que je tombe amoureux d'une fille pareille. »

    Sun Young était soulagée d'entendre une telle réponse de la bouche de son grand frère. Au moins, il avait réussit à la calmer un peu. Celle ci prit un verre de lait avant de sortir. On peut dire que cette nouvelle provoquait beaucoup d'agitation au sein de la batisse. C'était assez intéressant à voir. Quoi qu'il en soit, la sonnette retentit. Voila enfin les mystérieux invité. Le père de Ji Yung l'appella pour qu'il aille leur ouvrir. Wahou, quel privilège...Prenant tout son temps, il rejoignit la porte d'entrée et ouvrit celle ci. Devant lui se trouvait l'ami de son père.

    M. Kim « Ohh Ji Yung! Tu as changer depuis le temps! Je t’ai vu pour la dernière fois lorsque tu avais la couche aux fesses haha… Je suis Jo Wang, un nouveau membre de la famille haha… Euh… Ça te dirais d’aider ma fille à apporter le peu de chose à l’intérieur? »

    Le sourire au lèvre, Ji Yung le salua amicalement. Son père lui avait beaucoup parler de lui et c'était un plaisir de le rencontrer enfin. Même s'il l'avait vue lorsqu'il était encore en couche culotte. Ji Yung n'est pas toujours une personne polie mais il fait de son mieu quand c'est en présence de connaissance de la famille. Son père le rejoignit très vite et il lui demanda d'aider la fille de M.Kim à porter les bagages. C'est probablement le moment le plus intéressant de la journée. Il rejoignit le véhicule et devant lui se tenait cette fameuse étudiante. La déception fut au rendez vous lorsqu'il l'a vue de dos. Frêle et petite...mais au moins, elle n'était pas chauve et ne semblait pas avoir de barbe. Pourtant, elle ne le semblait pas familier du tout. Ji Yung s'avança un peu plus et il se mit sur le coté afin de la regarder...HAAAAAA O__O

    Ji Yung« HYUN AH ?!! »

    Non non, ce n'est juste pas possible...Bon, certe elle se tient juste devant lui, mais rien ne garantie que se soit la fille de l'ami de son père. La coïncidence serait bien trop grande pour que cela soit une réalité. Après tout, ils sont tout deux dans la même classe. Alors imaginez si cela se fait savoir au sein de l'école...Tout le monde pensera qu'ils sortent tout deux ensemble ! Cela ruinerait totalement sa réputation et dieu qu'il y tient à celle ci. Ji Hyun est un garçon avec un énorme sang froid. Après ce choc soudain, il se calma soudainement et se mit à rire. Bah quoi, il arrivait tout bonnement pas à croire que Hyun Ah soit la belle et merveilleuse jeune fille dont parlait sa mère...

    Ji Yung« Que fait tu ici ? Tu travaille à mi-temps pour aider les gens à emménager chez les autres c'est ça ? »

    Mais c'est qu'il est comique celui la ! En tout cas, Hyun Ah était gêné à un point pas possible, montrant bien qu'elle était mal à l'aise en sa présence. En fait c'est toujours comme ça lorsqu'elle le voit. C'est d'ailleurs pour cette raison qu'il ne connait absolument rien d'elle, même s'ils sont dans la même classe cette année. À vraie dire, il n'a jamais chercher à nouer un quelconque lien avec cette jeune fille vraiment inintéressante. Totalement serein, il regardait autour de lui pour voir si la dîte jeune fille n'était pas dans les parages...c'est fou comme il peut tourner autour du pot très longtemps.

    Ji Yung« Tu aurais pas vue une fille au alentour ? Elle est censée être merveilleuse, belle et parfaite. »

    En voila une remarque vraiment vexante. Hyun Ah n'allait très certainemment pas apprécier qu'il la critique de la sorte. Car oui, il savait plus ou moins que c'était elle la fameuse fille mais il voulait se convaincre du contraire quelque instant, histoire d'embêter cette jeune fille qui semble être au bord de la crise cardiaque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kim Hyun Ah

avatar

Posts : 8
Join date : 31/08/2009

MessageSujet: Re: Welcome in hell [Ji Yung]   Mer 2 Sep - 0:34

    Ce n’est qu’un rêve Hyun Ah, ce n’est qu’un rêve…

    Enfin, c’était ce dont elle essayait de se convaincre depuis une fraction de seconde, fermant fortement ses paupières pour ensuite les dégager de sa vue et remarquer que finalement… Non, elle n’était pas dans un rêve, mais bel et bien dans une illusion ambulant. La réalité était subitement devenue cauchemardesque pour qu’elle oblige Hyun Ah à affronter LE mec qui chamboulait ses pensées et hantait ses nuits. Non mais qu’elle injustice! Fin bon. Tant qu’il ne la reconnaissait pas – ce qui serait fort surprenant d’ailleurs -, elle pourrait retirer de sa tête l’idée de se suicider soudainement en s’étouffant avec son sac pour ne pas faire face à cette honte absolue si Ji Yung venait qu’à prononcer son nom.

    Ji Yung « HYUN AH ?!! »

    Décidemment, la malchance désirait vraiment sa mort! Hyun Ah chercha un quelconque sac à tâtons pour accomplir son destin avant de stopper tous ses gestes. Il connaissait son nom? Son immobilisation immédiat lui permit de donner un regain d’énergie à son cerveau hors fonction et celui-ci ce mit à réfléchir à toute vitesse. Ses lèvres qui s’étirèrent fut la première partie de son corps qui se mit à bouger depuis son mode statut. Un espoir naissait sans raison précise dans le cœur de la nippone du à l’interpellation de Ji Yung. S’il connaissait son prénom, c’était peut-être parce qu’il l’avait remarqué? Ou signe qu’il écoutait lorsque le professeur lisait la liste de noms à haute voix pour prendre les présences. Peut importe qu’elle était le véritable bon sens à ces questions, Hyun Ah était… Heureuse. Seulement, lorsqu’elle finit par faire face à son beau Ji Yung, elle ne démontra en rien sa joie, bien que ses joues prenaient une petite teinte rougeâtre, rien d’autre n’attestait son bonheur.

    Ji Yung « Que fais-tu ici? Tu travailles à mi-temps pour aider les gens à emménager chez les autres c'est ça? »

    Un mal aise s’installa chez la coréenne sous ses paroles. Pourquoi il disait ça? Et pourquoi s’était-il mit à rire en plus avant de poser cette question? Non mais oh! À croire qu’elle se trouverait un job aussi forçant pour son petit corps frêle de femmelette, et à mi-temps en plus. Tant qu’à cela, elle s’en trouverait un à plein temps qui lui fournirait un bon salaire, ne? Bref. La lycéenne haussa les sourcils, incapable de répondre à cette question parce qu’elle ne la comprenait pas, de un, et parce que sa langue s’était, éventuellement, nouée, de deux. Il ne fallait pas en chercher le fait, bien qu’il était évident, car cela arrivait toujours lorsqu’elle faisait face à ce dieu. Elle perdait la faculté de parler, de marcher correctement et de penser clairement. En gros, elle avait le cerveau ramollit! Et bon, pourquoi répondrait-elle à une question comme celle-ci? Pour se faire ridiculiser en ayant l’air d’une brunette sans cervelle lorsqu’elle serait ni capable de parler, ni capable de penser à dire ou faire quoi que ce soit, et nit capable de s’enfuir en courant vue ses jambes molles? En plus, sa pseudo plaisanterie n’était vraiment pas marrante… Un raison de moins pour se fermer la trappe et d’avoir l’air d’une conne muette. D’ailleurs, en y pensant, c’était mille fois mieux de paraître pour une conne en ce moment même que d’avoir l’air d’une double conne – voir même un triple – après s’être affubler devant tout le monde… Tout le monde qui égalait Ji Yung, bien entendu.

    Ji Yung « T’aurais pas vue une fille aux alentours? Elle est censée être merveilleuse, belle et parfaite. »

    Alors là… Hyun Ah était encore plus mal à l’aise, surtout parce que Ji Yung cherchait VRAIMENT une autre fille dans les parages. C’est alors que la supposé lumière dans son cerveau s’éclaira, faisant brûler les nombreuses toiles d’araignées qui si étaient logée. Il ne croyait pas que c’était ELLE la fameuse fille de l’ami de son père, c’est ça? Ce serait l’explication parfaite pour expliquer sa question bidon sur son travail à demi temps… Ah… Elle voyait plus clair maintenant! Mais… Attendez une minute. Il la trouvait moche? Non mais, pour qu’il cherche une autre nana du regard et qu’il ose dire à voix haute qu’elle serait apparemment merveilleuse, belle et parfaite… Ça voulait tout dire. Bizarrement, un peu moins de joie parsemait le cœur de la coréenne et, encore plus bizarre, celle-ci le fit rapidement remarquer son mécontentement à son cher interlocuteur en affichant un petit air… Chiant? Elle ignorait si elle pouvait qualifier son air ainsi, mais elle était certaine d’une chose… Qu’il allait regretter ce qu’il venait de dire.

    Attention à tes fesses mon beau… C’est pas parce que j’ai l’air d’un petit agneau que j’ai pas le caractère d’un lion.

    Car et non, même si Hyun Ah ressemblait à un ange qu’elle en était vraiment un. Parfois, son côté " Devil" prenait le dessus, mais ce très rarement.

    Hyun Ah « Ahh oui… Je crois qu’elle est allez se pendre là-bas lorsqu’elle a vue ta sale tronche! »

    BAM! Plus direct que ça, tu vas te pendre à côté de cette fille fictive pour ne pas subir la colère qui pourrait prendre le contrôle de Ji Yung suite à ses paroles… Chiante. Donc autrement dit, si, elle avait réellement prit son air chiant! Mais bon dieu qu’elle le regrettait. Tellement qu’elle avait posé une main sur sa bouche pour s’empêcher de dire d’autre bêtise tout en ouvrant grandement les yeux.

    Bravo ma grande! Maintenant, tu viens de te le mettre à dos ton home! Et ça, dès ta première et officielle rencontre avec lui… Non mais… ÇA VA PAS DANS TA TÊTE OU QUOI?

    Vraiment morte de peur, Hyun Ah regarda à droite, dans la direction que Ji Yung avait laissé parcourir ses yeux pour chercher ladite jolie demoiselle, avant d’enlever sa main de sa bouche et de pointer le vide.

    Hyun Ah « Tien finalement… Elle a changé d’idée haha… Elle revient…»

    Suite à son rire nerveux et aussitôt que Ji Yung pivota sa tête vers la fille irréelle, Hyun Ah prit son sac et laissa le reste dans la voiture, de peur que leurs pesanteurs ralentisse sa course car si, elle avait bien l’intention de fuir et… Ce fut ce qu’elle fit, contournant la voiture en plusieurs enjambé avant de finir son escapade… À plat contre le sol, laissant un cri de surprise se fondre dans le silence. Daahhh… Doublement injuste! Il fallait vraiment qu’elle s’enfarge dans son pied? Aurait-elle pu, au moins, tomber à cause d’une roche et non de sa propre jambe? De plus, elle s’était écorché le genou contre l’asphalte pendant sa chute… Pfff… Tout en essayant de se relever tranquillement, une ombre gigantesque vint la cacher des derniers rayons de soleil. Aussitôt, plus aucun mouvement de se fit sentir de la part de Hyun Ha. Celle-ci figea tout comme son sang s’était glacé en à peine deux secondes. Puis, avec précautions, elle tourna lentement son visage vers Ji Yung, bien évidemment, avec un sourire forcé.

    Hyun Ah « T’as… Pas vu la fille?»

    Question plus que stupide Hyun Ah… LA FERME CONSCIENCE DE BRUNE!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Park Ji Yung

avatar

Posts : 7
Join date : 31/08/2009

MessageSujet: Re: Welcome in hell [Ji Yung]   Mer 2 Sep - 16:32

    Mettre à bout les gens est l'une des ses nombreuses spécialités, bien que cela est loin d'être une qualité, même des plus minimes. En disant cela, il savait qu'elle se vexerait très rapidement. La preuve, l'expression de son visage laissait paraitre le peu de colère qui l'envahissait. Beh, le fait de dire qu'il recherche une fille parfaite et sublime montre que Hyun Ah 'est loin d'être comme cela. Certe, elle est loin d'être horrible mais ce n'est pas du tout son genre de fille. Celle ci semble un peu trop...fragile et dépendante des autres. Ji Yung préfère largement les filles un peu plus extravertie, avec un corps magnifique. De son propre point de vue, Hyun Ah ne possède que la beauté innocente, rien de plus. Il ne la connait pas réellement, donc qui sait ce qu'elle va pouvoir faire pour se venger de cette "insulte" envers son physique.

    Hyun Ah « Ahh oui… Je crois qu’elle est allez se pendre là-bas lorsqu’elle a vue ta sale tronche! »

    Et bam, dans tes dents ! Faut dire qu'elle avait du répondant cette petite, bien qu'elle venait, effectivement, de se mettre à dos Ji Yung. C'était totalement stupide et futile de dire pareille chose, sachant que le jeune homme est loin d'avoir une sale tronche, comme elle le dit elle même. Désormais, il n'allait plus lui faire aucun cadeau -sachant qu'il ne lui en jamais fait, faut bien le dire. Et dire que la fille de ce chère ami de son père est probablement cette fille. Ji Yung gardait tout de même un espoir pour qu'une fille magnifique surgisse de nulle part, proclamant qu'elle est bien la fille de M.Kim. Au vu de son expression, cela semblait être sortit tout seul. Regrettait-elle ses paroles ? Cela semblait fort être le cas. Mais c'est trop tard pour se rattraper maintenant, mouhahahahaha ! Ji Yung regardait un peu autour de lui....peut être qu'elle avait forcer cette fille à se pendre qui sait O_O

    Hyun Ah « Tien finalement… Elle a changé d’idée haha… Elle revient…»

    Donc elle c'est pendue, puis elle décide de revenir subitement ? Ah bah oui, c'est clair que cela se tient...Ji Yung regarda tout de même, on sait jamais ! Mais non, aucune fille n'était en vue, malheureusement. Puis voyez vous ça...Voila que Hyun Ah prend la fuite afin de ne pas se retrouver face à son interlocuteur. Non mais vraiment...Le pire, c'est qu'elle ne fit même pas trois mètres avant de finir malencontreusement sur le sol. La pauvre était tombée par elle même, montrant ainsi qu'elle est aussi très maladroite dans ses mouvements. Vraiment...elle doit être née blonde c'est pas impossible ! Seule cette espèce à part entière sur cette planète sont aussi maladroit. Domage que leurs idées et leurs gestes ne soient pas aussi étincelant que leur cheveux...Ji Yung se diriga en direction de Hyun Ah. Elle semblait s'être écorché le genou.

    Hyun Ah « T’as… Pas vu la fille ? »

    Maintenant, il est clair, net et précis qu'il y a aucune fille au alentour hormis Hyun Ah. Celle ci restait au sol, regardant Ji Yung qui se tenait juste devant elle. Allait-il l'aider ? Mystère...Il se mit un peu prêt à son niveau avant de prendre la parole.

    Ji Yung« Malheureusement, la seule fille ici présente, c'est toi. Ma mère m'avait parler d'une fille extraordinaire. Je suis déçut. »

    Un sourire narquoi se dessina sur ses lèvres. Après ce qu'elle lui avait dit, sa serait étrange de sa part qu'il ne se venge pas. La preuve, il venait de la rabaisser de nouveau. Qui plus, Ji Yung se releva sans même lui donner un coup de main pour se remettre sur les deux jambes. Il avait rapidement regarder l'état de ses jambes et celles ci ne présentaient aucun dégât majeur. Elle n'avait donc pas réellement besoin d'aide pour se relever, bien qu'un jeune homme se devait de le faire non ? Et bah pas lui. Il retourna auprès de la camionnette afin d'en extirper les quelques valises restantes, qui devaient probablement appartenir à Hyun Ah.

    Ji Yung« Qui plus est tu est maladroite...Le seul point positif dans cette rencontre, c'est que j'en apprend un peu plus sur toi, bien que se soit que des défauts. »

    Tu parle d'un point positif toi ¬¬ Hyun Ah finit finalement par se relever, sans l'aide du beau jeune homme à coté de lui ! Pour une première fois dans sa nouvelle maison, c'est loin d'être rejouissante pour la jeune coréenne. Elle aurait surment préféré tomber sur un garçon polie, serviable et attentionner. Le contraire de Ji Yung en gros. La seule chose qui le tracasse, c'est le fait que toute l'école apprenne cette nouvelle. Parceque dans cette école, les rumeurs vont toujours de bon train, alors imaginer si on apprend que Hyun Ah habite maintenant avec le beau et sexy Ji Yung...Non, il faut pas ! Bref, il est maintenant temps de rentrer. Ce n'est pas ça, mais c'est qu'il ne fait pas si chaud que ça dehors. Ji Yung prit tout les bagages, se dirigant maintenant en direction de la maison. S'arrêtant juste devant Hyun Ah, il s'approcha peu à peu. Tellement que leurs lèvres étaient particulièrement proche.

    Ji Yung« Essaye de ne pas trop être dans mes pattes. »

    Raaaaha, il pourrait plus délicat quand même X_X
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kim Hyun Ah

avatar

Posts : 8
Join date : 31/08/2009

MessageSujet: Re: Welcome in hell [Ji Yung]   Jeu 3 Sep - 13:11

    Toujours écrasée contre le sol, Hyun Ah s’immobilisa lorsque Ji Yung se pencha un peu vers elle pour arriver environ à sa hauteur. Allait-il l’aider à se relever malgré le fait qu’elle se soit vengée? Peut-être que si… Peut-être que non. Mais la probabilité des chances pour qu’il la laisse sur le sol sans rien faire étaient minime car, il devait bien avouer que c’était lui qui avait ouvert la marche, non? Alors il pourrait s’excuser en l’aidant, disant qu’ils avaient partis du mauvais pied et que, par après ses dites paroles, Hyun Ah affirmerait que sa tronche était la plus belle du monde… Bien qu’elle le différemment, du genre… Avec de simple excuses quoi! Elle n’était tout de même pas pour lui dire qu’il était affreusement beau et sexy, JAMAIS! Surtout après ce qui venait de se passer car à présent, elle devait surveiller ses arrières pour ne pas que tout cela recommence. Enfin… Ça dépendait de comment il allait agir car, jusqu’à maintenant, tout ce qu’il avait fait, c’était se pencher vers elle…

    Ji Yung « Malheureusement, la seule fille ici présente, c'est toi. Ma mère m'avait parlé d'une fille extraordinaire. Je suis déçut. »

    WHAT?! Hyun Ah, qui s’imaginait la fameuse rencontre catastrophique se changer en conte de fée, fut complètement dérouté par la réponse du garçon. Tellement que sa mâchoire se décrocha toute seule, laissant la surprise prendre place sur sa figure. Non mais il avait vraiment du culot pour dire cela! Quel… Quel emmerdeur de première!! Ohh… Et dire qu’elle avait pensé, quelques instants plus tôt, que si la malchance voulait vraiment la faire suer, il faudrait qu’elle lui envoie le pire emmerdeur de la terre. Était-ce le cas? Ji Yung était-il le disciple de la malchance? Si oui… Et bien Hyun Ah était prête à revenir sur sa suggestion de mort étouffé par un sac… Fin bon. Renfrogné au plus haut point, la coréenne maugréât quelques insultes – aucunement insultantes – entre ses dents, en voyant Ji Yung se redresser et retourner à la camionnette. Au moins, il accomplissait sa tâche correctement!

    Ji Yung « Qui plus est tu es maladroite... Le seul point positif dans cette rencontre, c'est que j'en apprend un peu plus sur toi, bien que se soit que des défauts. »

    C’était un point positif en apprendre plus sur elle? Si oui, elle ne voyait pas en quoi vu qu’il venait de lui affirmer que cela n’était que des défauts! Non mais ne pouvait-il pas être adorable une fraction de seconde lui? Espèce… D’impoli ambulant et insultant et… Vexant! Bref. Ce fut la colère qui envahit Hyun Ah qui l’aida à se relever sans trop de difficulté car, après tout, ce n’était qu’une petite éraflure – et un trou dans ses jeans – rien de plus. Mécontente d’être encore plus sale qu’elle ne l’était déjà, Hyun Ah secoua inconsciemment ses épaules ainsi que ses genoux, là ou elle ralentit son mouvement répétitif pour ne pas accrocher sa blessure. Puis, lorsqu’elle releva la tête et vit Ji Yung arriver en sa direction, elle prit une posture de petite femme en confiance, bien que le fait que Ji Yung s’approchait grandement d’elle lui faisait peur, mais à, elle essayait de le cacher, se montrant confiante envers soi-même. Sauf que… Lorsque son visage arriva tout près d’elle, elle ne peu s’empêcher de laisser une légère trace d’apeurement.

    Ji Yung « Essaye de ne pas trop être dans mes pattes. »

    Oh… Mon… Dieu! Il était tout près d’elle! À peine quelques centimètres séparaient leurs bouches et son haleine… Elle sentait… Si bon! Qu’elle injustice que les esclaves de la malchance soit aussi beau et si… Et si tout! Daahhh…

    Hyun Ah, reprend toi!

    La coréenne avala difficilement sa salive avant de prendre le même air chiant que tout à l’heure. Seulement, ne voulant pas se mettre encore plus à dos Ji Yung, elle ne dit rien, se contentant de lâcher un bref soupire et de lui tourner dos, faisant exprès pour que ses cheveux accroche le visage de Ji Yung au passage. Par la suite, elle marcha vers l’entrée, là ou son père fit irruption avec les clés. Sûrement pour allez garée la voiture ailleurs que devant l’entrée de la demeure des Park. Lorsque celui-ci vit les deux jeunes asiatiques, il afficha un large sourire sur ses lèvres.

    M.Kim « Alors… Vous avez fait connaissance? Il est charmant ce Ji Yung n’est-ce pas? »

    Hyun Ah « Tu dis… »

    M.Kim « D’ailleurs chérie… Ce n’est pas ce Ji Yung dont tu trouvais la beauté exquise? »

    Silence ~
    Non mais pour qui il se prenait lui? De quelle droit se permettait-il de dévoiler une telle confidence hein? Était-il un serviteur lui aussi de la malchance, s’arrangeant pour mettre sa fille mal à l’aise à chaque instant? Hyun Ah l’ignorait. Mais plus elle pensait à la malchance et ses bras droits, plus elle se disait qu’il devait bien exister! Bref. Hyun Ah, en une fraction de secondes après la question de son père, vira au rouge et précipita ses mots pour donner une explications valable à ce questionnement instantané de son père.

    Hyun Ah « B- Bien sûr que non p-papa! Mais ou à tu la tête? Je parlais d’un… D’un autre m-mec… »

    Ohh… Grave problème. Elle avait bégayer pendant qu’elle parlait, ce qui n’était plus crédible du tout. Bien que sa rougeur avait déjà trahis ses explications, Hyun Ah aurait tout de même pu s’en sortir idem, mais cette fois ci, elle ne le serait pas car… Ji Yung avait tout entendu! Malheur!

    M.Kim « Ah bon!? Mais… Tu dois admettre qu’il est tout de même beau Ji Yung! N’est-ce pas p’tit gars? »

    Hors de question qu’elle réponde à cette question! Et à croire que son père demandait la propre avait de Ji Yung sur sa beauté. Pfff… Vraiment n’importe quoi! Hyun Ah regarda son père, désespérée, avant d’entrée à grande enjambé à l’intérieur de sa nouvelle demeure. Juste en pénétrant dans la maison, sa bouche tomba à terre. Wouah… Elle n’avait jamais vu quelque chose de si magnifique que cela. Elle qui avait toujours été du style aisé, des baraques pareil ne lui disait absolument rien. Bref. C’est donc en contemplant les environs que deux silhouettes apparurent dans le décors.

    Sun Young « Maman, je t’ai dis que je veux pas qu’ELLE prenne MA chambre! Pourquoi elle ne la partage pas avec Ji Yung hein? »

    Mme Park « Chérie, essait d’être gentille veut-tu? Et laisse lui ta chambre pendant un bout de temps. »

    Sun Young « Non je veux pas! »

    Hyun Ah regardait cette scène de colère avant que Mme Park ne l’aperçoive. Elle s’approcha d’elle et, un peu mal à l’aise, elle se pencha poliment devant elle tout en souriant nerveusement. Puis, délicatement, elle mit ses petites mains sur les joues de Hyun Ah, poussant un long soupire de satisfaction.

    Mme Park « Je te l’avais dis qu’elle était belle Ji Yung! »

    Ahh non… Pourquoi revenait-il encore sur les faits de la beauté? Elle allait faire une crise cardiaque bientôt vue toute cette pression. Bref. Mme Park lâcha les joues de Hyun Ah pour lui offrir un sourire désolé.

    Mme Park « Navré Hyun Ah de toute cette agitation… Sun Young n’aime pas vraiment l’idée qu’une nouvelle venue emprunte sa chambre… Mais tu verras, tout finira par s’arranger. D’ailleurs Ji Yung, ça te dérangerait si Hyun Ah emprunterait ton lit? Tu es disons… Beaucoup plus compréhensif que ta sœur et je crois que dormir à terre à côté de ton lit ne te dérange pas, c’est-ce-pas?»

    NOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOONNNNNNNNNNNNNNNNN!!!

    Hyun Ah finira-t-elle par dormir dans la chambre de Ji Yung? La suite reste à venir…

    [La fin suspense XDXD]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Park Ji Yung

avatar

Posts : 7
Join date : 31/08/2009

MessageSujet: Re: Welcome in hell [Ji Yung]   Jeu 3 Sep - 17:21

    M.Kim « Alors… Vous avez fait connaissance? Il est charmant ce Ji Yung n’est-ce pas? ... D’ailleurs chérie… Ce n’est pas ce Ji Yung dont tu trouvais la beauté exquise? »

    La vérité sort toujours de la bouche des parents. Enfin non, pas tout le temps. Voila une révélation fort intéressante. Alors que la petite Hyun Ah avait fait une remarque comme quoi sa "sale tronche" pouvait mener au suicide, celle ci le trouvait très beau en fin de compte. Le terme exquis est d'ailleurs particulièrement fort pour désigné la beauté de quelqu'un. Tout porte à croire que Hyun Ah est amoureuse de notre chère Ji Yung...On pourrait donc comprendre sa timidité lorsqu'elle se retrouve en face de lui. C'est tout de même absurde qu'une fille comme elle tombe amoureuse d'un beau garçon comme Ji Yung, sachant que celui ci est convoité par un nombre certain d'étudiante. Qui plus est, Hyun Ah est loin d'être son genre de fille...Bref, Ji Yung pourrait tirer partit de cette révélation pour la taquiner et l'enerver encore plus. M.Kim est très bavard on dirait bien...

    Hyun Ah « B- Bien sûr que non p-papa! Mais ou à tu la tête? Je parlais d’un… D’un autre m-mec… »

    Le bégayement, dans une situation comme celle ci, est une preuve irréfutable que le mensonge est belle et bien présent dans son explication. Ji Yung la trouvait vraiment drole à voir. Un coup du destin ou de malchance ? C'est tout de même une grande coïncidence pour Hyun Ah de se retrouver avec Ji Yung, qui se trouve d'ailleurs dans la même classe qu'elle. Notre jeune et beau coréen regardait la petite Hyun Ah, tout en souriant. Il avait bien envie de rire aux éclats, mais cela ne serait pas réellement convenable devant M.Kim.

    M.Kim « Ah bon!? Mais… Tu dois admettre qu’il est tout de même beau Ji Yung! N’est-ce pas p’tit gars? »

    Le pire, c'est que celui ci ne semblait pas faire exprès de poser des questions à sa fille ! D'ailleurs, il retourna la question à Ji Yung. Il faut être vraiment narcissique pour répondre à une question comme celle ci. Ji Yung baissa la tête et il sourit en guise de reponse. Hyun Ah, apparemment affliger par toute ces questions, pénétra dans sa futur demeure. Ji Yung suivit le pas avec le père de celle ci. Elle semblait vraiment émerveiller par la beauté des lieux. Nul doute que son ancienne maison était un taudis. M'enfin ça, c'était la pensée de Ji Yung à cet instant. Voila maintenant Sun Young et leur mère qui apparaissent dans le décor. Sa soeur n'était toujours pas d'accord pour que Hyun Ah occupe sa chambre pendant toute la durée de leur emménagement ici. Qui plus est, elle restait sur ses convictions. M'enfin, elle n'aurait probablement pas le choix. Où allait-elle dormir sinon ? Finalement, sa mère ne dit plus rien. Elle était pas vraiment du genre à hausser la voix sur ses enfants, bien qu'elle sait le faire quand cela est réellement nécessaire.

    Mme Park « Je te l’avais dis qu’elle était belle Ji Yung ! »

    Oui, c'est vrai qu'elle est super canon et sexy aussi 8D Oh moins, la seule qui est vraiment heureuse d'acceuillir Hyun Ah, c'est bien la mère de Ji Yung et il se demande bien pourquoi. Son père est surment tout aussi ravie, c'est un homme aussi sympathique que son épouse. Malheureusement, celui ci se raliait beaucoup aux idées de sa femme...ce qui n'arrangait pas toujours Sun Young et Ji Yung.

    Mme Park « Navré Hyun Ah de toute cette agitation… Sun Young n’aime pas vraiment l’idée qu’une nouvelle venue emprunte sa chambre… Mais tu verras, tout finira par s’arranger. D’ailleurs Ji Yung, ça te dérangerait si Hyun Ah emprunterait ton lit? Tu es disons… Beaucoup plus compréhensif que ta sœur et je crois que dormir à terre à côté de ton lit ne te dérange pas, n’est-ce-pas? »

    Ji Yung, un peu passif depuis son entrée dans la batisse, se réveilla aussi. Le discourt de sa mère fut aussi efficace qu'une bonne décharge électrique. Nan mais what the hell ! Ji Yung n'avait pas imaginé une seule seconde que sa mère proposerait une idée aussi stupide. Tout cela parceque Sun Young ne veut en aucun cas prêter sa chambre durant la durée de leur séjour...Non mais pourquoi cela serait à lui de partager sa chambre avec une fille comme Hyun Ah ? Non mais attendez, une fille comme elle doit très certainemment ronfler et bouger toute la nuit. En bref, un vrai calvaire ! Si Sun Young proteste, alors lui aussi il a bien le droit. Son regard se tourna immédiatement sur sa mère, qui arborait toujours ce sourire un peu niais sur son visage. Il la regardait d'un air totalement interrogateur et perdue. Il ne laissera pas faire, oh ça non !

    Ji Yung « Ma', pourquoi devrait-elle dormir dans ma chambre ? Je refuse qu'elle pose le pied dedans et qu'elle y dorme ! C'est une fille, elle devrait être dans la chambre de Sun Young, pas la mienne ! »

    Sun Young « Tait toi pauvre idiot »

    Mme Park « Rahh, fait pas ton difficile mon chérie ! C'est notre invitée. Tu laisserais une si belle et magnifique jeune fille dormir sur le sol pendant que toi tu dormirais tranquillement sur ton lit douillet hein ?! Quel piètre garçon tu fais ! »

    Même si Ji Yung n'était toujours pas d'accord quant au fait de laisser sa chambre à Hyun Ah, faut dire que les propos de la mère de celui ci était tout fait vraie et acceptable. Pourtant, il est bien loin d'être en accord avec ceux ci. Mme.Park passe facilement l'éponge avec Sun Young. En revanche, avec Ji Yung, elle s'accroche et ne laisse pas tomber ses idées et ses convictions. Pourquoi devrait-il être viré de son lit alors que c'est sa chambre ? Pour lui, cela était totalement absurde. Et bah tient, voila que son père se ramène après avoir longuement discuter avec son ami de toujours, le père de Hyun Ah. Comme toujours, il va...

    M.Park « Laisse lui donc ta chambre Ji Yung...ta mère à totalement raison. Tu n'as va tout de même pas laissé une si belle jeune fille dormir au pied de ton lit quand même ? »

    ...soutenir sa femme et généralement, quand ils prennent une décision à deux, il est difficile de revenir sur celle ci. Totalement abasourdie, Ji Yung lança un regard noir en direction de la petite Hyun Ah. À peine est-elle arrivée en ces lieux que la vie quotidienne de tout le monde change. La seule qui s'en sorte parfaitement bien c'est Sun Young...Au moins, ELLE elle garde sa chambre et son lit douillet. Les parents de notre jeune coréen le fixait, l'air de dire : "approuve ce que l'on vient de dire sinon je te jure que ça va être ta fête mon gars !". Serrant légèrement les dents, son regard se détourna en direction de Hyun Ah tout en se forcant à sourire.

    Ji Yung « C'est vraie...Je te laisse donc emprunter mon lit, Hyun Ah. Viens, je vais te faire visiter »

    Son sourire s'effaça aussitôt et il attrapa les valises de mademoiselles tout en lui demandant de le suivre. Ses parents semblaient tellement heureux de la décision de leur fils...bien que celle ci était forcé nomdidiou ! è_é Bref, ils montèrent tout deux les escaliers À l'abris des regards du reste de la famille, Ji Yung en profita pour dire deux mots à Hyun Ah.

    Ji Yung « Ne croit pas que je suis ravie de te laisser dormir dans MON propre lit...j'espère que tu est pas gênante la nuit. Sinon je te jure que je reprendrais ma place...Okay, belle et magnifique Hyun Ah ? »

    Bien évidemment, le "belle et magnifique" avait été prononçé sur le ton de l'ironie. Bref, la journée est loin d'être terminée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kim Hyun Ah

avatar

Posts : 8
Join date : 31/08/2009

MessageSujet: Re: Welcome in hell [Ji Yung]   Lun 7 Sep - 16:07

    Mon dieu que c’était gênant d’être le centre d’attraction! Ou plutôt... C’était gênant d’être la cause de tout ces précipices! Enfin… Hyun Ah avait facilement peu capté l’attention de toute la famille et ça, seulement en mettant le gros orteil dans la demeure des Park. Elle ignorait pourquoi tout le monde se cassait la tête à vouloir lui trouver une chambre ou elle pourrait y loger quelque jour, alors qu’elle serait prête à se contenter d’un simple canapé de salon car, premièrement, elle n’était pas chez elle et, même si elle était l’une des invités, elle n’avait pas à créer tout ce malentendu et car, deuxièmement cela ne lui dérangeait vraiment pas de dormir sur un divan qui semblait tout aussi confortable qu’un de leur lit. Fin bon. Maintenant, il était soi-disant trop tard pour dire quoi que ce soit. Enfin, elle pourrait lever timidement la main pour demander un droit de parole et affirmer que finalement, histoire de ne pas créer une guerre familiale, elle était prête à emprunter le canapé pendant le temps qu’elle hébergerait chez eux. Seulement… La demande qu’avait posée Madame Park à son fils avait empêché Hyun Ah de dire quoi que ce soit. Celle-ci voulait qu’elle dorme dans le lit de ce dernier… Et que celui-ci dorme à ses pieds? Oh la la… Si tout ce qui c’était passé, il y a à peine de ça 5 minutes, elle aurait sauter de joie… Mais avec, justement, tout ce qui avait eu lieu, Hyun Ah n’était plus vraiment certaine de vouloir dormir dans la même chambre que Ji Yung…

    Ji Yung « Ma', pourquoi devrait-elle dormir dans ma chambre? Je refuse qu'elle pose le pied dedans et qu'elle y dorme! C'est une fille, elle devrait être dans la chambre de Sun Young, pas la mienne ! »

    Tiens, pour une fois, elle était d’accord avec lui. Voir même totalement d’accord. Car bon, l’idée de devoir croiser le regard de ce bel homme chaque instant qu’elle se retournerait le mettrait dans tous ses états et finalement, elle finirait par éveiller des soupçons. Car et oui… Même si une drôle de situation s’était proposée à eux il y a de cela quelques minutes, Hyun Ah savait qu’elle finirait tout de même pas penser les mêmes choses qu’auparavant. En gros, que c’est le garçon dont elle rêve jour et nuit. Bref. La coréenne jeta un coup d’œil au garçon, mal à l’aise, avant de voir que sa petite sœur ne semblait pas très contente de ce qu’il venait de dire.

    Mme Park« Rahh, fait pas ton difficile mon chérie! C'est notre invitée. Tu laisserais une si belle et magnifique jeune fille dormir sur le sol pendant que toi tu dormirais tranquillement sur ton lit douillet hein?! Quel piètre garçon tu fais! »

    Alors là, le visage de la petite Sun Young prit un air satisfait, pratiquement diabolique, avant qu’elle ne regarde son frère, vainqueur. Enfin… Elle ne devait pas l’être totalement vu que Ji Yung ne semblait vraiment pas vouloir que Hyun Ah mette un seul de ses pieds dans sa chambre. M’enfin. Un homme, sûrement le vrai homme de la maison, fit à son tour apparition dans les environs.

    M.Park « Laisse lui donc ta chambre Ji Yung... Ta mère à totalement raison. Tu n'as va tout de même pas laisser une si belle jeune fille dormir au pied de ton lit quand même? »

    Si, il le pourrait! Et ça, Hyun Ah en était persuadé. À présent, après avoir vu un petit côté de sa franchise, elle avait l’impression qu’il n’était pas si bien que cela, qu’il savait se faire écouter et que, lorsqu’elle lui avait répondu sur un ton chiant, il n’avait point aimé. Elle devait être, à l’instant même, être devenu sa cible. Pas sa cible à draguer – ce qu’elle aurait bien aimé -, mais bien sa cible à emmerder. Sera-t-elle capable de l’endurer? Car là, avec la précision de Monsieur Park, la discussion semblait définitivement close.

    Ji Yung « C'est vrai... Je te laisse donc emprunter mon lit, Hyun Ah. Viens, je vais te faire visiter. »

    Elle qui, pendant tout le temps de cette affrontassions, avait regardé chaque membre de a famille Park un par un, avait finit par reposer ses prunelles sur Ji Yung qui, avec un sourire forcé, avait finit par accepté sous la pression de ses parents. Ensuite, il reprit les bagages de Hyun Ah pour l’intimer de le suivre. Ce qu’elle fit après s’être pencher poliment devant le reste de la famille, un peu mal à l’aise de cette situation embarrassante, avant de voir du coin de l’œil que la petite Sun Young s’époussetait les mains comme pour dire : « Bon débarras! », tout en tirant la langue à son frère qui montait les escaliers. Fin bon. Hyun Ah prit suite à Ji Yung, montant à son tour les marches pour le suivre de près, elle avait bien trop peur de se perdre dans ses énorme forteresse si, soudainement, Ji Yung tournait ici ou là et qu’elle ne l’aurait pas vu. Bref. Lorsqu’ils furent au second étage, la voix de Ji Yung retentit :

    Ji Yung « Ne croit pas que je suis ravie de te laisser dormir dans MON propre lit... J'espère que tu es pas gênante la nuit. Sinon je te jure que je reprendrai ma place... Okay, belle et magnifique Hyun Ah? »

    Un soupire, suivit d’une moue boudeuse, prit place sur le visage de la coréenne.

    Hyun Ah « Comme si je serais plus ravie que toi… »

    Alors là, une partie de vérité et de mensonge traversait la phrase. La vérité égalait au fait qu’elle serait sûrement mal à l’aise chaque fois que tout deux seraient présent dans la chambre en même temps et que Ji Yung risquerait de s’attaquer à elle et qu’à son tour, pour se défendre, elle dirait d’autres âneries, ce qui baisserait ses chances de… De quoi au fait? Ses chances d’avoir une petite place dans son cœur? D’après elle, elle pouvait rêver encore pour longtemps, et même pas en couleur en plus. Fi bon. Pour le moment, elle n’avait, justement, aucune chance, alors elle n’était pas obligée de se casser la tête pour savoir ce qu’elle devait faire ou ne pas faire devant lui. Elle n’avait qu’à… Agir normalement. Aussi naturellement qu’elle le pouvait, ce qui incluait ses petites crises et parfois, ses airs chiants. Mais bon, s’il voulait la paix, il n’avait qu’à ne pas la harceler, rien de plus. Maintenant, la question que se posa Hyun Ah était : Sera-t-il capable de la laisser tranquille? Ah ahh… Ça, ça restait à voir… Fin bon.

    Hyun Ah, perdu dans ses pensées, n’avait même pas vu le regard que lui avait lancé Ji Yung. Vous savez, celui qui dit clairement : « Ouais mon œil, je sais que t’es ravi parce que tu me trouves beau! »

    PAPA T’ES QU’UN CON !!

    Et elle le pensait vraiment! Car à présent, Ji Yung devait se douter qu’elle le trouvait craquant après tout ce que Monsieur Kim avait pu dire avant qu’ils ne pénètrent dans la maison. Maintenant, il avait une longueur d’avance sur elle et il pouvait se servir de cela pour la boucher, mais bien entendu, elle ne se laisserait pas faire si facilement, elle se défendrait… Enfin elle espérait être capable de lui boucher un coin s’il osait dire quoi que ce soit à propos de cette ancienne conversation hyper gênante. D’ailleurs, la part de mensonge qui s’était cachée dans sa phrase était exactement à cause de cette raison. Car elle pourrait enfin apprendre à le connaître et ça, même si l’envie lui tentait… Un peu moins.

    Hyun Ah « Tu sais, c’est pas moi qui ait demandé à ce que ma maison finissent en un tas de cendre pour que je puisse squatter ta chambre par après. Si ça te dérange tant que ça, je dormirai sur le sol… »

    Bref. Hyun Ah fronça quelque peu les sourcils, vraiment gênée, avant de poser ses yeux sur son sac qu’elle serrait fortement dans ses bras, rougissant un peu. Lorsqu’elle sentit que les yeux de Ji Yung avaient déviés leur champ de vision, elle releva ses prunelles vers lui pour continuer à le suivre correctement car, les yeux posés sur son sac ne l’aidait pas vraiment à marcher droitement. Après quelques pas de plus, ils finirent par aboutir dans la chambre de Ji Yung. Hyun Ah, lorsqu’elle mit les pieds à l’intérieur de le chambre, sans aucun problème, heureusement, ouvrit grandement la bouche. Non mais c’était quoi cette chambre! Elle avait au moins une fois de plus la grandeur que la sienne. Elle était… Énorme! Finalement, c’était une fabuleuse idée de dormir dans cette chambre gigantesque. Un large sourire suivit cette pensée avant que Hyun Ah ne s’aventure un peu plus dans la chambre. Elle posa son sac à l’entrée tout en marchant vers un meuble que composait le côté de la porte de sa chambre. Quelques cadres dans lesquels des photos étaient soigneusement posés, logeaient le dessus du meuble. Hyun Ah laissa entendre un petit rire en voyant Ji Yung tout petit avant de voir que le vrai, beaucoup plus vieux que sur l’image, ne la fixe méchamment. Daahhh… Elle n’avait même pas le droit de s’amuser un peu car oui, c’était bien le seul moyen qui réussissait à la calmer lorsqu’elle était stressée ou mal à l’aise. Bref. Hyun Ah, lorsqu’elle vit le lit en question dans lequel elle dormirait, se dirigea vers lui. Lorsqu’elle fut à proximité, elle toucha les couvertures avec ses doigts pour sourire de plus belle. Elle jeta un coup d’œil à Ji Yung et, lorsqu’elle vit qu’il ne la regardait pas, elle se laissa tomber sur le lit. Un autre rire s’en suivit avant qu’elle ne s’étire de haut en bas, laissant voir son nombril.

    Hyun Ah « Finalement… J’ai changé d’idée… Je garde ton lit! »

    Bah quoi… Elle était l’invité, elle avait amplement le droit de revenir sur ses décisions, non?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Park Ji Yung

avatar

Posts : 7
Join date : 31/08/2009

MessageSujet: Re: Welcome in hell [Ji Yung]   Mar 8 Sep - 20:15

    Hyun Ah « Comme si je serais plus ravie que toi… »

    Son affirmation traduisait une sorte de mensonge, du moins c'est exactement ce qu'il pensait. Tantôt, son père avait avoué qu'elle trouvait Ji Yung particulièrement beau, traduisant le fait qu'elle en est probablement amoureux, bien que cela reste encore à prouver. Bref, pourquoi ne serait-elle pas ravie de partager la même chambre que lui ? Elle pourrait très bien, par exemple, l'admirer pendant qu'il dort, sans se faire voir bien sur. Mais il est vraie qu'il sera loin d'être tendre avec cette jeune fille et il n'ira pas de main morte pour l'exaspérer. C'est peut être pour cette raison qu'elle dit ne pas être aussi ravie que lui sur le fait qu'elle partage LA chambre de son hôte, si on peut l'appeller ainsi. Le pire, c'est que sa mère va très certainemment s'intéresser de très peu à leur relation. Pour résumé, elle va surment faire en sorte de les rapprocher tout deux. La connaissant, elle pense probablement que Hyun Ah à une chance avec ce garçon, chose tout à fait impossible pour notre coréen. En tout cas, il est très loin de s'imaginer tomber amoureux d'une fille aussi futile et inintéressante que celle ci. Mais bon, on ne sait jamais ce que l'avenir nous réserve...Pour mettre notre chère Hyun Ah en tord, Ji Yung la regarda, totalement inconvaincu par ce qu'elle venait tout juste de dire. Et oui, papa kim à vraiment trop parler 8D M'enfin, il pourrait peut-être jouer sur cette dîte révélation pour s'amuser un peu avec Hyun Ah...pour la taquiner et l'enerver en autre.

    Hyun Ah « Tu sais, c’est pas moi qui ait demandé à ce que ma maison finissent en un tas de cendre pour que je puisse squatter ta chambre par après. Si ça te dérange tant que ça, je dormirai sur le sol… »

    Non, bien évidemment ! Mais d'un certain point vue, c'est vraiment un coup du destin. Elle se retrouve dans la maison d'un garçon qu'elle trouve magnifique et qui plus, elle dort dans le lit de celui ci...Cet incident malheureux n'a pas que de mauvais coté en fin de compte...Malheureusement aussi, elle ne peut pas dormir au sol ! Pourquoi ? Tout simplement parceque la mère de Ji Yung ne tolérait jamais que sa "chouchoute" -elle va probablement le devenir très bientôt- ne dorme à même le sol. Bref, Ji Yung n'avait même pas envie de lui adresser de nouveau la parole. Il continua son chemin, suivit de leur invité, jusqu'à sa chambre. Celle ci était tout à fait typique, bien que très grande. Correctement ranger pour une chambre de garçon, il y est très agréable pour travailler ou se détendre. Rien à voir avec la petite chambre de Hyun Ah...M'enfin, elle ne semble pas très riche quoi. D'ailleurs, celle ci semblait émerveiller par la chambre de Ji Yung. Faut dire que la chambre de Sun Young est loin d'être aussi idéale que celle ci ! Elle n'est pas du genre à ranger ou à prendre soin de ses affaires...une vraie rebelle ! La petite Hyun Ah se permettait même de se moquer de lui. Des photos de lui enfant sont disposés sur les murs. Forcément, cela attise la curiosité. D'un air méchant, il la fixa quelque instant. Ji Yung ranga quelque affaire "personnelle" avant que Hyun Ah ne mette la main dessus. Profitant de son innatention, celle ci se laissa tomber sur SON lit T___T

    Hyun Ah « Finalement… J’ai changé d’idée… Je garde ton lit! »

    Wh...WHAT O___O ?!! Il y a même pas une deux minutes, celle ci était prête à faire du sol son endroit pour dormir. Voila que maintenant, après avoir "tester" celui ci, elle revenait sur sa propre décision...Raaaaah, cela le rend presque malade qu'une fille comme Hyun Ah dorme dans son lit. Si une fille doit dormir dans celui ci, c'est avec Ji Yung et c'est tout ! Nul doute que ce soir il se vengera quelque peu...Que va t'il lui faire ? Quelque chose de vraiment ridicule et drole au réveil ! Haha, il a déjà hâte d'y être. Bon c'est pas tout, mais bien qu'elle s'approprit le lit, ce n'est pas pour autant que la chambre lui appartient dans son intégralité. Ji Yung se mit en face du lit avant de prendre la parole pour lui donner quelque "consigne" à respecter à la lettre namèho è_é

    Ji Yung « Confortable HEIN ! À preuve du contraire, cet endroit RESTE MA CHAMBRE À MOI ! Donc, je t'interdis de fouiller, de lire mes livres, d'utiliser mon ordinateur, ma chaine hi-gi, de parler trop fort, de respirer bruillament, de tousser afin de ne pas éparpiller tes microbes partout et de ne pas te changer ici ou de te trimballer à poil. C'est comprit ? »

    Sa parrait vraiment excessif, voir même énormement, mais pour lui c'est nécessaire pour que tout se passe bien entre eux. Puis même si elle est du genre nudiste, l'envie ne lui prendrait même pas de se jeter sur elle. Bref il espérait réellement que celle ci approuve toute ces restrictions. Puis ce n'est pas ça, mais elle n'a pas à s'allonger sur son lit de cette façon hein è_é Ji Yung se pencha quelque peu et il attrapa les poignés de Hyun Ah. Manque de chance, sa mère pénètre dans la chambre à ce moment la ;_;

    Mme Park « Han comme c'est mignon...je savais que tu finirais par craquer pour elle ! Elle est vraiment mignonne et craquante, hein Ji Yung ? Rester comme ça surtout, je vais chercher mon appareil photo ! ...CHERIE ! JI YUNG EST AMOUREUX DE HYUN AH !!!! »

    Elle avait criée cela tout en descendant l'escalier à toute vitesse. Lui tenant toujours les poignets, Ji Yung n'avait pas réellement comprit tout ce qu'il venait de se passer...Sa mère a vraiment une imagination débordante parfois, voir même particulièrement souvent. Son regard incipide se posa quelque instant sur Hyun Ah, avant qu'il lui lache subitement les poignets. Raaaaah, elle ne lui attire vraiment que des ennuies...Notre jeune coréen prit son air maléfique avant de fixer Hyun comme ceci : è_é.

    Ji Yung « N'importe quoi ! Ma mère s'imagine tout un tas de chose...jamais je ne tomberais amoureux d'une fille comme toi, jamais... »

    Une fois cela dit, il se retourna subitement avant que la flash de l'appareil photo ne l'aveugle quelque seconde. Sa mère, ainsi que son père et Sun Young étaient tout les trois réunis. Sa soeur les regardait d'un air vraiment ébahis.

    Sun Young « Mais puis quoi encore ! Si tu dois sortir avec une fille, choisit en une d'intelligente ! Regarde la...elle a l'air vraiment stupide et fragile... »

    Celle ci avait toujours le mot à dire pour blesser les autres. M'enfin, elle était toujours comme ça et ce n'est pas prêt de changer. En ce début de soirée, Hyun Ah à vraiment été énormémement critiquer...et encore, ce n'est que le début. Peut être que tout s'arrangera par la suite, qui sait...Bref, Ji Yung leur demanda de sortir de sa chambre, allant jusqu'à forcer sa mère à quitter la pièce ! Lorsque que le calme fut enfin revenue, Ji Yung se retourna en direction de Hyun Ah.

    Ji Yung « Tu ne devrais pas approcher Sun Young....si il y a une personne qui n'apprécie pas ta présence autant que moi, c'est bien elle.»

    Pour une fois, il se montrait plus ou moins gentil avec elle...c'est une grande première !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kim Hyun Ah

avatar

Posts : 8
Join date : 31/08/2009

MessageSujet: Re: Welcome in hell [Ji Yung]   Jeu 10 Sep - 0:30

    Confortablement couché sur le large lit de Ji Yung, Hyun Ah s’étirait en forme d’étoile, histoire de prendre toute la place que fournissait le matelas, pour dégourdie ses membres fatigués après une telle journée mouvementée. Il faut dire que voir sa maison passer au feu, ramasser les restants intacts de cette gigantesque boule de chaleur et emménager aussitôt dans une nouvelle maison après cet « incident », comme le disait si bien ce crétin de reporteur, est une chose qui enlève énormément d’énergie à une petite femmelette comme Hyun Ah, surtout lorsque des émotions s’ajoutent à des sentiments déjà présents sur les épaules de celle-ci, pesant encore plus lourd sur son dos courbé, faiblissant ses pauvres jambes tremblotantes. Bref. Après s’être bien étirée le bout des orteils jusqu’au bout des doigts, Hyun Ah inspira profondément pour laisser échapper un long soupire de satisfaction tout en arrêtant d’allonger ses extrémités, ramenant ses bras et ses jambes contre son corps. Par la suite, elle jeta un coup d’œil à Ji Yung pour voir sa réaction. Il n’avait rien dit lorsqu’elle lui avait proposé de dormir à même le sol. Alors elle se demandait si là, vu qu’elle revenait sur sa proposition, il oserait dire quelque chose à propos de ses changements énervants. Donc, lorsque Hyun Ah chercha des yeux Ji Yung, elle le surprit à s’être directement planqué devant son lit.

    Ji Yung « Confortable HEIN! À preuve du contraire, cet endroit RESTE MA CHAMBRE À MOI! Donc, je t'interdis de fouiller, de lire mes livres, d'utiliser mon ordinateur, ma chaine Hi-Gi, de parler trop fort, de respirer bruillament, de tousser afin de ne pas éparpiller tes microbes partout et de ne pas te changer ici ou de te trimballer à poil. C'est comprit? »

    Pendant tout le long de ce discours infernal, Hyun Ah avait regarder Ji Yung avec un sourcil haussé, comme pour dire : « Non mais pour qui tu te prends? » Et même que, pour mettre la cerise sur le gâteau, la coréenne avait roulé des yeux tout en expirant fortement, comme pour montrer qu’elle avait comprit, qu’elle n’était pas un bébé, mais que toutes ces demandes étaient un peu trop… Sévère à son goût. Tellement qu’elle marmonna entre ses lèvres :

    Hyun Ah « Interdit moi de respirer tant qu’à y être… »

    Aussitôt demandé, aussitôt reçu. Hyun Ah eu effectivement le souffle coupé lorsque Ji Yung empoigna ses poignets pour la soulever un peu du lit, la rapprochant de lui. Ses yeux devinrent gros comme des orbites et sa bouche s’entre ouvrit automatiquement, seulement, aucun son n’en sortit car, justement, plus d’air ne circulait dans sa voie respiratoire. Tout ça parce qu’ils étaient près l’un de l’autre. Alors vous vous imaginez si un jour ils finissaient par s’embrasser? Elle mourrait certainement d’une crise cardiaque et ça, sur le champ, sans même lui laisser le temps de savourer se moment tant attendu et dont… Elle attendra encore, bien entendu. Fin bon. Hyun Ah était tellement sous le choc qu’elle ne vit même pas la mère de Ji Yung faire son apparition dans l’encadrement de la porte de chambre de son fils.

    Mme Park « Han comme c'est mignon... Je savais que tu finirais par craquer pour elle! Elle est vraiment mignonne et craquante, hein Ji Yung? Rester comme ça surtout, je vais chercher mon appareil photo! ... CHÉRIE ! JI YUNG EST AMOUREUX DE HYUN AH !!!! »

    … Hein?

    Enfin, le cerveau de Hyun Ah recommençait à recevoir se dont il avait grandement besoin, c'est-à-dire de l’air. Car oui, la coréenne s’était remit à respirer aussitôt que Ji Yung avait tourné la tête pour regarder sa mère. Seulement, tout ce qu’elle avait dit, ou plutôt crié, n’avait fait qu’accélérer le pouls de Hyun Ah et ça encore plus lorsque les yeux ensorceleurs de Ji Yung se reposèrent sur sa captive. Elle avait remarqué leurs grandes beautés lors d’un début de cours de math, lorsque celui-ci avait fait son irruption grandiose dans la classe. Même si, cette journée là, il ne l’avait même pas regardé, Hyun Ah avait été électrocuté par ses prunelles étincelantes et, encore aujourd’hui, elles lui faisaient autant d’effet qu’autrefois! Bref. Ji Yung, aussitôt qu’il prit conscience de ce que sa mère venait de dire, lâcha les poignets de Hyun Ah, la laissant retomber contre le matelas. Et heureusement que celui-ci était moelleux car elle aurait sûrement finit ses jours dans un hôpital car son taux de réflexe était… Assez bas. Mais bon, il fallait la comprendre hein! Ce n’est pas tout les jours que vous avez ce genre de rapprochements avec le garçon dont vous rêviez la nuit dernière, et l’autre d’avant… Et l’autre d’avant aussi! M’enfin. Hyun Ah finit par reprendre complètement le contrôle de tout son être et se permit de prendre le temps de respirer correctement une fraction de seconde, question de laisser le temps à son cerveau de fonctionner mieux qu’il y à quelques minutes car, contrairement à Ji Yung, la courte scène qui venait tout juste d’être joué n’avait fait aucun effet sur l’actrice principal.

    Ji Yung « N'importe quoi! Ma mère s'imagine tout un tas de chose... Jamais je ne tomberais amoureux d'une fille comme toi, jamais... »

    Cette scène non plus n’avait fait aucun effet sur la petite Hyun Ah qui jouait la fille dépourvue de tout, bien qu’elle sentait son cœur se briser en mille morceaux, elle ne le démontrait pas, gardant se secret, à moitié révélé, dans son "restant" de cœur. Car, une petite voix intérieur lui disait : « Il ne faut jamais dire jamais… » Et cette citation, elle l’avait toujours prit au sérieux. Elle ignorait pourquoi vue que la citation se trahissait par elle-même, mais elle avait fois en elle pour une raison inexpliquée. Peu importe. À présent, toute la famille Park s’était réfugié dans la chambre de Ji Yung et la mère de celle-ci avait même prit une photo lorsque son fils s’était retourné vers eux.

    Sun Young « Mais puis quoi encore! Si tu dois sortir avec une fille, choisit en une d'intelligente! Regarde la... Elle a l'air vraiment stupide et fragile... »

    Hyun Ah, qui était entrain de s’asseoir tranquillement sur le lit, se surprit à jeter un regard méprisant à Sun Young. Non mais qu’elle impolitesse de la part d’un enfant envers son ainée du même sexe. Ne pouvait-elle pas avoir un peu de pitié, ou tout simplement de la compréhension, pour voir qu’elle venait de vivre un terrible choc et que, des phrases comme celle-ci, elle pouvait sans passer? Et ça, ça valait aussi pour Ji Yung hein! Il avait la langue aussi sale que celle de sa petite sœur. Il devait sûrement déteindre sur elle pour qu’elle soit une telle peste. Fin bref. Un seul regard s’échangea entre Hyun Ah et la petite rebelle et aussitôt, la coréenne sue qu’elles deviendraient amies un jour. Pourquoi pensait-elle à cette affirmation positive alors que Sun Young venait de la dénigrer? Tout simplement parce que tous les films et les contes pour enfants ont toujours ce genre de situation embarrassante dès le début et que vers la fin, la relation des personnages est beaucoup plus forte qu’un fil de fer. Mais bon, ça, c’était justement dans le monde fictif car aussi non, elle serait peut-être déjà la copine de Ji Yung! Ce qui n’était totalement pas le cas et encore loin de l’être. Mais bon, apparemment, suffit de vouloir pour pouvoir avoir ce que l’on désire. Alors si elle voulait Ji Yung, est-ce qu’elle le pouvait? Tin tin tiiin! Voici une énième question sans réponse. Bref. Hyun Ah, maintenant assit sur le bord de lit, finit par comprendre tout ce qui venait de se passer – normal qu’elle soit lente sur la détente vue que ses origines sont brunes 8D - pendant que Ji Yung demandait à sa famille de quitter sa chambre, refermant la porte derrière eux lorsqu’ils furent à l’extérieur. Puis, il refit face à Hyun Ah qui, elle, un peu mal à l’aise, se mordilla la lèvre inférieur tout en inspirant fortement, haussant les sourcils pour montrer qu’elle trouvait cette situation complètement exagéré.

    Ji Yung « Tu ne devrais pas approcher Sun Young... Si il y a une personne qui n'apprécie pas ta présence autant que moi, c'est bien elle.»

    La coréenne finit par expirer, se pinçant les lèvres pour ne pas exploser de colère. Sérieusement, elle venait à peine d’arriver ici et elle avait vraiment hâte de repartir. Depuis le début de la soirée, Ji Yung n’avait cessé de la critiquer, tout comme sa sœur, et ceux-ci n’y étaient pas allez de main morte, au contraire. Leurs faits étaient impeccablement blessants, surtout ceux de Ji Yung, mais, toujours en se disant qu’il fallait mieux ne pas dévoiler son secret en entier, Hyun Ah les maudissaient intérieurement et ça, même si elle avait énormément de misère à se faire la vraie image de Ji Yung qui, en gros, représentait un monstre. Elle se demandait comment elle avait fait pour avoir le béguin pour lui. Pourtant, lorsqu’il était devant d’autre personne, comme un professeur ou un parent, il était gentil et adorable… Alors que, lorsqu’ils étaient seuls tous les deux, son méchant prenait le dessus, son véritable côté, plus précisément, refaisait surface. Peut-être était-elle tombée amoureuse de lui parce qu’elle ne l’avait vu que lorsqu’il était avec des personnes de plus hautes importances que lui et que, dans ces moments là, elle le trouvait fort sympathique… Alors c’est pourquoi que, en cet instant même, elle était à la fois surprise et déçue de cette révélation indirecte. Donc, tout cela pour dire que, malgré le fait qu’elle soit tombée amoureuse de lui et que, à présent, elle devrait endurer le pire emmerdeur de la ville, Hyun Ah était prête à sacrifier quelques jours à ses côtés, bien qu’elle avait hâte que la fin de cet hébergement arrive rapidement… À moins que leur relation ne change en cour de route. Bref. Toujours frustrée, mais surtout blessée des propos de Ji Yung, Hyun Ah finit par poser son regard noir sur Ji Yung.


    Hyun Ah « Je peux savoir ce que je t’ai fait pour que tu me détestes tant? Ou savoir ce que tu t’apprêtais à faire lorsque t’as prit mes poignets? Parce que sérieusement, si t’es réellement amoureux de moi, même si tu affirmes le contraire, bah t’as aucune chance! T’es trop… Emmerdant, chiant sur les bords et ça vient irritant pour les oreilles toutes les conneries que tu sors pour me blesser… Tu sauras d’ailleurs que ça m’atteint point. »

    Au fur et à mesure que Hyun Ah avait parlé, elle s’était levée pour marcher vers la porte de Ji Yung, ramassant le sac qu’elle avait elle-même apporté, pour le mettre sur son épaule droite. Lorsqu’elle finit son blabla – ou plutôt son empilement de mensonge sur mensonge -, Hyun Ah regarda Ji Yung droit dans les yeux. Encore une fois, ils étaient tout près. Mais près que lorsqu’ils étaient dehors ou bien positionnés sur le lit, mais tout de même assez proche pour que, d’un seul coup de jambe, son pied puisse atteindre brutalement l’anatomie du garçon. Lorsque cette image parcouru son esprit, l’envie la démangea, mais elle se retint et se contenta de s’approcher un peu plus de Ji Yung pour poser son index sur son torse. Maintenant, c’était à son tour d’imposer ses règlements.

    Hyun Ah « Et au fait… Je vais respecter tes règlements seulement si tu tiens compte des miens. C’est-à-dire, de un, de plus me parler comme si j’étais un chien. De deux, de ne pas fouiller dans mes affaire À MOI. De trois, interdiction de ronfler la nuit, de marmonner ou de bouger comme un verre, aussi non je mets fin à tes jours en t’étouffant avec ton oreiller. De quatre… Est-ce que j’ai dit d’arrêter de me parler sur un ton bête? Ahh, OUI! Alors de cinq… Pas touche à mon journal intime car aussi non, je te découperai en lambeaux. Donc une mort plus salissante pour moi que si je t’étouffais pendant ton sommeil… »

    Wouah… Lorsqu’elle veut être directe la petite, elle le peut hein! Mais bon, ça c’était parce qu’elle était en colère et qu’elle avait envie de se faire respecter car si, elle était prête à tenir compte des restrictions de Ji Yung mais ça, seulement s’il faisait des efforts de son côté! Bref. Plus Hyun Ah avait ajouté une directive dans son discours, plus elle avait augmenté le nombre de doigts sur le torse du garçon. Jusqu’à sa cinquième et dernière règle, sa main fut plate sur le tee-shirt de Ji Yung. Sur le coup, elle ne se rendit pas vraiment compte qu’elle était tant près de lui et qu’elle le touchait… QU’ELLE LE TOUCHAIT! À ce moment même, la belle asiatique retira sa main avec hésitation. Elle aurait voulu se montrer plus forte devant cet affront, mais cela là gênait trop de l’avoir si près d’elle et de, en plus, avoir une main sur son torse. Bref. La coréenne massa sa main avant de rougir légèrement tout en posant son regard sur le sol. Elle devait reprendre le contrôle, aussi non, elle perdrait face à cette guerre semi déclenché. Hyun Ah releva donc la tête en direction de Ji Yung avant de se racler subtilement la gorge et de dire, sur une voix peu assuré :

    Hyun Ah « Maintenant… Je voudrais savoir ou est la salle de bain… J’ai besoin de me détendre. »

    Hyun Ah, aussitôt dit, promena ses yeux ici et là sur le sol. Enfin, partout sauf sur le visage de Ji Yung. Elle avait l’impression qu’il rouspéterait sur tout ce qu’elle avait dit et elle se préparait déjà au pire. Mais avant qu’ils ne recommencent à s’obstiner, Hyun Ah leva le petit doigt dans les airs avant de reposer ses yeux sur celles de Ji Yung.

    Hyun Ah « Oh et une dernière chose… Ne pas faire irruption dans la salle de bain lorsque j’y suis car aussi non… Je me vengerai! »

    Elle savait que tout les menaces ne pesaient pas lourds contre tout ce que pouvait faire Ji Yung, mais au moins, elle lui montrait qu’elle n’était plus prête à se laisser marché sur les pieds. Que une fois installé, il devra retrousser ses manches car les affronts entre elle et lui seront de plus en plus… Féroce!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Park Ji Yung

avatar

Posts : 7
Join date : 31/08/2009

MessageSujet: Re: Welcome in hell [Ji Yung]   Ven 11 Sep - 17:13

    Hyun Ah « Je peux savoir ce que je t’ai fait pour que tu me détestes tant? Ou savoir ce que tu t’apprêtais à faire lorsque t’as prit mes poignets? Parce que sérieusement, si t’es réellement amoureux de moi, même si tu affirmes le contraire, bah t’as aucune chance! T’es trop… Emmerdant, chiant sur les bords et ça vient irritant pour les oreilles toutes les conneries que tu sors pour me blesser… Tu sauras d’ailleurs que ça m’atteint point. »

    Oh my god ! La petite et frêle Hyun Ah se rebelle face à l'être diaboliquement diabolique se trouvant juste devant elle ! Ji Yung était réellement surpris de voir la colère de Hyun Ah envers celle ci. Faut dire qu'il ne pensait pas qu'elle oserait dire de telle chose à son égard. Premièrement, le fait qu'elle avance qu'il est plus ou moins possible qu'il soit amoureux d'elle était totalement absurde et incohérent ! Non mais où elle a été chercher ça ? S'il l'était vraiment, il aurait une bien étrange façon de le montrer. Quoi qu'il en soit, cela n'est pas du tout le cas, et ce le sera surment jamais. Qui plus est, elle le critiquait enfin ! Oui, pour elle, c'est un emmerdeur de première qui ne cherche qu'à la blesser verbalement. C'est, effectivement, la stricte véritée. Cela ne l'atteind pas ? Pourquoi s'énerve t'elle tout à coup alors ? Bien évidemment que cela a un effet sur elle, sa réaction le montre très bien. Bref, et au sujet des poignets ? Bah, il voulait simplement la relever de son lit, c'est tout ! Elle c'est imaginée quoi encore ? ¬¬ Bref, cette situation devenait de plus en plus intéressante aux yeux de notre chère Ji Yung. Et c'est loin d'être terminée...Hyun Ah déposa un index sur le torse de Ji Yung avant de prendre de nouveau la parole.

    Hyun Ah « Et au fait… Je vais respecter tes règlements seulement si tu tiens compte des miens. C’est-à-dire, de un, de plus me parler comme si j’étais un chien. De deux, de ne pas fouiller dans mes affaire À MOI. De trois, interdiction de ronfler la nuit, de marmonner ou de bouger comme un verre, aussi non je mets fin à tes jours en t’étouffant avec ton oreiller. De quatre… Est-ce que j’ai dit d’arrêter de me parler sur un ton bête? Ahh, OUI! Alors de cinq… Pas touche à mon journal intime car aussi non, je te découperai en lambeaux. Donc une mort plus salissante pour moi que si je t’étouffais pendant ton sommeil… »

    What the hell ? Maintenant, elle proposait ses propres règles dans la propre maison de Ji Yung ! C'est totalement ahurissant et stupide de sa part. Comme s'il devait faire attention à ne pas ronfler pour déranger madame alors que celle ci occupe le lit de son hôte...De toute façon, aucun des règles ne lui plaisait. Puis maintenant qu'elle avait fait allusion à son journal intime, cela avait attisé sa curiosité...Oui oui, il serait très intéressant de mettre un jour la main dessus...Pourquoi pas ce soir tient ? 8D La tête qu'elle ferait s'il lui apprenant qu'il y a jeté un oeil...même les deux ! Bref, ce fameux journal ne doit contenir aucune réelle surprise. "Han ouais, je trouve que Ji Yung est vraiment trop trop beau quoi 8D". Il y a surment des phrases du genre. Qui plus est, celle ci avait posé sa main à plat sur le torse de Ji Yung. Elle y mettait un doigt à chacune obligation qu'elle citait. Hyun Ah, gêné par ce geste, retira doucement sa main. Comme quoi, malgré tout ce qu'elle venait de dire, elle est encore vulnérable. Faut pas oublier qu'elle a mentionnée le fait que s'il ne respectait pas ces règles, elle le tuerait d'une mort particulièrement atroce O_O Omg, il vaut faire attention, c'est peut être une "céreale killeuze" 8D

    Hyun Ah « Maintenant… Je voudrais savoir ou est la salle de bain… J’ai besoin de me détendre. »

    C'est clair qu'après tout ce qu'elle lui dit, ajouter au fait qu'elle est posée une main sur sont torse, il est tout fait normal qu'elle se "retire" quelques instants de la bataille...Puis au moins, Ji Yung serait quelque peu tranquille pendant un petit moment. Finalement, la présence de Hyun Ah dans cette maison risque d'être fortement intéressante. Ji Yung aurait bien voulue continuer cette conversation intense mais Hyun Ah y mis totalement fin. Elle leva son doigt en l'air avant de redéposer ses prunelles hésitantes sur son interlocuteur.

    Hyun Ah « Oh et une dernière chose… Ne pas faire irruption dans la salle de bain lorsque j’y suis car aussi non… Je me vengerai! »

    Ce n'est pas pour rien que précédemment, Ji Yung lui avait clairement dit que même si elle se montrait nue devant lui, il n'aurait même pas envie de lui sauter dessus...Donc ce n'est pas lui qui pénétra dans la salle de bain lorsqu'elle y est...C'est aussi le cas pour Hyun Ah hein ! Bref, il était temps pour elle de prendre une bonne douche et de laisser Ji Yung, ainsi que toute sa famille, tranquille. Ji Yung secoua quelque instant la tête, montrant qu'elle l'exaspérait quelque peu.

    Ji Yung « Ouf, j'ai bien cru que ton discourt à la noix ne se terminerait jamais...Sache que je ne respecterais pas toute tes règles...Tu est vraiment idiote... »

    Cela avait été dit sur un ton tout à fait normal. Le discourt qu'elle avait tenue ne l'avait pas réellement énerver, bien qu'un peu irriter tout de même. De toute façon, leur discussion ne mènerait à rien vu qu'il sait que Hyun Ah est maintenant capable de se rebeller comme une vraie rebelle o_o Bref, désormais, il connait le point faible de cette petite coréenne: lui même. Des qu'elle le touche, elle perd totalement le controle et, malencontreusement pour elle, ses joues deviennes aussi rouge que des tomates bien mûr. Ji Hyun détourna rapidement son regard et pointa son doigt en direction des affaires de Hyun Ah se trouvant sur le sol.

    Ji Yung « Oublie pas de prendre tes affaires, histoire que tu ne vienne pas les chercher en serviette de bain... »

    Vu qu'elle semble un peu tête en l'air, il ne serait pas surprenant qu'elle veuille prendre une douche sans, au préalable, avoir prit ses affaires et/ou une serviette. Bref, en gros il se montrait "gentil" si on peut dire. Emettons qu'il ne lui est rien dit et qu'elle aurait oublié, cela aurait put être drole qu'elle revienne dans la chambre en serviette de bain. C'est surtout ses réactions qui seraient réellement hilarante. Ji Yung n'est pas aussi "sadique" qu'il n'y parrait, même envers les personnes qu'il n'apprécie pas réellement. Une fois cela dit, Hyun Ah prit ses affaires et sortit de la chambre. Ji Yung la suivit. Non pas pour l'epier dans la salle de bain mais pour lui fournir une information capitale O_O

    Ji Yung « Au bout du couloir à gauche...Hey dit moi, c'était agréable de toucher mon torse ? »

    Non non, en fait il est vraiment sadique quand il veut -_-" C'est probablement l'une des questions les plus gênantes qu'il peut poser à une fille comme Hyun Ah, qui trouve la beauté de Ji Yung '"exquise". Bref, celle ci s'enferma rapidement dans la salle de bain, surment heureuse d'échapper à son "bourreau" qui lui sert aussi de compagnon de chambre. Et bin, ce fut vraiment une rencontre mouvementé ! Heureusement que le début de soirée débutait et que la nuit allait tombée...Le calme étant enfin revenue, Ji Yung se remit à ses affaires. Il prit rapidement un CD dans sa discothèque et plaça celui ci dans sa chaine hi-fi. Ses musiques préférées commencèrent à déferler dans la pièce et à lui procurer le plus grand bien. Il s'assit ensuite devant l'ordinateur, voguant de site en site jusqu'a ce que ses yeux se posent sur les affaires de Hyun Ah. Hum, son journal intime se trouve probablement à l'intérieur...Ce fameux journal où les déteneurs y écrivent tout les moments de leur vie, ainsi que leurs sentiments et un tas de secret qui ne devront jamais être révélé au grand jour. Après un court moment d'hésitation, il quitta sa chaise et il se précita en sur la première valise qu'il vit. Il ouvrit quelques une des poches, sans succès. "L'aventure du journal intime perdue" se termina rapidement lorsque sa mère l'appella T_T Notre chère coréen quitta donc la chambre pour rejoindre le couloir. Une chose non identifier, déposer sur le sol devant la porte de la salle de bain, attira son attention. S'inclinant pour l'attraper, il remarquera que ce n'était autre qu'une...culotte O__O" La porte de la salle de bain s'ouvrit à ce moment. Le choc quand Hyun Ah vit Ji Hyun derrière, avec ce qui semblait être sa culotte entre les mains. Oh mon dieu comme c'était gênant comme situation...Ji Yung était vraiment gêné et destabiliser et il y a de quoi !

    Ji Yung « E...euh...C'est à toi ? »

    Bah vue l'expression de son visage, cela semblait vraiment être le cas...Non mais quelle malchance tout de même ! Si sa mère ne l'aurait pas appeller, il serait tranquillement entrain de feuilleter le journal intime de Hyun Ah plutôt que de se retrouver face à elle, l'un de ses sous vêtements entre les mains. Il passe un peu pour un pervers alors qu'il n'a absolument rien faire. Qui plus est, cette situation montre que Ji Yung peut, aussi, être invulnérable dans certaine situation. Ne sachant pas vraiment où se mettre, il devait très vite prendre le controle de lui même. Il lui tendit son sous vêtement avant de reprendre la parole.

    Ji Yung « F...fait gaffe avec tes affaires la prochaine fois ! »

    Plus facile à dire qu'à faire hein...Il ne restait plus que la mère de Ji Yung débarque, suivit de Sun Young, pour que cela soit encore plus embarassant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kim Hyun Ah

avatar

Posts : 8
Join date : 31/08/2009

MessageSujet: Re: Welcome in hell [Ji Yung]   Lun 14 Sep - 13:31

    Ji Yung « Ouf, j'ai bien cru que ton discours à la noix ne se terminerait jamais... Sache que je ne respecterais pas toute tes règles...Tu es vraiment idiote... »

    WHAT? C’était elle l’idiote alors que lui-même avait appliqué des règles aussi bidon que les tiennes? Bon, elle comprenait qu’elle n’était pas chez elle et que le fait d’instaurer ses propres règlements n’était pas très respectueux envers le véritable propriétaire de la chambre dans laquelle elle allait héberger pendant un temps, mais bon, n’avait-elle pas le droit de donner un aperçu de ce qu’elle aimait et n’aimait pas? Si, ça elle avait amplement le droit de faire savoir à son compagnon de chambre ce dont elle attendait de sa part. C’est-à-dire, de un, qu’il prenne au moins l’initiative de ne pas fouiller dans les effets personnels de Hyun Ah – incluant donc son journal intime, une chose primordial pour sa survie car, si Ji Yung venait qu’à tomber dessus – ou faire exprès pour tomber dessus -, elle opterait, pour la troisième fois en une soirée, de mourir étouffer la tête dans son sac à dos… Fin bref. – De deux, qu’il est l’obligeance de la respecter car, pour dire vrai, ce faire traiter comme une moins que rien, ce n’est vraiment pas plaisant! Et bon, s’il faisait des efforts de son côté, elle, à son tour, ne serait plus aussi irritable et agressive avec lui vue que, à sa grande habitude, la bonne humeur et le sourire est constamment logé sur ses lèvres. La raison pour laquelle elle montait si rapidement sur ses grands chevaux était parce qu’il la narguait et elle détestait cela, surtout venant de lui. Elle qui croyait qu’il était le garçon parfait, maintenant, elle avait une autre vision de lui et ne voyait totalement plus le garçon dont elle espérait tant. Non, pour le moment, à ses yeux, il était tout ce qu’elle lui avait balancé à la figure. Emmerdant et chiant, mais surtout irrespectueux! Fin bon… Elle savait que ce dégoût ne durerait que pendant un temps, mais pour le moment, il était là, bien loger dans son cœur en flamme, attisé par la colère irrévocable de Hyun Ah. Bref. Ji Yung dévia son regard sur les affaires de Hyun Ah avant même de les pointers.

    Ji Yung « Oublie pas de prendre tes affaires, histoire que tu ne viennes pas les chercher en serviette de bain... »

    À cette remarque, Hyun Ah comprit assez rapidement que Ji Yung voyait déjà qu’elle genre de fille qu’elle était. Tête en l’air, perdue, lunatique… Un tas de défauts qui, en un seul morceau, égale à une miss catastrophe ambulante. Bref. Sans broncher, cette fois-ci, elle marcha jusqu’à ses affaires pour prendre tout ce dont elle avait besoin. Lorsqu’elle eu tout en main, elle se précipita à l’extérieur de la chambre de Ji Yung. Peu importe si elle ignorait ou se trouvait la chambre de bain, elle finirait bien par trouver. Seulement, elle entendit des pas derrières elle et, lorsque la voix de Ji Yung résonna, elle faillit mourir!

    Ji Yung « Au bout du couloir à gauche... Hey dit moi, c'était agréable de toucher mon torse ? »

    Elle qui s’apprêtait de lui faire un léger signe de tête pour le remercier, voilà que sa dernière question HYPER gênante la frustra au plus haut point. Elle jeta un regard noir à Ji Yung avant de s’encloitrer dans la salle de bain. À partir de là, il était hors de question qu’elle sorte de cette pièce vivante, c’était bien trop gênant! Et bon, cela pouvait paraître drôle qu’elle soit aussi gêner après de telle remarque alors qu’elle osait elle-même défier le démon en personne, disant des bêtises ici et là et ça, sans aucune gêne. Mais pendant que cela arrivait, c’était la colère qui prenait le dessus… Alors que, lorsqu’elle se faisait harceler de la sorte, c’était sa timidité qui s’emparait d’elle. Pauvre petite Hyun Ah. Piéger entre deux personnalités complètement distinctes l’une de l’autre. Fin bon. La coréenne respira un grand coup avant de placer ses choses sur le comptoir de la salle de bain. Elle prit le temps de contempler cette immensité, encore, et soupira longuement pour faire évacuer sa fureur, mais surtout sa gêne. Elle finit par partir la douche, se déshabiller, et se glisser sous l’eau tiède. Elle voulait se rafraichir un peu pour mettre ses idées au clair. Puis, plus elle restait sous l’eau, plus elle augmentait la température pour qu’elle soit chaude et reposante. Lorsque la belle eu terminé de sa laver de la tête au pied, Hyun Ah sortit, s’essuya rapidement, et enroula sa serviette autour d’elle. Elle se regarda dans le miroir quelques instants avant de jouer avec son visage, le déformant ici et là. Dire qu’elle faisait cela depuis qu’elle était toute petite. Un autre soupire vint résonner contre les murs de la chambre de bain avant que la belle ne commence à chercher… Sa petite culotte. Après deux ou trois fois qu’elle regardait les vêtements qu’elle avait apportée, donc son pyjama, elle constata vraiment qu’elle n’avait pas sa culotte. Pourtant, elle était sûre et certaine de l’avoir prit? Hyun Ah se gratta la tête avant de prendre un air penseur et, lorsque la lumière fit irruption dans son cerveau, ses yeux devinrent gros comme des boules de billard. Aussitôt, elle se jeta sur la porte de la salle de bain pour l’ouvrir et tomber sur sa culotte et… JI YUNG??? Les yeux maintenant aux dimensions de boules de quilles, vinrent se poser sur l’objet tant cherché, avant qu’elle ne regarde le garçon droit dans les yeux, tenant fermement sa serviette entre ses mains. Déjà là que toute cette situation était ultra gênante, il n’était pas temps que ce simple tissu tombe à même le sol… Oh que non!

    Ji Yung « E... euh... C'est à toi ? »

    Non c’est au Père-Noel… Idiot!

    L’étudiante commença froncer des sourcils, se demandant comment elle avait fait pour se ramasser là, entre els mains de Ji Yung, avant de penser que… Pas qu’elle aurait tombé de sa pile de vêtement, mais bien que Ji Yung l’avait tout simplement prit, comme ça, sans raison valable. Ce qui serait tout de même stupide de sa part, non? Oui, alors Hyun Ah égara cette supposition au cours d’une autre recherche d’explication, jusqu’à ce que Ji Yung ne lui tende sa culotte.

    Ji Yung « F... fait gaffe avec tes affaires la prochaine fois! »

    Les joues de la coréenne commencèrent à s’enflammer et, aussitôt dit, aussitôt fait. Elle s’empara de sa culotte avant de tourner dos à Ji Yung et, lorsqu’elle s’apprêta à rentré complètement dans la salle de bain, Hyun Ah se retourna vers Ji Yung. Elle trouvait le moment parfait pour se venger de sa question gênante avec el torse quelques instants plus tôt…

    Hyun Ah « Hey, dit moi… C’était agréable de toucher ma culotte? »

    Elle lui lança un petit air de défis que elle-même ignorait d’où il venait, avant de lui refaire dos et de fermer la porte derrière elle. En ce moment, elle était tellement décontenancée que l’idée de sautiller partout par ce revirement de situation ne lui traversa même pas l’esprit. Bref. Hyun Ah finit par enfiler son pyjama, un short et une camisole, avant de prendre tout ses effets et sortir de la salle de bain, vérifiant correctement avant si elle n’aurait rien oublié de suspect. Lorsqu’elle arriva dans sa nouvelle chambre et vue que Ji Yung n’était pas dans les parages, elle s’approcha de ses sacs et vérifia si son journal intime était toujours caché là ou elle l’avait rangé. Un large sourire de contentement vint prendre place sur sa bouche lorsqu’elle le vit soigneusement placé à l’endroit précis qu’elle l’avait laissé, avant de le prendre et de le rangé dans un autre sac. On sait jamais… S’il s’était permit de fouiller ici et là et que, par la suite, il avait mit la main dessus et avait attendu pour le prendre et bien, maintenant, il ignorerait ou il serait passé. Fin bon. Aussitôt que son cahier fut hors de la portée des yeux de Ji Yung, elle jeta d’autre coup d’œil ici et là jusqu’à ce qu’elle voit une poche d’un de ses sacs… À moitié ouvert! Elle le regarda longuement, essayant de se souvenir le moment et l’endroit qu’elle aurait bien pu ouvrir se compartiment. Mais rien ne lui vint en tête. C’est alors que Ji Yung apparu dans sa chambre. Hyun Ah se leva tranquillement et serra les points. S’il avait osé commencer à fouiller, il était mort. La coréenne le regarda, pointa la poche de son sac entre ouvrit, avant de prendre la parole.

    Hyun Ah « Je peux savoir ce que c’est? »

    À cette question, Ji Yung avait l’air de dire : « Un sac… Pauvre conne ». Mais Hyun Ah ne le lui laissa pas le temps de réplique pour se remettre à parler.

    Hyun Ah « Mon sac, il était pas ouvert avant que je parte… T’as de la cire dans les oreilles pour pas comprendre ce que je t’ai dis? Tout ce que je demande, c’est que tu sois au moins respectueux envers moi. Ce qui inclue la politesse et le fouillage dans mes affaires… Et les culottes aussi… »

    Hyun Ah sentit ses joues virer tranquillement au rouge. Même si elle était un peu en colère, sa timidité de s’empêchait pas de faire irruption, trahissant toute sa frustration. Bref, la nippone, sur un coup de tête, marcha rapidement vers l’une des commodes de Ji Yung pour ouvrir… La deuxième. Celle-ci contenait… Pile poil ses boxers. Elle en prit une paire et la montra à Ji Yung qui s’approchait d’elle tout en lui tirant la langue.

    Hyun Ah « Maintenant… On est quitte… »

    Lorsque Ji Yung fut tout prêt, sûrement pour lui enlever ses boxer des mains, Hyun Ah, dos au tiroir, s’empressa de les foutre dedans et de refermer le compartiment avec ses mains. Maintenant, elle était prisonnière entre la commode et Ji Yung. Elle savait qu’en faisant cela, elle ne ferait qu’empirer les choses, mais cela avait été plus fort qu’elle. Bref. Mal à l’aise, Hyun Ah baissa la tête tout en sentant la proximité de Ji Yung. Bon dieu qu’il sentait bon! Et qu’il était beau… Daahhh… Finalement, pourquoi devait-elle faire absolument tout pour se le mettre à dos hein? N’aurait-elle pas pu se contenter de faire comme si de rien était?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Park Ji Yung

avatar

Posts : 7
Join date : 31/08/2009

MessageSujet: Re: Welcome in hell [Ji Yung]   Mar 15 Sep - 17:43

    Hyun Ah « Hey, dit moi… C’était agréable de toucher ma culotte? »

    Et bam, dans les dents ! Vraiment, Hyun Ah a du répondant et pas des moindres. Elle agissait un peu comme lui. Faut dire que cela était tout de même très déstabilisant. Rien que se dire qu'une fille aussi fragile que Hyun Ah puisse se rebeller de la sorte et mettre K.O notre Ji Yung. Oui, celui ci n'en revenait simplement pas. Tout d'abord, il y avait la gène de tenir entre ses mains le sous-vêtements de Hyun Ah puis il devait subir la vengence personnelle de celle ci. Lorsqu'elle referma la porte derrière elle, Ji Yung resta quelque instant immobile, l'esprit totalement ailleurs et désordonné. Il se faisait rarement battre à son propre jeu, surtout par une fille et qui plus est par une fille comme Hyun Ah. Bref, il était tout de même heureux que cette scène plus que gênante soit enfin terminée...Nan mais vous imaginez vous, tenir la culotte d'une fille alors que celle ci se trouve juste devant vous -_-" C'est horrible et gênant...loin d'être très agréable -tout dépend de la fille après o.o. Maintenant, il devait partir en retraite et revenir à la charge après ! Oui, Ji Yung n'est pas prêt d'en avoir terminé avec celle jeune fille. Muhahaha, il veut encore en découdre 8D Bref, Ji Yung se diriga en direction de l'escalier lorsqu'il vit avec effroie sa jeune soeur, se tenant contre le mur. Au vue de son expression, elle semblait avoir tout vue et tout...entendue O_O Peut être avait-elle mal compris la situation...

    Sun Young « Hum...on va dire que j'ai rien vu hein...Cette vision de toi, tenant la culotte de cette idiote...non, c'est juste horrible. Je me demande ce qu'en penserait papa et maman si je leur disais ça... »

    Voila maintenant que celle ci si mettait aussi ! Non mais c'est ahurissant quand même ! On ne sait jamais dans quel camp Sun Young se trouve...Si elle fait part de toute cette scène à leur parent, nul que ceux ci vont s'imaginer des choses et vont déclarer le mariage, pensant qu'ils sont tout deux amoureux l'un de l'autre...Non mais puis quoi encore hein ! Vraiment, il va devoir supporter cette collante de Hyun Ah et ses parents à l'imagination un peu trop débordante à son goût...Plus sa jeune soeur qui est capable de dénoncer le moindre de ses faits et gestes pour envenimer la situation...Rah, les prochains jours risquent d'être vraiment mouvementé et riche en rebondissement. Oh mais que se passe t'il donc ? Voila que Sun Young se met à courir, dévalant les escaliers à toute vitesse.

    Sun Young « MAMANNN ! TU DEVINERA JAMAIS !! »

    Oh mon dieu ! Sun Young, qui avait bien dit au début que Ji Yung ne serait plus son frère si il tombait amoureux de Hyun Ah, alerta sa mère pour lui dévoiler cette scène on ne peut plus gênante. Il ne savait pas réellement si elle savait ce qu'elle faisait exactement. Une telle révélation risquait de mettre en marche l'imagination plus que débordante de sa mère, engrangant par ailleurs celle de son père par la même occasion. Ji Yung, bien évidemment, tenta en vain de la pourchasser pour éviter la "catastrophe". Malheureusement, elle cours vraiment vite, c'est hallucinant O_O Ji Yung perdit espoir lorsqu'elle pénétra dans la cuisine, endroit où sa mère était entrain de préparée le diner pour ce soir. Il rebroussa, silencieusement , chemin avant que celle ci ne l'aperçoive...Il soupira longuement une fois en haut des escaliers et il pénétra à l'intérieur de sa chambre où se trouvait déjà Hyun Ah. Celle ci semblait vraiment, mais vraiment, en pétard, encore une fois...

    Hyun Ah « Je peux savoir ce que c’est? »

    Bah c'est un sac pauvre idiote -il est pas aussi vulgaire que ça namèho è_é. Hum, avait-il laissé des traces de sa brève expédition ? À en croire son expression et la ferme interdiction de toucher ne serait-ce qu'à la simple couverture de son journal fortement intime, cela semble effectivement le cas...Hyun Ah la rebelle, le retour.

    Hyun Ah « Mon sac, il était pas ouvert avant que je parte… T’as de la cire dans les oreilles pour pas comprendre ce que je t’ai dis? Tout ce que je demande, c’est que tu sois au moins respectueux envers moi. Ce qui inclue la politesse et le fouillage dans mes affaires… Et les culottes aussi… »

    Ouais mais pour le coup de culotte entre ses mains, ce n'est pas totalement sa faute...Si elle faisait un peu attention à ses affaires, cela ne serait pas passer de cette façon. Qui plus est, il était maintenant grillé. Elle sait qu'il a fouillé dans ses affaires pour mettre la main sur ce fameux journal. Maintenant, Hyun Ah l'a surment cachée pour que personne ne mette la main dessus, en particulier Ji Yung -et Sun Young aussi. Il est vrai qu'il est loin d'agir comme un gentleman...Nul doute que Hyun Ah va péter une durite avant la fin de cette semaine à cause de son comportement indécens. Peut être devrait-il un tout petit peu mieu son comporter à son égard ? Aussi surprenant que cela puisse paraitre, c'est une possiblité qu'il envisagait. S'il l'a laissait tranquille, Hyun Ah ferait de même et toute le monde pourrait vivre dans le "meilleur des mondes possible". Bref, elle ne comptait pas en rester la. En effet, Hyun Ah se précita en direction de la commode afin d'en sortir des boxers, appartenant bien évidemment à Ji Yung...Cela était beaucoup moin gênant que lorsqu'il tenait sa culotte, mais tout de même...Le sous-vêtement en main, elle s'approcha de nouveau de lui.

    Hyun Ah « Maintenant… On est quitte… »

    Elle l'avait bien eu, encore une fois...C'est bien l'une des rares personnes qui arrive à lui tenir tête de cette façon...Mais il ne compe pas en rester la. Ji Yung, fixant les boxers pour tenter de les reprendre, fut prit de vitesse par Hyun Ah qui retourna auprès de la commode afin de les remettre à l'intérieur. En faisant une telle chose, elle se retrouvait bloquer entre la commode et son "bourreau". Allait-il se vengé ? Ca, nul ne le sait mais après tout, cela semble vraiment probable. Un sourire en coin, il s'approcha un peu plus de Hyun Ah, forcant celle ci à se coller et à se courber au dessus de la commode. Il savait que en étant aussi proche de Hyun Ah, celle ci perdait tout ses moyens. Astucieux n'est ce pas ? Avec un tel procédé, elle ne risquerait pas de se faire sa rebellion solitaire...

    Ji Yung « Maligne...Tu est vraiment maligne et plus intéressante que je ne le pensais... »

    Oh bah, c'est finalement un compliment qui sortit de sa bouche. Peut-on réellement qualifier cela ainsi ? Disont qu'elle l'avait tellement surpris en l'espace de même pas une heure, qu'il la trouvait vraiment intéressante. À vraie dire, il s'en fichait pas mal de cette petite fille avant. Maintenant, disont que cela risque d'être vraiment surprenant de vivre sous le même toit que celle ci. Ji Yung, ne voulant pas reculer, s'approcha encore un peu plus. Si une personne était témoin de cette scène, tout portait à croire qu'ils étaient entrain de s'embrasser. Bien évidemment, cela ne sera pas le cas et le sera, peut être, jamais. Seul l'avenir nous le diras...

    Ji Yung « Mais ce n'est pas pour ça que je t'apprécie...et concernant ton futile journal intime, je parie qu'il est dans ce sac. »

    Ji Yung recula et pointa, complètement au hasard, l'un des sacs se trouvant sur le col. À en croire l'expression de son visage et son regard à cet instant, il semblait avoir touché le jackpot. M'enfin, il n'était plus vraiment intéressé par ce journal. Du moins, pour le moment...Notre jeune coréen se mit ensuite à rire, légèrement, avant de regarder Hyun Ah de nouveau.

    Ji Yung « Je ne toucherais pas à ton journal...Son contenue doit être vraiment être inutile et hilarant... »

    Mais surment très intéressant aussi....M'enfin passons, il va laisser un petit moment de surcis à ce journal. Sans qu'il puisse dire un mot de plus, sa mère cria haut et fort : " À taaaablleeeeeeee !!". Enfin, vous voyez le genre quoi. Raaaaah, il avait un peu peur de ce qu'elle allait lui dire vu que Sun Young lui a absolument tout racontée. Qui plus est, cela risque d'être un peu tendue que tout le monde dine à la même table...Ji Yung, Sun Young et Hyun Ah ne font pas très bon ménage...Ji Yung se diriga en direction de la porte mais il se retourna vers Hyun Ah avant de pénétrer dans le couloir.

    Ji Yung « Ma mère sait pour l'histoire de ton sous-vêtements...soit pas étonnée si elle en parle avec un grand sourire et une joie hors du commun. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kim Hyun Ah

avatar

Posts : 8
Join date : 31/08/2009

MessageSujet: Re: Welcome in hell [Ji Yung]   Jeu 17 Sep - 13:53

    Fière de son coup, Hyun Ah essayait tant bien que de mal de le démontrer sur son visage d’ange, mais… Plus Ji Yung s’approchait d’elle, plus son expression facial changeait, trahissant sa fierté et la rendant suspicieuse envers lui. Elle aimait et n’aimait lorsqu’il faisait cela. Elle aimait car, on s’entend que de un, c’est Ji Yung, et que de deux, elle ne pourrait pas demander mieux qu’il soit si près d’elle, mais justement, ce qu’elle n’aimait pas, c’est que, lorsqu’il était à quelques centimètres de son corps, elle perdait tout contrôle et, apparemment, le coréen avait mit le doigt directement sur sa faiblesse la plus accrue car ce n’était pas la première fois qu’il s’approchait autant d’elle. Alors il devait avoir remarqué qu’aussitôt le rapprochement fait, Hyun Ah la rebelle devenait Hyun Ah au naturelle, la petite fille timide et insécurisée par le mal, faible quoi! Bref. Tout comme dit, Ji Yung approchait graduellement son visage, et son corps, du sien, l’empêchant de décamper en tout moment, mais l’obligeant à se courber un peu pour ne pas que leurs visages ne se touchent. Bah quoi, elle avait peut-être le cœur qui battait mille à l’heure parce qu’elle était heureuse de cette courte distance, mais cela ne voulait pas dire que leur premier baisé devait se dérouler de cette façon… C’est-à-dire, de façon imprévue! Et oui, elle pensait déjà au baisé alors qu’il venait à peine de faire une véritable connaissance, mais elle s’en foutait. Depuis le temps qu’elle rêvait d’être à ses côtés et que, subitement, du jour au lendemain, elle se retrouve chez lui, pourquoi ne pas espérer plus? Qui sait, peut-être l’obtiendrait-elle un jour?

    Ji Yung « Maligne...Tu es vraiment maligne et plus intéressante que je ne le pensais... »

    Hyun Ah haussa quelque peu un sourcil et ça, avec toute la force que lui permettait son cerveau ramollit par l’espace hors du commun qui les collaient l’un à l’autre. Bien sûre qu’elle était maligne… Enfin, lorsqu’elle avait quelque chose en tête, elle ne l’avait pas dans les pieds et, borné comme elle était, lorsqu’elle était en colère, elle pouvait un nombre incalculable de chose assez… Surprenant, mais malheureusement, parfois inconscient. Disons que cela lui arrivait d’agir sur un coup de tête, sans réfléchir, et de se rendre compte par la suite qu’elle avait commit une grave erreur… Mais n’apprend t’on pas de nos erreurs? Fin bon. Yeux dérivant de la bouche aux yeux et des yeux à la bouche de Ji Yung, Hyun Ah finit par cesser de respirer lorsque le garçon s’approcha encore plus, leurs lèvres se touchant presque. Si son but était de l’aider à se suicider avant le temps, et bien il était vraiment bien partie, car malgré le fait que Hyun Ah ne respirait plus, son cœur battait rapidement, voir même très rapidement. Tellement qu’elle avait l’impression que toute la maison pouvait entendre ces battements consécutifs.

    Ji Yung « Mais ce n'est pas pour ça que je t'apprécie... Et concernant ton futile journal intime, je parie qu'il est dans ce sac. »

    Aussitôt supposé, aussitôt trouvé. Ji Yung se décolla enfin d’elle, lui permettant de recommencer respirer, avant de pointer un sac au hasard, mais tombant directement sur celui qui contenait le fameux journal intime de Hyun Ah. Encore une fois, son souffle se coupa de surprise et, malencontreusement, Hyun Ah ne pouvait pas cacher sa stupéfaction, ni l’étonnement qui s’empara d’elle lorsque Ji Yung tomba pile dessus. Mais ce qui la stressa le plus, ce fut quand le rire de Ji Yung parvint à ses oreilles.

    Ji Yung « Je ne toucherais pas à ton journal... Son contenue doit être vraiment être inutile et hilarant... »

    « Maman… Je m’ennuie de toi… ». « Ji Yung + Hyun Ah? Ça sonne bien non? ♥️». « Aujourd’hui, lorsque nos regards se sont croisés, j’ai cru me transformer en statut, seul mon cœur battait… » ÇA, c’était inutile et hilarant? Peut-être à ses yeux, mais aux siens, rien n’était stupide à son égard. Cela lui faisait même un grand bien lorsqu’elle écrivait, question d’évacuer sa joie ou bien… Sa tristesse par écrit. Car oui, même si Hyun Ah paraît d’une femme forte, elle a aussi, comme tout le monde, vécue des moments difficiles. La perte de sa mère et maintenant, la perte de sa maison… Déjà là, ces deux choses là étaient très difficiles à surmonter. Elle avait réussit à faire le deuil avec sa mère, même si parfois elle se mettait è pleurer sans raison, sûrement à cause du manque et du soutien que sa mère lui fournissait, et là, juste à penser qu’elle venait de perdre la demeure qui l’avait accueillit pendant presque 18 ans de temps… Mal, désemparé et déconcerté, Hyun Ah afficha inconsciemment une mine piteuse sur son visage. Elle ne voulait pas que Ji Yung fouille dans ce livre, il en serait trop. Déjà là qu’il devait un peu se douter ce qu’elle ressentait pour lui, mieux valait que ce sentiment reste dans l’ignorance tandis qu’il en était encore possible. Bref. Une voie enjouée annonçant le souper tira Hyun Ah de son – ses – inquiétude – s -. Elle vit Ji Yung marcher vers la porte, sans dire mot, avant qu’il ne s’arrête et se tourne vers Hyun Ah.

    Ji Yung « Ma mère sait pour l'histoire de ton sous-vêtements... Soit pas étonnée si elle en parle avec un grand sourire et une joie hors du commun. »

    Hyun Ah entre ouvrit la bouche, déboussolé, avant que Ji Yung ne quitte la chambre. Elle avala difficilement avant d’afficher une moue découragé, de soupirer longuement et de marcher, à son tour, vers la cuisine. Seulement, elle se rappela que son pyjama laissait à désirer, car disons qu’il était assez… Court. Aussitôt, elle se mit en quête d’une robe de chambre, ce dont elle n’avait pas personnellement, mais ce dont elle trouvait facilement accroché derrière la porte de Ji Yung. Elle se dit que l’emprunter pour ne pas paraître d’une dévergonder, c’était bien. Alors elle l’enfila, huma la bonne odeur de Ji Yung qui s’était imprégner dans les tissus, avant d’afficher un petit sourire en coin tout en mettant… Les pantoufles de se derniers aussi. Bah quoi… Pas qu’elle voulait attiser sa colère, mais elle en avait de besoin. Puis, avant de se rendre à la salle à mangé, Hyun Ah se donna un petit coup de brosse ici et là avant de se joindre à la famille adoptive. Lorsqu’elle arriva dans les escaliers, la famille au grand complet avait braqué ses yeux sur elle. La mère de Ji Yung la regardaient, comme si elle était une princesse, alors que les prunelles de ce dernier étaient sur le point de se consumer à travers les flammes naissantes que lui lançait Ji Yung. Mal à l’aise, Hyun Ah se passa une mains sur la nuque avant de venir prendre place aux côtés de Madame Park.

    Mme Park « C’est gentil de ta part Ji Yung de lui prêter ta robe de chambre. Mais garde aussi quelques vêtements pour toi aussi, car aussi non, tu vas commencer à lui voler ses petites culottes. »

    Le rire suivit de sa mère détendit Hyun Ah. Elle qui croyait qu’elle allez s’inventer toute une histoire pour cela, voilà qu’elle ne faisait que taquiner son fils. Enfin… Peut-être que ce n’était que le début, après tout, la coréenne ne connaissait pas vraiment les membres de la famille, bien qu’elle appréciait déjà la maman de Ji Yung. Bref. Celle-ci invita Hyun Ah à commencer à manger tout en la servant. Toute la nourriture semblait délicieuse. Lorsqu’elle eu goûté, elle eu l’affirmation, c’était succulent! Hyun Ah, étant une grande gourmande mais nulle en cuisine, sourit et complimenta, timidement, la cuisinière en chef. Celle-ci était profondément touché, tellement qu’elle rajouta, à son fils :

    Mme Park « Je comprend pourquoi tu es amoureux d’elle Ji Yung. Elle est polie, mignonne, amusante… Quoi demander de plus? »

    Le père de Hyun AH, qui ne semblait pas être au courant de la situation, ouvrit de grand yeux avant de fixer Ji Yung.

    M. Kim « Tu es amoureux de ma fille? »

    Hyun Ah toussota légèrement avant de continuer à manger, mal à l’aise. Elle trouvait la situation marante jusqu’à maintenant, sûrement parce que les taquineries de ne lui tournait pas au tour… Jusqu’à ce que cela se produise.

    Mme Park « Au fait Hyun Ah, nous avons pensés que demain, toi et Ji Yung pourrait allez magasiner ensemble, quand dites-vous? Mon fils pourra t’aider à choisir tes sous-vêtements…»

    BAM!! Hyun Ah vira au rouge en un instant, des plus mal à l’aise. Elle se force à sourire, montrant qu’elle était plus ou moins d’accord, avant de s’empresser à manger. Mieux valait pour elle de ne pas dire un mot, question de survie car, en ce moment, Ji Yung devait vouloir la tuer pour mettre fi à ce début de souffrance interminable. Elle osa un regard en sa direction avant d’avaler discrètement et de dire :

    Hyun Ah « Vous savez… Je peux aussi bien y allez seule… Je crois connaître un peu les environs. Je serai capable de me débrouiller… »

    Mme Park « Mais non… Allez magasiner entre amoureux, cela vous permettra de passer du temps seuls… »

    Hyun Ah « Mais je… Je ne suis pas a-amoureuse… De votre fils… »

    Encore une fois, son bégayement trahissait en grand. Par contre, la mère de Ji Yung semblait la prendre au sérieux. Celle-ci fit une moue boudeuse avant de… Sourire? Celle-ci se tapa dans les mains avant de se tourner d’un bond vers Hyun Ah, heureuse ?

    Mme Park « Mais tu vas le devenir tôt ou tard, ça je te le garantie! Mon fils est un être charmant, adorable et romantique. Tu verras, tu finiras par succomber à son charme… Et demain est la journée parfaite pour que votre relation s’agrandisse!»

    Aussi rouge qu’une tomate, Hyun Ah une, encore une fois, un petit sourire forcé et gêné. Elle roula subtilement des yeux avant de jeter un regard en direction de Ji Yung… Qu’allait-il faire pour se sauver du pétrin? Car jusqu’à maintenant, il n’avait rien dit. Peut-être était-il habitué aux imaginations débordantes de sa mère et qu’il s’entendraient avec plus tard sur le fait qu’il détestait Hyun Ah… Peut-être… Disons que cela restait à venir…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Park Ji Yung

avatar

Posts : 7
Join date : 31/08/2009

MessageSujet: Re: Welcome in hell [Ji Yung]   Mar 22 Sep - 20:14

    Le diner...bien que cela était censé être un repas tout à fait banal et traditionnel, la présence de Hyun Ah risquerait de changer fortement la donne. Qui plus est, la mère de notre chère Ji Yung est probablement au courant pour l'histoire du sous-vêtement perdue de Hyun Ah. Merci Sun Young pour avoir tout balancer...celle ci avait énormémement compliquer la situation alors que celle ci l'est déjà suffisament. Bref, connaissant particulièrement bien sa mère, celle ci ne lésinerait pas sur quelque remarque fort gênante pour Hyun Ah ainsi que son fils. Des remarques qui auraient pu être évité...Ce repas ressemblait plus à une épreuve, ou à un combat, qu'autre chose. Qui plus est, Ji Yung aurait quelque difficulté à jouer les boureaux cette fois ci vu qu'il se retrouve dans la peau de "victime" au même rang que Hyun Ah. Peut être devraient-ils s'allier contre ses parents ? C'est plutôt une mauvaise idée. Ceux ci penseront automatiquement que quelque chose se trame entre eux...Suite à leur petite discussion, Ji Yung quitta la chambre en direction de la salle à manger. Hyun Ah ne le suivait pas. Il n'y prêta pas une très grande attention. En arrivant en bas, le large sourire sur le visage de sa mère en disant long sur ce qu'elle pensait. Il prit place sur sa chaise habituelle. Il ne manquait plus que Hyun Ah pour débuter ce fameux repas qui, malheureusement, ne serait pas vraiment monotome. Lorsque l'invitée les rejoignit, Ji Yung aurait voulue avoir une pelle pour se creuser un trou et se cacher à l'intérieur. Celle ci arborait SA robe de chambre ainsi que SES pantoufles. Elle le fait exprès ou quoi ? O_O Sa mère va surment s'en donner à coeur joie maintenant...

    Mme Park « C’est gentil de ta part Ji Yung de lui prêter ta robe de chambre. Mais garde aussi quelques vêtements pour toi aussi, car aussi non, tu vas commencer à lui voler ses petites culottes. »

    Qu'est ce que je vous disais -.-" D'abord, jamais il n'aurait proposé à Hyun Ah de prendre sa robe de chambre. Et de deux, il préferait apprendre l'anglais à une blonde plutôt que de lui voler ses culottes ! Raaaaah, son odeur va surment s'imprêgner dans sa robe de chambre...quelle poisse ! Mais bon, c'est pas comme si Hyun Ah sentait mauvaise hein...Rah, mais pourquoi il pense ça ?! Bref, Ji Yung ne préférait ne pas répondre à la petite taquinerie de sa chère mère. Hyun Ah fit de même et ne semblait pas aussi gêner que ça. Mais cela n'est rien, elle risque d'y aller creciendo dans ses remarques. M'enfin, ils commencèrent enfin à manger ! Elle c'était vraiment surpassée pour le repas ce soir. Il était vraiment succulent et ce, dès la première bouchée. La petite Hyun Ah semblait tout aussi ravie des plats se trouvant juste devant elle.

    Mme Park « Je comprend pourquoi tu es amoureux d’elle Ji Yung. Elle est polie, mignonne, amusante… Quoi demander de plus? »

    Un peu plus et Ji Yung s'étouffait avec le riz qu'il enfournait dans sa bouche...Non mais, elle arrivait déjà à une conclusion aussi attive ? O_O C'est tout bonnement stupide et incohérent ! Elle vient d'arriver, comment aurait-elle put tomber amoureux d'elle en si peu de temps...Certe, il arrête pas de dire que sa présence risque d'être particulièrement intéressante, mais cela ne veut pas dire qu'il y a des sentiments profonds et sincères derrière...Bref, il commence à être habitué avec sa mère. Ce qui est surprenant c'est que, quand il ramenait de jolie jeune fille à la maison pour "travailler" -escuse bidon- bah, elle était beaucoup moin enjouée...Pourquoi l'est-elle avec Hyun Ah alors ? -.- M'enfin, sa mère avait probablement déclenchée une réaction en chaine. Le père de Hyun Ah demanda à Ji Yung si, celui ci, était amoureux de sa fille...De quoi pêter un fusible et tout les boulons de ce fusible...

    Mme Park « Au fait Hyun Ah, nous avons pensés que demain, toi et Ji Yung pourrait allez magasiner ensemble, quand dites-vous? Mon fils pourra t’aider à choisir tes sous-vêtements…»

    Alors la, c'en est trop ! Il doit se rebeller comme un véritable brun sait le faire ! Bon, il est pas brun mais il l'est dans sa tête...et il en est fière, et oui ! C'est surtout la dernière phrase qui était gênante...Non mais vraiment, il avait envie de se lever et de rejoindre sa chambre afin de s'enfermer à l'intérieur...le pire, c'est qu'elle faisait probablement exprès. Qui plus est, elle sait parfaitement que Ji Yung peut être, facilement, poussé à bout. Vraiment, Hyun Ah n'a réussit qu'à causer l'apocalypse dans cette maison, rien que ça ! Même armagedon, c'est du caca en boite à coté. Et attention, cela est loin d'être finit...

    Hyun Ah « Vous savez… Je peux aussi bien y allez seule… Je crois connaître un peu les environs. Je serai capable de me débrouiller… »

    Mme Park « Mais non… Allez magasiner entre amoureux, cela vous permettra de passer du temps seuls… »


    Hyun Ah « Mais je… Je ne suis pas a-amoureuse… De votre fils… »

    Les baguettes se tenaient devant lui. Avec quelque impulsion meurtrière, il n'aurait pas hésite une seule seconde à faire un véritable massacre en frappant comme un fou chacune des personnes se trouvant dans cette pièce...Cette discussion lui avait coupé littéralement l'appétit. Comment peut-on manger tranquillement en parlant d'un sujet aussi gênant et stupide que celui ci ? C'est tout bonnement impossible. Puis Hyun Ah bégayait, rendant totalement invalide ses propos. Sa mère allait probablement jouer sur cela. C'est une vraie sadique si on regarde bien en fait.

    Mme Park « Mais tu vas le devenir tôt ou tard, ça je te le garantie! Mon fils est un être charmant, adorable et romantique. Tu verras, tu finiras par succomber à son charme… Et demain est la journée parfaite pour que votre relation s’agrandisse!»

    Charmant, adorable et romantique ? Hyun Ah ne devait probablement pas y croire...Celle ci le voyait probablement comme l'être le plus tyrannique qui soit, doté d'une "beauté exquise", cela va de soit... Bon, maintenant, c'est à lui de monopoliser un peu la parole. S'il continuait à rien dire, sa mère penserait probablement que Ji Yung est d'accord avec tout ce qu'elle raconte. Le truc c'est qu'il avait plus ou moins quelque chose de prévue pour le lendemain...Se coltiner Hyun Ah n'était pas vraiment dans ses obligations. Il n'a pas réellement envie d'être manipulée par sa fourbe de mère qui ne pense, en ce moment, qu'à le caser avec Hyun Ah, la fille parfaite selon elle. Maintenant, soit il agissait de manière agressive et impulsilve ou relativement calme. Le mieu serait la combinaison des deux non ?

    Ji Yung « Non mais... »

    Sun Young « ... ça ne va pas être très possible ! Demain Ji Yung doit sortir pour "réviser" avec Yoon A... »

    Et bin, on peut vraiment dire qu'ils sont connectés tout les deux ! À vraie dire, il voulait dire presque la même chose mais sans mentionner le nom de Yoon A. Qui est-elle ? C'est une fille tout ce qui a de plus basique. C'est vraiment le style de Ji Yung et faut dire qu'elle est relativement populaire, tout comme lui. En gros, elle l'intéresse beaucoup plus que Hyun Ah et il comptait aller au centre commercial demain...Oui, ils ne vont tout de même pas révisé toute la journée. Mais ses plans risquent d'être fortement compromis par sa mère ainsi que Hyun Ah, son père Mr Kim et peut être Sun Young si elle change subitement de camp sans même avoir l'obligance de crier gare...

    Mme Park « Quoi, encore avec cette fille ? Pfff, tu n'as vraiment pas de goût. Regarde, tu as une magnifique jeune fille à tes cotés maintenant ! T'en fait pas Hyun Ah, tu battra toute tes concurentes à plate couture ! »

    Elle était apparemment certaine de ce qu'elle avançait...Lui pas de goût ? Ca reste encore à prouver...Pour le moment, il était loin d'être d'accord de remplacer Hyun Ah par Yoon A à sa sortie de demain. Bien évidemment, les autres membres de la famille s'en mêle.

    M. Park « Je pense que c'est une très bonne idée ! »

    M. Kim « Elle ne connait pas très bien le coin...tête en l'air comme elle est, elle risquerait de se perdre...Ji Yung ! Tu devrais accompagner ma fille... »

    Ji Yung était totalement ahurie de la réaction de chacun. Il était réellement surpris et cela se voyait parfaitement. Un peu plus et de la bave coulerait de sa bouche entre-ouverte. Ji Yung détourna quelque instant son regard en direction de Hyun Ah qui semblait quelque peu gêné par toute ses remarques. Au fond, si Ji Yung l'accompagne demain, elle sera très certainement heureuse.

    Ji Yung « Elle dort dans ma chambre, qui plus est dans mon lit...elle porte ma robe de chambre, mange à notre table et elle est dans ma classe...maintenant, vous voulez que je l'accompagne pour faire du shopping ?! »

    Ji Yung avait quelque peu élevé la voix pour montrer son mécontentement face au choix que tout le monde prenait à sa place. Malheureusement, il est très difficile pour lui de lutter contre ses parents ainsi que le père de Hyun Ah , qu'il respecte énormémement en tant qu'invité et ami de son père. La défaite approche à grand pas.

    Mme Park « C'est parfaitementça ! Je suppose que tu n'y vois pas d'inconvénient alors ! Je suis sur et certaine que vous allez passer une excellente journée tout les deux... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kim Hyun Ah

avatar

Posts : 8
Join date : 31/08/2009

MessageSujet: Re: Welcome in hell [Ji Yung]   Jeu 8 Oct - 2:19

    Ji Yung « Non mais... »

    Sun Young « ... Ça ne va pas être très possible! Demain Ji Yung doit sortir pour "réviser" avec Yoon A... »

    Les yeux de Hyun Ah, qui étaient rivés sur Ji Yung pendant qu’elle attendait une quelconque réaction de sa part, se posèrent instantanément sur le restant de sa nourriture que composait son assiette lorsqu’elle entendit le nom de Yoon A sortir de la bouche de Sun Young. Cette fille, elle l’enviait depuis le jour où Ji Yung avait posé son regard sur elle. Pourquoi? Parce qu’à cet instant précis, elle avait sue percevoir des étincelles illuminer les prunelles du coréen. Il était vrai que cette jeune femme était très attirante, voir même trop, et qu’il était TRÈS facile pour la gente masculine d’être intéressé par une si belle créature enchanteresse, alors Hyun Ah s’était mis, dès ce jour, à les espionner ici et là, pour voir quelle genre de relation ils entretenaient. Jusqu’à maintenant, ils ne faisaient que discuter ensemble, réviser ensemble, marcher côte à côte ensemble… Enfin… Ils passaient leurs journées entières ensemble. Injuste? Certes… Mais compréhensible. Deux personnes ayant une réputation haut placée, comme populaire, finissaient toujours par devenir amis… Ou plus. Mais jusqu’ici, tout semblait "normal"… Heureusement!

    Bref. Toujours concentré sur son repas, Hyun Ah finit par piquer un morceau de viande avec ses baguettes et de l’enfouir, avec difficulté, dans sa bouche. Elle avait beau avoir la parlotte facile, elle n’avait pas une grande boîte pour autant. Et pourtant, à chaque fois qu’elle mangeait, il fallait qu’elle accumule le plus de nourriture dans sa bouche pour finalement s’étouffer. Pour une fois, elle réussit à avaler sans trop de misère l’énorme morceau de viande qu’elle avait engloutit d’un seul coup. Par contre, celui-ci était vraiment épicé et le temps qu’il lui fallut pour bien mastiquer la bouffe et l’envoyer dans son estomac remplit ses yeux d’eau.

    Mme Park « Quoi, encore avec cette fille? Pfff, tu n'as vraiment pas de goût. Regarde, tu as une magnifique jeune fille à tes cotés maintenant! T'en fait pas Hyun Ah, tu battras toutes tes concurrentes à plate couture! »

    Hyun Ah, reniflant subtilement tout en clignant des yeux pour faire passer ces larmes agaçantes, regarda Mme Park, un peu désarçonnée. Elle, vaincre toutes les beautés fatales qui désiraient autant qu’elle obtenir l’amour de ce garçon? Elle pouvait encore rêver… En noir et blanc d’ailleurs, car disons que – pour le moment – elle n’avait absolument aucune chance de conquérir le coeur de ce jeune homme.

    M. Park « Je pense que c'est une très bonne idée! »

    M. Kim « Elle ne connait pas très bien le coin... Tête en l'air comme elle est, elle risquerait de se perdre... Ji Yung! Tu devrais accompagner ma fille... »

    Et voilà que les papas s’en mêlent! Hyun Ah, toujours aussi perdu, essuya de son index une gouttelette d’eau qui s’était formé sur le coin de son œil, ensuite, elle renifla une seconde fois avant de regarder Ji Yung, attendant toujours une réaction. Elle était toujours curieuse de voir comment celui-ci prendrait les faits et les dires de leurs parents… Bref, en ce moment, il avait la bouche entre ouverte et semblait stupéfait de tous et de toutes. Pour dire vrai, Hyun Ah le comprenait, car elle-même elle était assez surprise de voir toute cette complication pour une seule journée de shopping. Mais bon, se ne sera certainement pas elle qui se plaindra après la décision finale car, dans les prochaines minutes, elle obtiendrait certainement la réponse qu’elle désirait. C’est-à-dire passer la journée du lendemain avec Ji Yung, qui de plus, l’aiderait à faire du magasinage!

    Ji Yung « Elle dort dans ma chambre, qui plus est dans mon lit... Elle porte ma robe de chambre, mange à notre table et elle est dans ma classe... Maintenant, vous voulez que je l'accompagne pour faire du shopping?! »

    « Pourquoi pas? Ça va t’empêcher de tourner autour de cette démone brune... »

    Bien évidemment, elle ne faisait que penser cela. Elle avait bien trop peur de le dire tout haut car de un, elle affirmerait être jalouse de Yoon A et que, de deux, elle avait assez fait percevoir les sentiments qu’elle avait à l’égard de Ji Yung en cette fin de soirée.

    Mme Park « C'est parfaitement ça! Je suppose que tu n'y vois pas d'inconvénient alors! Je suis sûre et certaine que vous allez passer une excellente journée tout les deux... »

    Hyun Ah, toujours aussi mal à l’aise, s’empressa de terminer son souper sans dire un mot. Ji Yung fut le premier, suivit de sa sœur, à terminer et aussitôt, tout deux quittèrent la table pour déguerpir au deuxième étage. Hyun Ah fut la troisième à finir son assiette, sauf que cette dernière prit la peine de prendre sa vaisselle et de la nettoyer. Enfin… Elle s’apprêtait à le faire lorsque Mme Park vint s’interposer entre elle et la cuisine pour l’intimer gentiment d’allez rejoindre Ji Yung dans sa chambre, qu’elle s’occuperait de la vaisselle seule car, apparemment, les deux jeunes asiatiques avaient de nombreuses choses à se dire. Hyun Ah finit donc par accepter et monter les escaliers pour s’arrêter devant la chambre de Ji Yung. Elle jeta un rapide coup d’œil autour avant de cogner légèrement sur la porte tout en ouvrant lentement cette dernière. Personne n’occupait la pièce. Elle s’infiltra donc dans sa nouvelle "chambre" pour ensuite regarder ici et là. Non, il n’y avait vraiment personne. Hyun Ah profita donc de ce moment de répits pour écrire dans son journal intime car elle savait qu’à partir de tout à l’heure, lorsque Ji Yung reviendrait dans sa chambre, elle n’aurait plus de moment à elle seule pour écrire tout ce dont elle avait sur le cœur. La belle s’installa confortablement de l’autre côté du lit, question de dissimuler son journal sous celui-ci si jamais Ji Yung apparaissait comme par magie dans la pièce.

    Une bonne quinzaine de minutes passèrent pendant que le crayon de Hyun Ah défilait de ligne en ligne, haut en bas, droite à gauche. Disons qu’elle en avait vraiment long à écrire. Tellement long qu’elle n’eu même pas le temps de terminer ce qu’elle était en train d’écrire lorsque Ji Yung entra dans sa chambre, aussitôt, elle cacha son journal sous le lit de celui-ci et fit comme si de rien était, lambinant dans son coin. Puis, tranquillement, elle se leva debout, contourna le lit et enleva les pantoufles et la robe de chambre de Ji Yung pour les lui tendre.

    Hyun Ah « Désolé, je n’en avais pas en ma possession alors… Je me suis permise de… De te les emprunter… »

    Elle savait que, déjà là, elle venait d’enfreindre une des règles de Ji Yung, mais là, c’était urgent. Elle n’était tout de même pas pour descendre en pyjama devant tout le monde? Surtout qu’il était assez court et moche alors… Fin bon. Tendant toujours les effets personnels de Ji Yung, Hyun Ah remarqua qu’il avait les cheveux trempés. Il avait prit une douche? Daahhh… Dire qu’elle avait raté ça! Rougissant légèrement, pour ne pas que trop de scène lui monte à la tête, elle s’empressa d’ajouter :

    Hyun Ah « Je m’en achèterai demain… Et tu sais euh… Je suis vraiment dé… »

    Sun Young « FRÉROT!!! »

    Hyun Ah arrêta subitement de parler avant de froncer quelque peu. Bizarrement, le son de la voix ressemblait à celle de Sun Young et, de plus, celle-ci provenait de derrière elle… Là ou le lit était placé. Prit de panique, Hyun Ah fit volte face à… Son pire cauchemar! Quelqu’un avait découvert son journal intime et… Celle-ci était Sun Young, la petite peste… Elle le tenait entre ses mains, ouvert, et commença à lire :

    Sun Young « 7 Septembre. Décidémment je crois que je suis vraiment amou…»

    Hyun Ah « NOOOONNNN !!! »

    Et en moins de deux… Ji Yung eu les oreilles bouchés car Hyun Ah s’était empresser d’incérer ses index à l’intérieur pour ne pas qu’il entende la suite. Bah quoi… C’était plus intelligent que de ce mettre à courir après Sun Young pendant que celle-ci lisait à voix haute toute la vérité et rien que la vérité. Bref, toujours en bouchant les oreilles du garçon, Hyun Ah regarda Sun Young avec férocité.

    Hyun Ah « Non mais on t’as pas appris la politesse toi? Dépose ça par terre et file en dehors d’ici aussi non je… Je… »

    Hyun Ah n’eut pas eu le temps de terminer sa phrase que Ji Yung se défit de l’emprise des doigts massacreur d’oreilles de la coréenne. Celle-ci n’y prêta même pas attention et se jeta à la poursuite de Sun Young qui criait et courait dans tous les sens pour échapper à Hyun Ah. Finalement, Sun Young laissa tomber le livre par terre et s’enfuit à toute vitesse en dehors de la chambre de son grand frère. Hyun Ah voulait lui régler son compte en lui foutant une de ses trousses, mais Ji Yung se planta devant elle alors qu’elle s’apprêtait à suivre Sun Young. Il voulait sûrement mettre un terme à toute cette agitation. Bref. Hyun Ah, ayant foncé tête première dans le coréen, se massa le front avant de regarder celui-ci. Ses joues commencèrent aussitôt à prendre leurs teintes habituelles en la présence de Ji Yung, c’est-à-dire, rouge. Elle recula d’un petit pas, les écartant l’un de l’autre, avant de respirer calmement… Tout ce qu’elle désirait en ce moment, c’était que le garçon n’est absolument rien entendu de toute cette révélation… Qui sait, peut-être que Hyun Ah avait tellement bien bouché le son de la voix de sa sœur qu’il n’avait rien compris de ce qu’elle avait dit? Bref, elle l’Espérait fortement…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Welcome in hell [Ji Yung]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Welcome in hell [Ji Yung]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 2nd Armored "Hell On Wheels"
» Marche du 5 juin : Hell's corner
» Quelques photos d''Etendard
» Azealia Banks a son propre rouge à lèvres MAC
» In Vino Veritas ( Jub' Amy) Le Hell Angels ( Salem City : 12 Km de l'Institut)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Loveless ♥ :: « S E O U L » :: •• The Houses! I'm Not Homeless!-
Sauter vers: