Loveless ♥



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Fall for you . [Sun Ho] ♥

Aller en bas 
AuteurMessage
Miura Sachiko

avatar

Posts : 68
Join date : 22/06/2009
Age : 25
Location : Dans le parc d'attraction avec mon amouweuh ♥

MessageSujet: Fall for you . [Sun Ho] ♥   Mar 23 Juin - 22:12

    " Lavez, lavez ! Savez-vous savonner ? Lavez, lavez ! Les carreaux, les parquets ! Lavez, lavez ! Faut pas lever le pied ! Lavez, lavez ! Tout ce que vous avez ! "

    Un coup de guenille par ici, un coup de plumeau par là . Sachiko nettoyait de fond en comble chaque recoin que composait la cafétéria d'un immeuble pour retraité . Il y avait plus d'une semaine, M. Ikeda, son patron, l'avait embauché pour sa forte envie de travailler ainsi que pour son dynamisme et son côté enjoué . Bref, voilà que quatre jours sur sept, plus précisément le lundi, mardi, jeudi et vendredi, Sachiko se levait tôt le matin pour pouvoir se préparer correctement avant d'allez travailler pendant une journée complète . Peut-être qu'elle faisait beaucoup trop d'heures à elle seule en une simple semaine, mais l'établissement manquait d'employé alors Sachiko donnait tout ce qu’elle avait pour faire briller les lieux . En plus, bizarrement, elle aimait bien faire le ménage . Étrange non ?

    Fin bon . Son MP3, complètement démodé depuis que ces supers Ipod Touch étaient sortis, fonctionnait à fond la caisse . La première chose qu’elle s’achèterait dès qu’elle obtiendrait sa première paye, ce serait certainement un de ces fameux engin qui lui permettrait d’écouter des centaines de chansons une par une durant ses journées de dure labeur . Donc, écouteurs parfaitement insérés dans ses oreilles, Sachiko se dandinait inconsciemment au rythme de la musique qui défilait dans sa tête tout en frottant les comptoirs de la cuisine . C’est alors qu’elle s’arrêta devant le réfrigérateur . Elle fronça ses sourcils en voyant la hauteur de declui-ci et accota ses mains, munis de débarbouillette, sur ses hanches, soupirant longuement pour faire virevolter une mèche rebelle tombant sur son visage . Pas prête de se découragée face à ce machin gigantesque, Sachiko tourna la tête de gauche à droite pour y percevoir un nombre incalculable de chaise . Un sourire malin se dessina sur sa bouche avant que la petite japonaise n’en positionne une devant le frigo . Sans plus attendre, elle grimpa sur celle-ci et se remit au travail tout en recommençant à danser calmement . Sachiko se mit sur la pointe des pieds pour réussir à épousseter le plus loin possible le haut du réfrigérateur avant qu’elle ne sente la chaise canter sur le côté . Elle laissa échapper un cri strident avant de tomber … Pile poil sur un jeune garçon .

    Son corps était allongé contre celui de son sauveur [?] et Sachiko, un peu déboussolée par ce qui venait de se passer, mit un temps avant de remarquer que le jeune homme sous elle était … Inerte . Elle cligna faiblement des paupières avant de lever son visage en direction du garçon . Ses yeux devinrent ronds comme des boules de quilles lorsqu’elle aperçue du sang, s’étendant peu à peu sur le sol . Sachiko se dégagea rapidement de l’asiatique pour s’accroupir maladroitement à ses côtés et poser son index ainsi que son majeur sur le cou du blessé . Elle chercha son pouls avec difficulté avant de prendre panique . Bon dieu, elle venait de tuer un pauvre innocent ! Ses yeux s’imbibèrent d’eau avant qu’elle ne remarque que le torse du garçon se soulevait et s’abaissait faiblement . Elle manqua de perdre connaissance sous l’effet du soulagement avant de se lever debout et de prendre le téléphone qui ornait le mur de la cafétéria pour composer le 911 .

    *****


    Médecin « Excuser moi . Êtes-vous la jeune demoiselle qui à demander de faire venir une ambulance à l’établissement des retraités pour le cas d’un garçon blessé au niveau de la tête ? »

    La voix grave de l’homme extirpa Sachiko de ses pensées . Elle secoua légèrement la tête pour se stabiliser avant de se redresser et de faire face à son interlocuteur . Incertaine, elle se mordilla la lèvre inférieur tout en se caressant le bras droit de sa main gauche . Puis, elle acquiesça tranquillement pour répondre à la question de l’homme vêtu de blanc .

    Médecin « Et bien j’aurai quelque question à vous posez . Assoyez vous … »

    La belle acquiesça une seconde fois avant de reprendre place sur la chaise d’attente . Il prit une grande inspiration avant de se passer une main dans les cheveux et de concentrer tout son attention sur l’homme .

    Médecin « Je suis le docteur Okada, je m’occupe de Ahn Sun Ho . J’aimerais vous poser quelques questions à son sujet . Mais tout d’abord, je dois m’assurer que vous faite partie de la famille . Donc je vous demanderai de vous présenter … »

    Sachiko « Ohh … Euh … Je m’appelle Sachiko . Miura Sachiko . Et je suis sa … Je suis sa petite amie … »

    La nippone avait dit la première chose sensé qui lui était montée à l’esprit . Se faire passer pour la copine d’un inconnu était assez risquer, surtout si quelques instants plus tard, la véritable petite amie du garçon débarquait à l’hôpital . Mais Sachiko n’avait trouver rien de mieux que cette argument . Et de toute façon, tant qu’elle pouvait obtenir des réponses aux nombreuses questions qui ne cessaient de chambouler ses pensées incohérentes, elle était okay . Et bon, le seul moyen d’être certaine d’avoir accès à toutes ces réponses, c’était d’être un membre de la famille de celui-ci alors en justifiant être sa copine, elle avait le droit à toute ce dont elle voulait comme explications .

    Médecin « Parfait … Premièrement, nous aimerions savoir si nous pouvons localiser un autre membre de la famille que vous . Ses parents par exemple, ou bien un oncle ou une tante … N’importe qui de la famille Ahn ayant plus de 18 ans car il faut aussi être majeur pour pouvoir … »

    Sachiko « Écouter docteur, je sais que j’ai l’air d’une gamine, mais j’ai atteins l’âge adulte il y a plus de 11 mois, alors je crois qu’à présent, j’ai le droit de savoir comment va mon petit ami, non ? »

    L’homme se racla légèrement la gorge avant de soupirer lentement . Il descendit sa paire de lunette sur le bout de son nez pointu avant de fixer Sachiko avec curiosité . Celle-ci essaya tant bien que de mal de cacher son malaise tout en affrontant le regard du monsieur . Mentir n’était pas son genre et s’affoler ainsi l’était encore moins . Seulement, Sachiko s’inquiétait sérieusement pour l’état du garçon alors elle était un peu stressée et irritable . Et bon, depuis le temps qu’elle patientait dans la salle d’attente, elle avait au moins le droit à cette réponse, non ?

    Médecin « L’état de monsieur Ahn est stable pour le moment . Malgré cela, nous préférons le garder cette nuit seulement pour s’assurer que tout son système fonctionne comme auparavant . »

    Sachiko « Et … Pourquoi son système ne fonctionnerait-il pas comme avant ? »

    Sachiko arqua un sourcil tout en gardant un visage impassible . L’homme replaça sa paire de lunette sur l’arrête de son nez avant de plonger son regard vide sur un point invisible .

    Médecin « Une partie du cerveau de monsieur Ahn à été légèrement endommagé pendant sa chute … Il s’est heurter contre quelque chose et, ce simple coup à déclencher … Une perte de mémoire intégrale . »

    Le cœur de Sachiko se serra et les larmes montèrent instantanément à ses yeux . La belle renifla comme une gamine avant de baisser honteusement la tête . Tout cela était de sa faute . Elle ignorait comment ce jeune Ahn avait pu arriver là au moment précis ou elle tombait, mais, elle savait parfaitement que, si elle aurait prit plus de précaution en montant sur cette chaise insécurisée, elle aurait pu facilement éviter tout cela . À présent, elle venait de foutre en l’air la vie complète d’un jeune garçon innocent . Incapable de retenir ses larmes plus longtemps, Sachiko laissa couler l’eau salé sur ses joues rougis sous l’effet de la frustration .

    Sachiko « Vous v-voulez dire qu’il … Qu’il ne se ra-rappelle plus de son pa-passé ? »

    Sachiko jeta un regard décontenancé au médecin avant de le voir acquiescer . Sachiko se remit à pleurer de plus bel . Elle s’en voulait terriblement d’avoir été aussi idiote et naïve en embarqua aussi stupidement sur cette chaise … Mais à présent que le mal était fait, elle voulait à tout prit arranger les choses . Cependant, elle ignorait comment elle s’y prendrait, mais se connaissant, elle savait qu’elle finirait par trouver la solution idéale pour se faire pardonner .

    Médecin « Il s'est réveillé il y a quelques minutes et il ignorait … Comment il se prénommait … Alors je crois que toutes autres informations de son passé est péris lorsqu'il s'est cogner la tête . Par contre, il n'a pas perdu la faculté de vivre normalement … Je veux dire, il ne repart pas à zéro, il est comme autrefois … Mais ne se rappelle plus de rien . Ce sont seulement la section de ses souvenirs qui ont été atteints … »

    Sachiko pleurait silencieusement, se trouvant monstrueuse de faire subir cette catastrophe à un pauvre garçon .

    Médecin « Désirez-vous le voir ? Justement, lorsque j’ai quitté sa chambre, il était éveillé … Par contre, la visite sera de courte duré, monsieur Ahn à besoin de repos … »

    La japonaise fit signe que oui, incapable de répondre avec le son de sa voix car celui-ci était obstrué par une énorme boule de chagrin se situant dans sa gorge, empêchant donc tous mots de franchir la barrière de ses lèvres . Le médecin aida Sachiko à se lever pour ensuite la diriger vers la chambre désignée . Ils s’arrêtèrent devant la porte pour que Sachiko sèche rapidement ses pleurs et, d’un pas incertain, celle-ci pénétra dans la chambre . Le tout était immaculé d’un blanc laiteux et vertigineux . La belle ne prit pas le temps de détailler les lieux, elle était bien trop impatiente de voir son héro … Car en y repensant bien, si le garçon n’aurait pas été là, ce serait sûrement Sachiko qui serait, en ce moment même, dans un lit d’hôpital . Bref, elle tourna tout son corps en direction du garçon avant de sentir son cœur bondir dans sa poitrine . Elle se calma un peu avant de continuer à avancer en direction du garçon .

    Médecin « Monsieur Ahn … Votre petite amie est venue vous rendre visite … »

    Bien entendu, le garçon ignorait qu’elle était sa petite, ou plutôt sa fausse petite amie . Ayant perdu tout contact avec son passé, il ne pouvait justifier si oui ou non elle était bel et bien la fille qu’il aimait … Mais Sachiko ne s’en préoccupait pas . Tout ce qu’elle voulait, c’est s’assurer que sa santé progressait de façon positive … Et aussi de le remercier … Ainsi que de trouver une façon quelconque de l’aider . Finalement, elle avait beaucoup à faire en peu de temps . Mais l’idée de rester à ses côtés toutes la nuit lui traversa l’esprit et elle opta instantanément pour ce choix . Fin bon . Il s’avança près du lit avant de regarder le jeune homme qui l’avait sauvé . Celui-ci semblait un peu perdu et Sachiko se sentait mal pour cela . Elle sentit le regard pesant du docteur se poser sur eux et, timidement, elle saisit avec délicatesse la main de l’inconnu . Elle afficha un petit sourire en coin avant de sentir de nouvelles larmes s’échouer sur ses joues humectées .

    Sachiko « Bonjour … »

    Sachiko le regarda intensément avant de regarder le docteur . Celui-ci lui fit un signe de tête avant de quitter la chambre, les laissant seuls, tous les deux …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kawaii-cherrie.skyblog.com
Ahn Sun Ho

avatar

Posts : 67
Join date : 22/06/2009

MessageSujet: Re: Fall for you . [Sun Ho] ♥   Mer 24 Juin - 0:39

    Elle ne répondait pas au téléphone. Min Yeon, sa jeune soeur, avait toujours quelque difficulté à se rendre dans ce centre spécialisé ou leur mère demeurait. C'était en quelque sorte son nouveau foyer, ne pouvant regagner leur ancien appartement. Il faut dire que les visites n'étaient pas toujours dès plus agréable. Leur mère est tout d'abord atteinte d'une paralysie partielle qui, avec le temps, pourrait attendre l'ensemble de ses muscles ainsi que de ses fonctions vitales, entrainant ainsi son décès. Sa maladie progressait à une lenteur extrême mais malheureusement, elle lui sera un jour fatale. Sun Ho essaye par dessus tout d'éviter de penser à une telle éventualité. Elle est sa mère et il tient énormément à elle. C'est d'ailleurs pour cette raison qu'il s'occupe de celle ci et qu'il va, très fréquemment, lui rendre visite dans ce centre spécialiser. C'était effectivement le cas aujourd'hui. Sun Ho avait tout d'abord de s'y rendre avec sa jeune soeur mais il comprenait sa réaction. Il n'est pas toujours facile de voir sa mère, qui a élevée ses enfants avec amour, dans un état comme le sien. Cela fait la deuxième fois, en l'espace d'une seule et unique semaine, que Sun Ho parvient à lui rendre visite, allant jusqu'a sécher les cours pour pouvoir être à ses cotés. Malgré la difficulté qu'il avait à se retenir de verser toute les larmes de son corps, un sourire constant était impregné sur ses lèvres. Il passa rapidement chez un fleuriste non loin de l'établissement où il étudie et acheta un bouquet de rose blanche, les préférée de sa mère. Une fois cela fait, il plaça son casque audio sur les oreilles et continua son chemin, la tête vide de toute pensée. La musique lui permet d'être heureux et serein avec lui même, lui faisant oublier la moindre des tristesses qui le fait souffrir en ce monde, parfois trop injuste. Il aimerait que son père soit encore la...

    Sun Ho arriva finalement devant l'entrée du centre. Il retira son casque et rejoignit l'acceuil pour, tout simplement, demander où se trouvait sa mère en ce moment même. La gorge nouer, il décida de suivre l'infirmière qui la conduirait directement à la salle commune où se trouvait ausis d'autre patient atteind de maladie affectant les capacités moteurs. Finalement, il arriva juste devant elle. Elle se trouvait sur son fauteuil roulant, le regard vide de pensée qui fixait l'extérieur. C'était ce qu'elle faisait habituellement. Elle pouvait ainsi rester des heures à regarder à l'extérieur de cette simple fenêtre. Sun Ho se mit à son niveau en s'abaissant quelque peu. Il lui tendit le bouquet de fleur qu'il venait tout juste et elle l'accepta en lui esquissant un léger sourire pour le remercier. Elle était heureuse de voir son fils se soucier autant d'elle et Sun Ho fera tout pour que cela continue. Sa mère, très lentement, porta sa main jusqu'au visage de son fils et lui caressa delicatement la main. Sun Ho posa une main sur la sienne et quelque larmes coulèrent sur le visage du jeune garçon...C'était une chose dont il ne pouvait s'empêcher de faire en sa présence. Il a beau se montrer fort à son entourage, son coeur souffre éperdument. Il lui expliqua que Min Yeon ne pouvait pas venir à cause d'un examen particulièrement important. Il n'arrivait pas à lui dire la véritée. Sun Ho prit ensuite une chaise et entama la conversation avec sa mère, parlant de tout et de rien. Rien que le fait de lui parler lui procurait un bien fou et inimaginable. Certe, elle ne pouvait pas lui répondre, mais le sourire constant sur son visage suffisait au jeune homme.

    Après plus d'une heure passer au coté de sa mère, il était temps à Sun Ho de repartir en direction de l'école. Il ne voudrait tout de même pas sécher trop longtemps, sachant qu'il a tout de même bientôt un examen qui l'attend. Quoi qu'il en soit, il embrassa et enlaca sa mère avant de repartir en lui promettant, comme toujours, de revenir bientôt la revoir. Il arriva dans une pièce, très habituel. Tout au bout se situait une jeune femme, situer sur une chaise qui allait bientot basculer sur le coté. Si elle tombait, elle allait probablement se cogner contre la table se situant juste à coter de la jeune fille. Sun Ho se mit aussitôt à courrir pour lui porter secourt. Encore une nouvelle personne qu'il sauve à son actif. Il réussit à l'attraper de justesse. Ensuite plus rien. Sa vue se troubla et il perdit connaissance...

    ****


    Sun Ho ouvrit lentement les paupières. La vue complètement troublée, des lumières blanche vinrent l'aveugler quelque instant. Le voile flouter totalement disparut, Sun Ho pouvait de nouveau voir correctement. Des maux de tête surgirent tout à coup, lui provocant d'atroce douleur. Allongé sur un lit plus ou moin confortable, il se redressa pour voir l'endroit exact où il se situait. À première vue, cela semblait être une chambre d'hôpital. Que faisait-il dans un endroit pareil ? Pourquoi cette douleur et ce bandage sur le crâne ? Comment à t-il atterit dans cet endroit ? Autant de question qui restait sans réponse. Ce n'était d'ailleurs pas les seules. Sun Ho ne se souvenait d'absolument rien. Aucun souvenir, aussi futile soit-il, ne lui revenait en mémoire. C'est comme s'il "naissait" de nouveau. Que lui arrivait-il, qui était-il ? De simple question comme celle ci demeuraient, elles aussi, sans réponse. Le bruit d'une porte se fit entendre. Un médecin venait tout juste de pénétrer dans la chambre. Sun Ho ne savait pas encore ce qu'il lui voulait.

    Médecin « Monsieur Ahn...comment vous sentez vous ? »
    Sun Ho « Qu...qui êtes vous ? Où suis-je ? »

    Le médecin le regarda d'un air très intrigué. À sa plus grande stupeur, ce qu'il présagait de pire venait tout juste d'arrivé. Sun Ho le regardait d'un air abattut, se demandant ce qu'il lui voulait. Pourquoi ne se souvenait-il de rien ? Il pensait même qu'on l'avait drogué, ou fait quelque chose de similaire. Sun Ho ne désirait qu'une seule chose...les réponses à tout ces interrogations. Une autre personne entra dans la pièce. Au vu de sa tenue, elle semblait appartenir aux infirmières. Sun Ho déposa une main sur sa tête. La douleur était intense et le faisait véritablement souffrir.

    Médecin « Vous vous rappellez de rien ? Dîte moi, comment vous appellez vous ? » dit-il, sans expression particulière sur son visage. » [/b]
    Sun Ho « Je...je ne sais pas. »
    Médecin « Très bien...Nous allons prendre soin de vous Sun Ho, ne vous inquieter pas. Faite en sorte que son pancement soit changer s'il vous plait. »

    Complètement déboussoler, Sun Ho acquiesça d'un simple signe de tête. Il ne pouvait faire autrement que de le croire et de suivre ces directives. Il s'appellait donc Ahn Sun Ho. Il n'en avait absolument aucun souvenir. Il était comme un enfant venant tout juste de naître, découvrant le monde pour la première fois. Il avait un regard nouveau et neuf sur le monde qui l'entourait désormais. L'infirmière s'approcha de lui et lui demanda de ne pas bouger. Le regard hagard, il tentait de se remémorer ne serait-ce qu'un seul de ces souvenirs. Mais rien, absolument rien ne lui revenait. Qui pouvait-il bien être dans le passée, quelle type de personne...À t'il une femme, des enfants ? Peut être est-il pauvre, sans argent, et qu'il a tenter de se suicider mais que, malheureusement, il a survécut en étant désormais amnésique. Une fois le pansement changer, l'infirmière rassura Sun Ho que tout allait bientot finir par s'arranger. Elle le laissa ensuite seul, dans sa chambre. Sun Ho s'allonga sur son lit, détendant l'intégralité de tout ces muscles. Il fixa le plafond quelque instant. Une larme, unique, coula de son oeil droit. Quelque instant plus tard, une personne revint le voir. Il s'agissait du même docteur.

    Médecin « Monsieur Ahn … Votre petite amie est venue vous rendre visite »

    Petite amie ? Il ne s'en souvenait pas. Peut être que des souvenirs allaient ressurgir en voyant son visage. Ce ne fut malheureusement pas le cas. Sun Ho la regardait, un peu perdue. Il ne l'avait jamais vu auparavant et ne connaissait même pas son prénom. Elle s'approcha de lui. Elle semblait fortement gênée. Sa petite amie lui attapa la main et se mit à exercer une étreinte. Elle esquissa un léger sourire. Une larme coula sur son visage.

    Sachiko « Bonjour … »

    Sun Ho ne la quittait pas des yeux. Aucune bribe de ses souvenirs ne refirent surface. Il va beau essayer de se concentrer sur son visage, mais rien n'y faisait. Elle ne lachait pas sa main. Sun Ho la retira et regarda quelque instant au alentour, avant de se reposer sur la jeune femme. Il était totalement déboussolé. Tout d'abord, il ne rappelle de rien et maintenant, une jeune femme débarque en prétextant être sa petite amie. Il reprit finalement la parole.

    Sun Ho « Pe..petite amie ? Je ne t'ai pourtant jamais vue de ma vie. Je ne sais pas qui tu est. »

    Dit-il, la regardant avec un air interrogateur et inquiet. La tristesse semblait s'inscrusté sur son visage et des larmes commençèrent à couler sur son visage. Sun Ho ne savait absolument pas quoi lui dire. Il remit une main sur le dessus de sa tête. La douleur était beaucoup moin intense, mais était tout de même un peu la. Vu que cette jeune femme semblait le connaître -particulièrement bien surment, vu qu'elle est censer être sa petite amie-, peut être va t'elle pouvoir l'éclairer sur ce qu'il est vraiment ? C'est du moins l'une des premières pensées qui lui traversa l'esprit.

    Sun Ho « Tu semble me connaitre...Je ne me souviens de rien, je ne sais même pas comment j'ai atterris la. Tu le sais toi ? »

    Il la regardait, totalement abattut. Il aurait voulue savoir ce qui lui arrivait réellement, pourquoi était-il dans un endroit pareil. S'il en avait la force, il aurait voulue hurler et pleurer. Il n'y a rien de plus agaçant que d'être une personne dont on ne connait absolument rien, ne serait-ce que son identité. Il attendait une réponse de sa part, espérant qu'elle pourrait l'éclairer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miura Sachiko

avatar

Posts : 68
Join date : 22/06/2009
Age : 25
Location : Dans le parc d'attraction avec mon amouweuh ♥

MessageSujet: Re: Fall for you . [Sun Ho] ♥   Mer 24 Juin - 2:04

    Le regard embrouillé de Sachiko fixait sans relâche les prunelles du blesser . En le voyant couché inconfortablement sur le lit d'hôpital avec un bandage autour de la tête, vêtu d'une simple robe au tissu fragile dans laquelle l'on se sent à moitié nu, Sachiko se sentait des plus vulnérables, surtout avec l'expression perdu qu'affichait le jeune homme . Les larmes se faisaient de plus en plus présente mais, malgré cela, la nippone portait toute son attention sur le patient, voulant absolument s'assurer qu'il allait bien, ou plutôt, de mieux en mieux . C'est alors que le coréen retira sa main de la sienne tout en déviant son regard du sien pour promener ses prunelles aux alentours de la pièce . Sachiko, quant à elle, posa ses yeux d'encres sur sa main immobile avec laquelle elle avait caresser la peau du jeune homme . Elle rapprocha celle-ci de son corps pour l'envelopper de son autre main, tout en fixant un point invisible sur les couvertures qui recouvraient une partie du corps du garçon .

    Sun Ho « Pe ... Petite amie ? Je ne t'ai pourtant jamais vue de ma vie . Je ne sais pas qui tu es . »

    Sachiko eu un énorme pincement au cœur . Tout ce que le docteur lui avait expliquer avait maintenant été confirmer sous les yeux interrogateurs et inquiets de l'innocent . Elle ne peu le regarder en face, pensant au fait que, si la véritable petite amie de ce dernier aurait été présente, elle aurait certainement été encore plus déchirer que Sachiko ne l'était elle-même en ce moment sous ces paroles blessantes . Après avoir été paralysé un fraction de seconde sous les pleurs subtiles qu'échappait le coréen, Sachiko essuya les larmes qui s'étaient réfugiées sur ses joues du revers de sa main droite . Tout en faisant cela, elle vit ce Sun Ho [?] se tapoter légèrement la tête et, la douleur qui déchira les jolis traits de son visage obligea Sachiko à regarder ailleurs, question d'éviter une nouvelles vagues de pleurs incessants . Elle se pinça les lèvres tout en positionnant ses bras de façon croisés sur son ventre, mal à l'aise .

    Sun Ho « Tu sembles me connaître ... Je ne me souviens de rien, je ne sais même pas comment j'ai atterris la . Tu le sais toi ? »

    Bien sûr qu'elle le savait … Mais elle ignorait si tout lui avouer était une bonne idée . Et s'il se mettait à paniquer et que, d'une façon quelconque, il empirait son état ! La belle, s'en voulant déjà à mort, se sentirait des plus oppressées en le voyant souffrir d'avantage . Par contre, d'un certain côté, tout cela était de sa faute et si e jeune voulait recouvrer la mémoire au plus vite, elle se devait d'être franche et honnête avec lui … Aucune cachotterie serait des plus … Appropriées … ? La belle soupira silencieusement avant vérifier s'il n'y avait vraiment plus personne dans la salle et, par la suite, elle reposa son regard sur le coréen .

    Sachiko « Pour dire vrai … Je ne suis pas votre petite amie … Et je ne sais pas si vous n'en n'avez réellement une . J'ignore tout à votre sujet d'ailleurs … »

    La belle, tout en parlant, s'assurait qu'au fur et à mesure que ces mots défilaient, le jeune homme se portait toujours bien . Ce n'était pas le moment de lui faire faire une crise de cœur avec toutes ces révélations . Malgré son jeune âge et sa santé qui semblait tout de même bien, excluant en ce moment même, Sachiko voulait à tout prix prendre toutes les précautions possible pour ne pas que ce Sun Ho souffre une seconde fois d'une façon différente et encore plus douloureuse .

    Sachiko « Si je me suis fais passer pour votre copine, c'était seulement pour m'assurer que vouz alliez bien … Car même si je ne vous connais pas, je m'inquiétais pour votre santé que j'ai … Malencontreusement mit en danger . »

    Un silence s'installa avant que les larmes ne reviennent border la ligne des yeux de Sachiko . Incapable de soutenir le regard du jeune asiatique, elle se prit une chaise non loin du lit pour s'y asseoir tristement . Elle enfouit son visage ravagé par les pleurs dans ses mains avant de pleurer faiblement . Elle s'en voulait tellement qu'elle aurait voulue être à la place du blesser simplement pour ressentir la douleur qu'il devait endurer en ce moment même . Peut-être qu'ainsi, elle apprendrait de ces erreurs et réfléchirait avant d'agir … Bref, Sachiko essaya de retenir ses pleurs pour mieux s'expliquer auprès du jeune homme . Il était peut-être à l'hôpital à cause d'elle, mais pour une raison en particulier . Alors pour éviter que le garçon ne ce fasse toutes sortes d'idées sur la façon dont il était arrivé ici, Sachiko se remit à parler .

    Sachiko « Si vous êtes ici … C'est à cause de m-moi . J'étais entrain de n-nettoyer le fr-frigo de la cafétéria de l'établissement pour … Pour retraités et avec ma chai-chaise … J'ai tombée … Sur vous … Je ne vous avais même pas vu sur le coup et j'ignore complètement ce que vous faisiez là, m-mais … C'est grâce à vous que je n'ai rien de cassé et c'est à cause de moi que vous êtes … Dans cet état … »

    Enfin … Tout était avoué . Sachiko se sentait mieux … Mais pas assez pour sauter de joie . Avant que cette catastrophe ne s'efface de sa conscience, elle devrait faire beaucoup pour aider le jeune homme . Bref . C'est pleurs avaient quelques peu redoublés . Elle était démoralisée et se sentait impuissante face à toute ce qu'elle avait commit accidentellement [?] .

    Sachiko « Je suis tellement navrée … Je vous jure que si je pourrais retourner dans le temps pour toute arranger mon erreur, je le ferai sans hésiter … »

    Sachiko regarda en direction du coréen . Elle afficha une moue désolé sur son visage humecté avant que, pour la énième fois, elle n'essuie ses pleurs, mais cette fois-ci, avec le manche de son chandail . Se remémorant tout ce qu'elle avait dit pour vérifier si elle n'avait pas oublier un détail important à fournir au garçon, Sachiko remarque que tout le long de ses explications, elle l'avait vouvoyé . Ayant été très bien élevé, elle avait prit l'habitude de s'adresser ainsi aux inconnus . Seulement, ce Sun Ho devait avoir, à peu près son âge . Fin bon . Elle s'en moquait un peu . C'était une question de politesse, rien de plus . Calmement, elle reprit une respiration constante avant de se passer machinalement une main dans les cheveux .

    Sachiko « Si je peux faire quoi que ce soit pour vous satisfaire … Euh … Vous vous … Vous aider enfin … Si je puis faire quelque chose pour vous, histoire de me faire pardonner … Je … »

    Sachiko sentit ses joues s'empourprer en moins d'une seconde . Elle détestait lorsque ce genre de chose arrivait . Parfois, elle avait un peu de difficulté à s'expliquer et, la plupart du temps, lorsqu'elle était mal à l'aise, elle bégayait … Bref, la belle baissa son regard sur le sol avant d'afficher une bouille à la fois timide et désolé sur son visage … Attendant que le jeune homme puisse enfin donner son avis sur toute cette énorme déclaration .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kawaii-cherrie.skyblog.com
Ahn Sun Ho

avatar

Posts : 67
Join date : 22/06/2009

MessageSujet: Re: Fall for you . [Sun Ho] ♥   Mer 24 Juin - 3:55

    Sun Ho attendait, avec impatience, une quelconque explication ou information ou même de la part de la jeune femme. Elle pleurait à chaude larme, semblant souffrir de la situation dans laquelle se trouvait le pauvre garçon. Ou bien était-ce pour tout autre chose ? Quoi qu'il en soit, Sun Ho prenait peu à conscience de la situation dans laquelle il se trouvait. En effet, il avait quelque difficulté au début à admettre totalement qu'il était amnésique. Il pensait que c'était pas possible ou encore que ce n'était qu'un simple rêve. Aucun souvenir, ni même flasback, n'avait traversé son esprit. Restera t'il toujours dans cette situation désespéré ? Cela, personne ne le sait vraiment. Peut être que les médecins auront un avis sur la question, bien que cela ne soit nullement certain. Ce qu'il dise n'est pas toujours fiable à cent pourçent. D'autres questions lui traversaient l'esprit. Qui pouvait-il bien être dans le passée ? Il commençait tout juste à faire usage de son imagination. Il imaginait déjà qu'il devrait rencontrer les membres de sa famille qu'il ne reconnaitrait pas. Tout les moments fort ou chaleureux qui sont se déroulés à leurs cotés, Sun Ho n'en aura absolument aucun souvenir. Ils seront à ses yeux que de simple inconnue, des personnes aussi insignifiante que l'on rencontre chaque jour au coin d'une rue. Aucune personne n'aurait le droit d'endurer cela. Cette fille qui est sa petite amie...Elle doit l'aimer profondément. Dire que ce n'est plus son cas vu qu'il ne sait plus rien d'elle...Lui souffre de sa situation, mais cela doit être encore pire pour elle. Sa peine de coeur doit être inimaginable. Le coeur brisée, il sera dur pour elle de recoller les morceaux. La patience toujours de rigueur, la jeune coréenne reprit finalement la parole, après avoir fait part d'un long silence.

    Sachiko « Pour dire vrai … Je ne suis pas votre petite amie … Et je ne sais pas si vous n'en n'avez réellement une . J'ignore tout à votre sujet d'ailleurs … »

    Sun Ho ne comprenait plus. Dans son état, tout ce qu'il désirait ce n'était que la simple et pure véritée. Voila que l'on commençait déjà à lui mentir. Il ne connaissait pas cette fille dans le passée et apparemment, elle se trouvait elle aussi dans le même cas. Qui est-elle, que veut-elle ? D'autres question qui viennent se mêler à une multitude d'autre. Dire qu'il commençait déjà à avoir de la peine pour elle. Il ne possède donc aucune connaissance sur le fait s'il possède une petite amie. Sun Ho attendait maintenant d'en savoir plus à son sujet, ainsi que la cause de son mensonge. Elle continua finalement son explication. Sun Ho l'écoutait avec une grande attention.

    Sachiko « Si je me suis fais passer pour votre copine, c'était seulement pour m'assurer que vouz alliez bien … Car même si je ne vous connais pas, je m'inquiétais pour votre santé que j'ai … Malencontreusement mit en danger . »

    Le jeune garçon ne comprennait toujours pas. Mise en danger ? Etait-elle donc t'elle la cause de son amnésie ? D'après sa dernière phrase, cela semblait le confirmer. Il lui restait tout de même à savoir comment cela à t'il put se passer. Après tout, elle ne le connait pas...comment ont-ils donc put se rencontrer ? Quoi qu'il en soit, Sun Ho ne détournait pas son regard. Le silence rêgna de nouveau dans la petite pièce. Il était particulièrement pesant et des plus désagréable. Un torrent de larme déferlait en cascade sur le visage de son interlocutrice. Sun Ho avait presque envie de faire même, mais il se retint de le faire. Elle se leva ensuite et prit place sur une chaise afin d'être plus confortablement assise.

    Sachiko « Si vous êtes ici … C'est à cause de m-moi . J'étais entrain de n-nettoyer le fr-frigo de la cafétéria de l'établissement pour … Pour retraités et avec ma chai-chaise … J'ai tombée … Sur vous … Je ne vous avais même pas vu sur le coup et j'ignore complètement ce que vous faisiez là, m-mais … C'est grâce à vous que je n'ai rien de cassé et c'est à cause de moi que vous êtes … Dans cet état … »

    Sun Ho se contentait d'écouter, silencieusement et sans exprimer la moindre émotion. Pourtant, à l'entente de son discourt, des larmes coulèrent de son visage. Il savait désormais la cause du malheur qui le frappait. Ce n'était pas vraiment elle, mais plutôt lui. Il avait tenter de lui porter secourt, ce qui est tout à fait normal. C'était soit lui, ou elle. Il est donc une personne comme ça...prête à aider les autres. Bien qu'il ne pleurait pas réellement, les larmes coulaient tout de même de ses yeux fin. Il comprenait la douleur de la jeune femme. Elle se sentait responsable de ce drame, ce qui est tout à fait normal. Pourtant, elle devrait plutôt s'estimer heureuse qu'elle n'est rien grâce à son sauveur, j'ai nommé Sun Ho. L'intensité de ses pleurs ne faisait qu'augmenter une fil de son explication. Malgré cela, elle continua encore de monopoliser la parole.

    Sachiko « Je suis tellement navrée … Je vous jure que si je pourrais retourner dans le temps pour toute arranger mon erreur, je le ferai sans hésiter … »

    Elle le regarda, prenant un air désolé pour exprimer le fait qu'elle soit navré de ce qu'il c'était passée. Sun Ho dévia quelque instant son regard. Les larmes coulaient maintenant à flot sur le visage du jeune coréen, il ne pouvait plus se retenir. Il comprenait la situation, ainsi ce que pouvait bien ressentir cette inconnue qu'il avait tenter de sauver. Sun Ho ne pouvait nullement lui en vouloir bien que, à cause de ce malheureux incident, sa vie allait être un véritable enfer. Peut être croyait-il au destin et que tout cela n'est pa sle fruit du hasard...

    Sachiko « Si je peux faire quoi que ce soit pour vous satisfaire … Euh … Vous vous … Vous aider enfin … Si je puis faire quelque chose pour vous, histoire de me faire pardonner … Je … »

    Elle en perdait presque les mots. Sun Ho essuiya son visage à l'aide de son avant bras. Il renifla quelque instant avant de stopper ses pleures, bien que ses joues ainsi que ses yeux en gardait toujours des séquelles. Les pommettes de la jeune fille prirent soudaine une couleur rouge et elle inclina la tête. Sun Ho avait bien remarquer qu'elle le vouvoyait depuis le début de la conversation. Un sourire s'esquissa sur le visage du beau coréen. Il regarda quelque instant le plafond avant de reposer ses prunelles sur la jeune femme situer juste à ses cotés.

    Sun Ho « C'est donc sa...Je devais être un chevalier sans peur et sans reproche, aidant n'importe qui. Tout sa est donc ma faute, pas la tienne. Tu devrais plutôt t'estimer heureuse que tu n'es rien. Au moins tu vas bien, c'est l'essentiel. »

    Finalement, Sun Ho n'avait pas autant changer que sa. Il s'inquiétait des autres plus que lui par moment. C'était encore le cas aprèsl'amnésie. Il voulait juste la rassurer, ne voulant nullement qu'elle culpubalise pour ce qu'il venait de se passer. Sun Ho se retourna et descendit de son lit d'hôpital bien que, dans son état, cela n'était nullement préférable. Il se mit difficilement sur ses deux jambes. Une fois cela fait, il fit quelque pas dans la chambre. Sun Ho fit le tour de son lit avant de se mettre juste devant la jeune femme. Il reposa une nouvelle fois son regard sur elle.

    Sun Ho « Je ne sais pas réellement ce qui m'attend...Je vais peut être devoir rencontrer des personnes qui m'était chère mais dont je n'ai absolument plus aucun souvenir. C'est presque comme si...comme si je débutais une nouvelle vie en fin de compte. Je suis vraiment désolé de t'avoir impliquer la dedans...J'ai peur que t'a vie soit changer après tout sa... »

    Beaucoup de personne n'aurait put dire de telle chose dans son cas. Mais Sun Ho essayait de se montrer le plus serein possible. Comme beaucoup, il a peur de l'inconnue, mais il n'a pas vraiment le choix désormais. il inclina quelque instant la tête, regardant le sol quelque seconde. Tout en se frottant le derrière de la nuque, il regarda de nouveau la jeune femme dont il ignorait le nom. Cet événément allait probablement marquer sa vie à jamais, malheureusement...Peut être était-elle une fille heureuse où la vie lui souriait...Sun ho ne savait absolument rien d'elle. Il reprit de nouvelle la parole, tout en lui esquissant un léger sourire.

    Sun Ho « Ce...ce n'est pas réellement ta faute. Ne souffre pas à cause de moi...Tu as une vie toi...Tu...»

    En disant ses mots, cela signifiait que lui n'en avait plus. D'autres larmes coulèrent sur son visage meurtrie. Tout à coup ses jambes se mirent à fléchir. Il se retrouva en quelque instant sur le sol, avec l'incapacité de se relever...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miura Sachiko

avatar

Posts : 68
Join date : 22/06/2009
Age : 25
Location : Dans le parc d'attraction avec mon amouweuh ♥

MessageSujet: Re: Fall for you . [Sun Ho] ♥   Mer 24 Juin - 5:44

    N'ayant pas une seule seconde de répit pour ses mains qui essuyaient sans cesse la rivière qui avait prit forme sur ses joues, Sachiko finit par avoir un visage quelque peu bouffit à force de frotter sur sa peau de satin ainsi que des yeux rougit par ses pleurs . Fixant toujours le sol avec gêne, lorsqu'elle entendit la voix du coréen, elle leva sa tête en direction du jeune homme pour l'écouter .

    Sun Ho « C'est donc ça ... Je devais être un chevalier sans peur et sans reproche, aidant n'importe qui . Tout ça est donc ma faute, pas la tienne . Tu devrais plutôt t'estimer heureuse que tu n'es rien . Au moins tu vas bien, c'est l'essentiel . »

    Sachiko sentit son cœur battre à tout rompre . Si ce Sun Ho ne pétait pas une crise cardiaque sous peu, et bien ce serait elle qui aurait un infarctus après toutes ses douces paroles . Pourquoi mettait-il tout sur sa faute alors qu'il voulait tout simplement l'aider ? Et lorsqu'il était question d'aider quelqu'un, c'était parce que la personne dans le besoin était en danger … Alors toute cette démarche en revenait à sa conclusion . Si elle aurait prit plus de précautions avant de monter sur une chaise instable sans se soucier des problèmes que cela pourrait causer, elle aurait pu facilement tout éviter cela . Et bon … Justement, elle s'estimait trop heureuse de n'avoir rien tandis que lui avait absolument tout . Si pour lui, l'essentiel c'était que Sachiko ne soit pas blesser, et bien son essentiel à elle était tomber à l'eau car son sauveur c'était totalement sacrifier pour elle, perdant ainsi la mémoire … Dire que de si petites accidents pouvaient en entamer des énormes …

    Réfléchissant à tout cela, Sachiko eu un haut le cœur lorsqu'elle vit le patient du docteur Okada descendre de son lit avec difficulté . Elle eu envie de se lever d'un bon pour l'obliger à se recoucher ou du moins, l'aider à marcher, mais étant la fille la plus maladroite au monde, elle décida de rester assise sur la chaise d'hôpital . De toute façon, lorsqu'elle remarqua que le garçon se dirigeait vers elle, ses jambes tombèrent subitement hors services . Bref, l'asiatique se planta devant elle pour lui adresser la parole de nouveau .

    Sun Ho « Je ne sais pas réellement ce qui m'attend ... Je vais peut être devoir rencontrer des personnes qui m'étaient chère mais dont je n'ai absolument plus aucun souvenir . C'est presque comme si ... Comme si je débutais une nouvelle vie en fin de compte . Je suis vraiment désolé de t'avoir impliqué la dedans ... J'ai peur que t'a vie soit changer après tout ça ... »

    Les yeux de Sachiko étaient ancrés dans le regard perçant du jeune blessé . Elle sentit, pour la millième fois depuis qu'elle avait rencontrer ce garçon, ses yeux lui piquer ainsi qu'une énorme boule se former dans sa gorge . Et quoi encore !? Pourquoi se souciait-il tant d'elle alors que c'était lui le pauvre blessé ? Il venait de perdre la mémoire, c'est-à-dire de perdre une énorme partie de sa vie, et tout ce qu'il trouvait à faire, c'était de s'excuser auprès d'elle pour l'avoir impliquer là-dedans alors que le tout était de sa faute à elle et non à lui ! Sachiko n'en revenait pas . Elle ignorait si ce Sun Ho aurait agis ainsi avant cet incident, mais ce qui était sûr, c'est que finalement, la déduction qu'il avait fait était la meilleure et la plus perceptible . Il serait donc venu la secourir … Le regardant toujours avec cet air d'incompréhension sur le visage, Sachiko baisa timidement la tête lorsqu'il se massa la nuque . Il était mignon et en plus … En plus quoi ? Non mais ! Elle venait de faire la pire gaffe de sa vie et voilà qu'elle contemplait ce mec ? Sachiko garda la tête baisser, ne désirant pas monter une seconde fois ses joues rouges au garçon, avant d'attendre une seconde fois la voix de celui-ci titiller dans ses oreilles .

    Sun Ho « Ce ... Ce n'est pas réellement ta faute . Ne souffre pas à cause de moi ... Tu as une vie toi ... Tu ... »

    Sachiko pinça ses lèvres ainsi que ses yeux lorsqu'il avait fait allusion à son énorme perte, sa vie … Il avait tout bâtit pour finalement recommencer à zéro . La belle essuya les larmes qui s'étaient rapidement installés sur ses joues avant d'ouvrir les yeux et de voir le jeune homme tomber à même le sol . Un cri de frayeur sortit de sa bouche avant qu'elle ne se jette sur le garçon pour lui venir en aide . Elle poussa la chaise avec ses jambes lorsqu'elle se leva d'un bon et se pencha aussitôt pour aider le jeune homme . Elle passa difficilement ses petits bras maigrelet autour de la taille de garçon pour l'aider à ce relever . Puis, lorsqu'il fut remit sur pieds, elle installa le bras du coréen autour de son cou à elle pour qu'elle puisse l'aider à marcher jusqu'à son lit . Lorsqu'ils furent à proximité de celui-ci, Sachiko l'assit tranquillement sur le lit pour soulever ses jambes et l'allonger sur le matelas . Lui ruisseau ayant recommencer à couler, Sachiko renifla tout en essuyant l'eau qui s'était réfugié sur ses joues avec ses longs doigts effilés .

    Sachiko « N'êtes vous pas capable de me parler coucher dans votre lit … »

    La belle se remit à pleurer faiblement sous l'effet des dernières agitations avant d'attendre la porte de la chambre s'ouvrir . Le docteur, ainsi que deux infirmières, pénétrèrent dans la salle, alertés par le cri de la jeune fille . Sachiko jeta un dernier regard au coréen avant de s'écarter pour laisser place aux infirmières qui s'empressèrent de sécuriser l'état de ce Sun Ho tandis que le médecin agrippa calmement le bras de la japonaise pour la sortir de la chambre . Lorsqu'ils furent à l'extérieur celle-ci, le médecin regarda, d'un air déprimé, la pauvre demoiselle . Il sortit un mouchoir d'une des poches de sa chemise avant de lui tendre gentiment . Sachiko s'en servit pour essuyer ses larmes ainsi que pour se moucher .

    Médecin « Dite moi … Que c'est-il passé ? »

    Sachiko ne savait pas quoi répondre à cette question . Elle devait réfléchir à quelque chose d'intelligent car sinon, elle pourrait donner de fausse donner sur l'état du garçon . Comme par exemple, si elle affirmait qu'il l'avait reconnu alors que c'était faux, les médecins pourraient croire que son cas serait déjà en état de rétablissement progressif alors que ce n'était pas le cas . Bref, la belle se contenta de faire signe non de la tête, sans répondre à la question du docteur, pour marcher vers les bancs que composaient la salle d'attente . Heureusement, le docteur ne chercha pas à obtenir de réponse . La voyant démolit ainsi, il avait peut-être opter pour la laisser en paix . Fin bon …

    Sachiko s'assit dans un coin à part, près d'une fenêtre, pour essayer de se calmer et de reprendre une respiration régulière . Faisant un minimum d'asthme, si elle venait qu'à avoir une crise, cela ne serait pas vraiment drôle . Mais bon, au moins, elle était dans l'endroit idéal pour se faire soigner, donc elle n'avait rien à craindre en cas de danger . Une vingtaine de minutes passèrent avant que les infirmières ne quittent la chambre de ce Ahn . Seulement, Sachiko resta là, assise sur une chaise de la salle d'attente pendant deux bonnes longues heures . Jusqu'à maintenant, elle n'avait pas l'intention de rentrer une seconde fois à l'intérieur de cette chambre, alors elle se contenta d'allez faire un tour à la cafétéria pour manger un petit quelque chose . Le repas du soir étant sur le bord d'être servit dans les chambres des patients, la belle se dit qu'elle pourrait, à cet instant là, accompagné le blesser pour manger ensemble ?

    Fin bon . Habituellement, Sachiko était une fille assez gourmande qui considérait que manger était un sorte de passion et un bien fait de la vie . Seulement, cette fois-ci, son estomac nouer après tout ce changement soudain, Sachiko n'avait plus vraiment faim . Mais elle s'obligea tout de même à acheter quelque chose à grignoter, histoire de faire taire son bedon gargouillant . Donc elle opta pour une salade ainsi qu'un petit bol de rit . Bref, lorsqu'elle revint près de la chambre de ce Sun Ho, elle vit un infirmière s'apprêtait à rentrer à l'intérieur de celle-ci, plateau de nourriture à la main . Sachiko l'interpella avant de l'arrêter gentiment .

    Sachiko « Pourrais-je le lui donner, s'il vous plaît ? »

    L'infirmière la regarda, incertaine, avant d'épousseter les alentours de ses yeux gris vitrés . Elle finit par lui rendre la plateau et lui sourire poliment .

    Infirmière « Assurer vous qu'il ne quitte pas son lit une deuxième fois … »

    La jeune fille acquiesça avant d'entrée silencieusement dans la pièce . Elle posa le repas du jeune homme ainsi que le sien sur une table roulante avant de s'approcher tranquillement de celui-ci . Il avait les yeux clos … Dormait-il ? Sachiko ralentit ses pas, ne sachant pas trop quoi faire . Devait-elle le réveiller pour le souper ou bien le laisser dormir encore ? La belle finit par s'avancer vers le coréen, sans la table . Elle s'arrêta tout près du garçon avant de le contempler longuement . Heureusement, il n'avait rien empiré après sa chute et son était semblait s'améliorer petit peu par petit . Sachiko approcha sa main vers le visage du jeune homme pour tasser délicatement une mèche rebelle qui agaçait la nippone, seulement, le blessé ouvrit subitement, faisant quelque peu sursauter la belle . Celle-ci ramena sa main contre son corps avant de rougir légèrement …

    Sachiko « Euh … Je … Je vous ai apporté votre souper … »

    Sachiko pivota rapidement pour glisser les pattes de la table sous le lit, ainsi, la plateforme était au-dessus du jeune homme . La japonaise arrangea le souper du jeune homme avant de s'asseoir sur le lit de celui-ci, vérifiant avant si ses jambes n'étaient pas là . Celles-ci étaient un peu plus vers la droite, laissant un minime espace à Sachiko pour prendre place sur le lit .

    Sachiko « Je sais que la nourriture semble infâme et la plupart du temps, dans les hôpitaux, c'est la cas, mais elle est délicieuse . En plus, la cuisinière est un ange alors d'après mois ... Vous ne devriez pas vous intoxiquer avec votre repas . De toute façon, je crois que nous … Avons vécu assez de chose pouraujourd'hui alors … »

    Un petit rire gêné se fit entendre de la part de Sachiko avant que celle-ci ne pique un peu de laitue et l'approche de sa bouche . Mais avant qu'elle ne gobe la morceau, elle regarda le coréen .

    Sachiko « Avant de commencer à manger … Promettez moi que vous ne lèverez plus debout ainsi … Si vous désirez quelque chose, et bien je suis là pour vous … »

    La belle pencha la tête en signe de "présentation" avant d'engloutir sa première boucher de salade .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kawaii-cherrie.skyblog.com
Ahn Sun Ho

avatar

Posts : 67
Join date : 22/06/2009

MessageSujet: Re: Fall for you . [Sun Ho] ♥   Mer 24 Juin - 13:54

    Une fois n'est pas coutume, Sun Ho essayait par dessus tout de se montrer fort dans cette situation que se révélait être plus que désespérante ainsi que déprimante. C'est pour cette raison qu'il est aussi serein et qu'il met la faute de cet incident sur ces larges épaules. N'importe quel autre patient, atteind d'amnésie tout comme lui, aurait très cartainemment blâmer la jeune femme comme il se doit. Après tout, il est vrai que si elle avait prit ses précautions avant de monter sur cette fameuse chaise, rien de tout cela ne serait arriver. Elel et Sun Ho ne se seraient jamais rencontrer de leur vie et chacun continuraient de vivre leur propre vie. Tout est malheureusement autrement maintenant. Bien qu'il essayait de ne pas le laisser parraitre, il avait vraiment peur de ce qui l'attendait en dehors de ces murs. Il allait devoir faire face à des situations difficiles ainsi que des contraintes de vie importante. Complètement épuisé et loin d'être dans un état totalement stable, Sun Ho se retrouva en moins de deux sur le sol glacial de sa chambre d'hôpital. Tout de suite, la jeune femme lui vint en aide pour le remettre confortablement sur son lit. Elle l'aida à faire quelque pas puis, une fois à proximité, le plaça sur le lit. Elle pleurait encore...Son jolie visage était totalement ravagé par les larmes qui ne cessaient de couler sur son visage, finissant par atterir sur le sol ou mourrir sur ses lèvres. C'est désormais ses jambes qui lui provoquaient de la douleur. Apparemment, ce n'est pas que sa tête qui fut endommagé dans la chute. Peut être devrait-il marcher avec des bequilles lorsqu'il sortira de cet endroit qui sait...Toujours à ses cotés, elle reprit finalement la parole.

    Sachiko « N'êtes vous pas capable de me parler coucher dans votre lit … »

    Son visage se crispa sous la douleur. Il ne pouvait lui founir une quelque réponse. Il voulait juste se dégourdir les jambes, rien de plus. Il ne savait pas vraiment si son amnésie était partielle ou totale. Sun Ho avait eu, quelque instant, peur d'avoir perdue la faculté de marcher. Il est heureux que cela ne soit pas le cas. De nouvelles personnes pénétrèrent à l'intérieur de la pièce. Sun Ho jeta rapidement un léger coup d'oeil. Il s'agissait de son médecin ainsi que de deux nouvelle infirmières. Apparemment, le crie de la jeune femme lorsque que Sun Ho atterit sur le sol les avait alerter. Celle ci du sortir de la chambre, accompagner du médecin. Ils s'échangèrent un dernier regard avant que la porte se referme derrière elle...Les infirmières prirent soin de lui comme il se doit. Elles lui donnèrent ensuite un cachet qui, semblait-il, allait l'aider à faire disparaitre la douleur. En quelque instant, Sun Ho ne ressentit plus rien. Elles lui donnèrent comme conseil de se reposer calmement et de ne tenter sous aucun prétexte de se relever. Sun Ho acquieça et ferma les yeux. Les deux infirmièrent quittèrent la pièce, tout en lui esquissant un léger sourire avant de s'en aller. Il se retrouvait maintenant seul. Il repensa quelque instant à cette jeune femme. Allait-il la revoir ? Il n'en avait pas la moindre idée. Peut-être avait-elle quittée l'hôpital qui sait...Sans aucune personne pour le voir ou l'observer, Sun Ho se mit à pleurer. Ce n'était pas de simple pleure comme précédemment, mais une véritable rivière de larme qui déferlait sur son visage. Impossible pour lui de se retenir désormais. Comme n'importe quelle personne dans son cas, il ressentait de la peur et de l'angoisse. Quelque instant plus tard, il ferma les paupières et sans crier gare, il s'endormit dans les bras de morphée...

    Le coréen réouvrit les yeux après quelque temps de sommeil. La jeune femme était à ses cotés. Finalement, elle ne l'avait pas laissée dans cet endroit, totalement seul. Il ne savait pas réellement ce qu'elle faisait pendant qu'il dormait un peu, mais ses joues prirent un tein légèrement pourpre, voir rosée. Sun Ho déposa son regard sur elle, avant qu'elle ne décide de reparler à nouveau.

    Sachiko « Euh … Je … Je vous ai apporté votre souper … »

    Cela tomber particulièrement bien. Il avait l'estomac dans les talons. Le plateau de nourriture se trouvait déjà sur la petite plateforme juste à coté de lui. La jeune asiatique prit soin de la plaçer juste devant lui pour qu'il puisse manger convenablement. Généralement, c'est aux infirmières de faire une telle chose. Elle s'occupait de lui, malgré qu'elle ne connaissait rien de lui avant aujourd'hui. Elle vint finalement se plaçer sur le lit du patient, prenant un espace suffisamment tout en prenant attention à ne pas écraser jambes qui, heureusement, ne lui procurait plus aucun douleur en ce moment.

    Sachiko « Je sais que la nourriture semble infâme et la plupart du temps, dans les hôpitaux, c'est la cas, mais elle est délicieuse . En plus, la cuisinière est un ange alors d'après mois ... Vous ne devriez pas vous intoxiquer avec votre repas . De toute façon, je crois que nous … Avons vécu assez de chose pouraujourd'hui alors … »

    Un sourire vint se dessiner sur le visage du coréen. Il ne se souvenait pas de la dernière fois qu'il avait passer un séjour dans un hôpital. Il n'a donc aucune connaissance sur la qualité de la nourriture qu'il servait dans cet endroit. D'après elle, cette dîte nourriture est infecte, sauf celle qui se présentait devant lui en ce moment même. Qu'elle soit dégoutante ou autre, Sun Ho avait de l'appétit malgré la situation dans laquelle il se trouve. Peut être était-il gourmand dans le passée. Avant qu'il ne commence lui même à goûter à son plateau-repas, la jeune japonaise y trempa la main et attrapa un petit morceau de laitue qu'elle s'apprêta à porter à ses lèvres.

    Sachiko « Avant de commencer à manger … Promettez moi que vous ne lèverez plus debout ainsi … Si vous désirez quelque chose, et bien je suis là pour vous … »

    Sun Ho lui adressa de nouveau un léger sourire, avant d'incliner la tête en signe d'affirmation. Elle prenait soin de lui et quelque part, il en était heureux. Il préfère que se soit elle qu'une simple infirmière, pour une raison qu'il n'explique. Sun Ho prit les baguettes en main et, avant de prendre un morceau de nourriture, reposa son regard sur la jeune femme qui l'observait.

    Sun Ho « Merci beaucoup...Je te remercie de t'occuper aussi bien de moi malgré la gravité de la situation dans laquelle on se trouve. »

    Il regarda de nouveau son plateau de nourriture. En tout cas, cela donnait envie. Sun Ho planta tout d'abord ses baguettes dans la salade plaçer juste à coter de l'assiette principale. Elle avait plutôt bon goût et ne possédait absolument rien d'infâme. Le plat principale était tout à fait basique. Un riz tout ce qu'il y a de plus normal avec quelque morceau de viande pour accompagner. Il se mit rapidement à manger, peut être un peu trop vite. Il ne faudrait pas qu'il s'etouffe, bien qu'il est dans l'endroit adéquate pour être secourut. Bien que son repas n'était pas totalement terminé, Sun Ho déposa ses baguettes sur le coté. Il regarda ensuite quelque instant la jeune femme qu'il avait secourut.

    Sun Ho « Dire que l'on ne se connaissait pas avant tout sa...Je suis maintenant plus proche de toi que n'importe qui d'autre...J'aimerai que... »

    Une douleur atroce survint subitement au niveau de son front. Sun Ho déposa ses deux mains dessus, serrant les dents et crispant son visage sous la douleur. Des images floues apparaissaient dans sa tête. Sun Ho vit un lieu, mais impossible de déterminer ce qu'il représentait exactement. D'un coup, plus rien. Tout redevint absolument normal. Sun Ho ne savait pas vraiment ce qu'il venait de se passer. Des vestiges de passée peut être ? Cela veut-il dire qu'il retrouvera un jour la mémoire ? Rien n'est moin sur. La jeune asiatique était toujours à ses cotés, une expression d'inquiétude imprégner sur son visage. Le medécin entra dans la salle, frappant avant à la porte. Il tenait un simple dossier dans la main.

    Médecin « Monsieur Ahn...nous avons encore quelque examen à passer pour savoir votre état exacte. Vous pourrez sortir d'ici quelque jours. Nous essayerons d'ici la de contacter un membre de votre famille pour l'informer de la situation actuelle. Reposer vous bien jusqu'à la. »

    Il pencha légèrement la tête avant de s'en aller. Il venait tout juste de faire allusion à un membre de sa famille. Il devra donc bientôt en rencontrer un. Il en avait particulièrement peur, mais il espérait tout de même que quelqu'un puisse l'aider, ne serait-ce qu'un peu, à recouvrer une partie de sa mémoire. Son appétit fut quelque peu coupé après son intervention. Les jours à venir allait être riche en émotion, pour sur. Sun Ho repoussa un peu la plateforme où se trouvait son plateau repas pour le mettre quelque instant sur le coté. Il se frotta quelque instant sa chevelure avant de regarder, de nouveau, son interlocutrice.

    Sun Ho « Je vais donc devoir rencontrer...un membre de ma famille...Je me demande qui sa sera... »

    Dit-il, le regard hagard et abattut. Qui puisse être cette personne, elle allait probablement souffrir autant que lui de la perte de mémoire de Sun Ho. Ne plus se rappeller d'un proche, de tout ce que l'on à vécut avec lui, est une chose horrible et triste. Sun Ho se recula lentement et s'appuya contre le mur de sa chambre. Il regarda quelque instant le plafond puis l'extérieur. Il faisait déjà presque nuit. Sun Ho reprit la phrase qu'il n'avait put terminé tantôt.

    Sun Ho « J'aimerai que...tu m'aide...Je ne connais vraiment que toi...Tu crois que tu pourrais m'aider à recouvrer la mémoire ? »

    Sun Ho en demandait peut être un peu trop. Après tout, elle a surment une vie chargé. Peut être à t'elle un travail qui l'occupe beaucoup, de la famille à s'occupé ou un petit ami...Il n'en servait absolument rien. Tout ce qu'il sait c'est qu'elle est, malgré elle, impliquer autant que lui dans cet incident...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miura Sachiko

avatar

Posts : 68
Join date : 22/06/2009
Age : 25
Location : Dans le parc d'attraction avec mon amouweuh ♥

MessageSujet: Re: Fall for you . [Sun Ho] ♥   Mer 24 Juin - 16:05

    Sachiko regardait ce Sun Ho avec curiosité . Elle se demandait s’il allait le lui promette . Lorsque le coréen sourit et pencha légèrement la tête en signe d’accord, la nippone sourit à son tour avant d’enfouir la laitue à l’intérieur de sa bouche pour la mastiquer et l’avaler . Comme elle l’avait précisé, la nourriture était d’un pure délice !

    Sun Ho « Merci beaucoup ... Je te remercie de t'occuper aussi bien de moi malgré la gravité de la situation dans laquelle on se trouve . »

    La belle fit négativement un signe de tête pour lui montrer que ce n’était rien et que, au contraire, cela lui faisait un grand plaisir de pouvoir l’aider car après tout, s’il était là en ce moment, c’était bien à cause d’elle . Donc elle voulait se rattraper … Bref . Les deux jeunes asiatiques commencèrent à manger, dégustant chaque petits éléments que composaient leurs souper . Le garçon posa, après quelques minutes, ses baguettes sur la plateforme pour regarder Sachiko droit dans les yeux . Elle, avec son petit bol de riz entre les mains, baissa son regard sur la nourriture pour continuer à manger . Elle trouvait que les yeux de ce jeune homme était … Captivant, voir même plus que magnifique . Alors pour s’empêche d’ouvrir la bouche pour le contempler lorsqu’il lui adressait la parole, elle posait ses yeux à elle ailleurs …

    Sun Ho « Dire que l'on ne se connaissait pas avant tout ça ... Je suis maintenant plus proche de toi que n'importe qui d'autre ... J'aimerai que ... »

    Au fur et à mesure que le garçon parlait, Sachiko levait la tête . Puis, lorsqu’il s’arrêta subitement et qu’elle le vit se prendre la tête entre les mains, elle posa ses baguettes ainsi que son bol de riz sur le plateau, prête à passer à l’action s’il n’allait pas mieux dans les prochaines secondes . Mais tout d’un coup, tout semblait s’être remit à sa place . La belle s’apprêta à lui demander ce qui s’était passé avant d’entendre la porte de la chambre s’ouvrir . Le médecin pénétra à l’intérieur de celle-ci, un document à la main .

    Médecin « Monsieur Ahn ... Nous avons encore quelques examens à passer pour savoir votre état exacte . Vous pourrez sortir d'ici quelques jours . Nous essayerons d'ici la de contacter un membre de votre famille pour l'informer de la situation actuelle . Reposer vous bien jusque la . »

    Sachiko avait regardé et écouté le docteur avec attention avant que celui-ci ne se dissipe derrière la porte d’entrée . Sachiko sentit une minuscule vague de bonheur recouvrir son cœur . S’ils réussissaient à retrouver un membre de la famille, peut-être qu’ainsi, ce Sun Ho retrouverait sa mémoire … Ou du moins, une partie . Fin bon . Le coréen poussa tranquillement la plateforme qui se trouvait devant eux . Sachiko braqua son regard affamé sur le riz qui s’éloignait avant de secouer sa tête et regarder le blessé .

    Sun Ho « Je vais donc devoir rencontrer ... Un membre de ma famille ... Je me demande qui ce sera ... »

    Sachiko afficha un petit sourire en coin, se demandant autant que lui qu’elle genre de personne avait prit le temps d’élevé cet enfant charmant . Le garçon se recula complètement pour adosser son dos sur le mur puis, il posa ses yeux sur l’extérieur . Sachiko fit de même, croyant stupidement qu’il avait quelque chose de distrayant à regarder . Étant une jeune femme curieuse, à chaque fois que quelqu’un regardait quelque part, elle faisait pareil, par simple pulsion de curiosité .

    Sun Ho « J'aimerai que ... Tu m'aides ... Je ne connais vraiment que toi ... Tu crois que tu pourrais m'aider à recouvrer la mémoire ? »

    Sachiko sourit faiblement avant de poser ses prunelles sur le garçon . Elle se passa une main dans les cheveux avant de rapprocher le plateau qui lui était à porté de main .

    Sachiko « Et bien … Si vous désirez absolument à ce que je vous aide à recouvrez la mémoire, il va falloir m’endurer … Donc premièrement, pour recouvrer une mémoire, d’après moi, il faut des forces . Alors finissez de manger votre repas et nous essayerons de faire fonctionner vos méninges pour se rappelez de votre passé … »

    Un nouveau sourire vint se loger sur les douces lèvres de Sachiko avant qu’elle ne recommence à manger . Finalement, son appétit était revenue et elle avait faim . Alors elle prit le temps de manger le reste de son succulent repas en compagnie de Sun Ho . Ensuite, lorsqu’ils eurent terminés, Sachiko repoussa, à son tour, la plateforme de côté . Elle essuya machinalement sa bouche avec le manche de son chandail avant d’essuyer ses mains sur son pantalon . Elle se rendit compte que ses habitudes familières n’étaient pas les plus propres qu’ils soient, mais elle fit comme si de rien n’était . Bref, elle regarda le garçon avant de prendre un air réfléchis .

    Sachiko « Alors euhmm … Si vous étiez à l’établissement des retraités cet avant midi, c’est peut-être pour y voir une personne en particulier ? Si oui et bien … Nous avons déjà une piste . Si vous voulez, demain je pourrais allez y faire un tour . En même temps, j’expliquerai à mon patron tout ce qui c’est passer car, le connaissant, il doit être inquiet en ce moment . »

    La belle se mit à rire doucement avant de jouer avec les manches de son chandail . Elle sourit mignonnement en s’imaginant déjà la scène avec son patron puis, elle reposa son regard sur le garçon .

    Sachiko « J’ai l’intention de dormir avec vous cette nuit pour … Euh … Je veux dire de rester à l’hôpital pour la nuit pas de … Enfin … Parce que je préfère être à vos côtés au cas ou il y aurait des difficultés … À moins que vous préférez être seul … ? »

    Pour la énième fois, Sachiko sentit ses joues prendre une légère teinte rosé . Elle détestait lorsque ses phrases prenaient une tournure différente de ce qu’elle voulait dire . Cela la mettait mal à l’aise et par après, elle avait de la difficulté à regarder son interlocuteur en face, comme en ce moment ou elle avait poser son regard sur les draps blancs du lit . Elle joua après son lobe d’oreille droit avant de se lever du matelas pour se pencher poliment, en signe d’excuse, puis de se redresser pour quitter la chambre . Le jeune homme devait se demander ce qu’elle faisait, mais elle-même l’ignorait . Pour le moment, tout ce dont elle avait besoin, c’était de prendre un peu d’air . En plus, même si le coréen ne voulait pas qu’elle reste à l’hôpital, elle el ferait . C’était l’endurance dont elle parlait . Il devait s’attendre à ce qu’elle n’en fasse qu’à sa tête . Bref, Sachiko sortir un peu à l’extérieur de l’hôpital pour respirer l’air frais du soir . Elle s’assit sur un banc non loin de l’entrée puis laissa ses pensées dérivés sur une panoplies de sujets tous aussi inintéressants les uns que les autres . Puis, après quelque temps, elle entra à l’intérieur de l’hôpital pour passer un coup de fil à sa mère . Elle lui dit tout simplement qu’elle ne viendrait pas dormir à la maison pour la nuit, qu’elle irait roupiller chez l’une de ses amis . Elle ne précisa pas laquelle, histoire que sa mère n’appelle pas chez cette dernière, avant de lui souhaiter bonne nuit et de raccrocher le combiner . Par la suite, elle fit un tour à la salle de bain pour asperger son visage d’eau et s’arranger quelque peu . Puis, elle revint à la chambre du coréen . Seulement, celui-ci n’était plus à l’intérieur, son lit, ses effets personnels, absolument plus rien . Aussitôt, elle demanda des explications à une infirmière .

    Infirmière « Le patient du docteur Okada, monsieur Ahn, à été transféré dans une chambre plus convenable, à deux étage plus haut . Mais pour l’instant, il est entrain de passer un examen . Le docteur désirait faire ceci avant que monsieur Ahn ne dorme . Si vous voulez, je peux vous y conduire … ? »

    Sachiko l’en pria et sans plus attendre, toute deux se dirigèrent vers les ascenseurs pour monter plus haut . L’infirmière lui présenta la chambre de ce Sun Ho avant de laisser Sachiko seule . Celle-ci remarqua qu’il y avait deux lits . Elle prit une grande inspiration avant de soupirer sous l’effet du soulagement . Ensuite, elle prit place sur un lit, histoire de se reposer un peu pendant ce temps et, comme elle s’en doutait, ce ne fut pas bien long avant que le sommeil de l’attrape …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kawaii-cherrie.skyblog.com
Ahn Sun Ho

avatar

Posts : 67
Join date : 22/06/2009

MessageSujet: Re: Fall for you . [Sun Ho] ♥   Mer 24 Juin - 17:59

    Sun Ho attendait une quelque réponse de la part de la jeune femme. Elle était la seule personne qu'il connaissait depuis qu'il est amnésique. Si elle acceptait, peut être que sa guerison se déroulera sur une période plus courte, qui sait. Impossible de savoir si un jour ou non, il retrouvera tout les vestiges de son passée. Seul l'avenir nous le dira. Le plateau qu'il avait lui même écarté, son interlocutrice le remit juste devant lui. Il devait peut être lui dire qu'il n'avait plus réellement d'appétit...

    Sachiko « Et bien … Si vous désirez absolument à ce que je vous aide à recouvrez la mémoire, il va falloir m’endurer … Donc premièrement, pour recouvrer une mémoire, d’après moi, il faut des forces . Alors finissez de manger votre repas et nous essayerons de faire fonctionner vos méninges pour se rappelez de votre passé … »

    Un sourire se dessina sur les lèvres du jeune coréen. Il l'a trouvait vraiment drole et attachante. Au moins, elle acceptait sa proposition et il en était plus qu'heureux. Endurer ? Etait-elle aussi compliquer à vivre qu'elle le dit elle même ? Cela reste à voir. Il a réussit à la supporter jusqu'a lors...pourquoi cela ne continuerait pas encore dans le passée. Quoi qu'il en soit, avec de telle parole, il décida de finir son plateau repas. Après tout, elle avait totalement raison. Il faudra à Sun Ho beaucoup de force ainsi que d'énergie pour espérer recouvrez la mémoire, ne serait-ce que quelque fragment. Sachiko attaqua de nouveau son repas et le termina. Il en fut de même pour Sun Ho, qui n'en laisse pas une seule miette. C'était succulent. Cet hôpital propose vraiment de la nourriture plus que convenable. Sun Ho prit l'une des serviettes et essuiya rapidement sa bouche. Leurs regards se croisèrent de nouveau et elle prit, cette fois, un air réfléchit.

    Sachiko « Alors euhmm … Si vous étiez à l’établissement des retraités cet avant midi, c’est peut-être pour y voir une personne en particulier ? Si oui et bien … Nous avons déjà une piste . Si vous voulez, demain je pourrais allez y faire un tour . En même temps, j’expliquerai à mon patron tout ce qui c’est passer car, le connaissant, il doit être inquiet en ce moment . »

    Sun Ho inclina la tête en guise de oui et il lui dit que c'était vraiment une bonne idée. Etablissement des retraités ? Que pouvait-il bien y faire...Peut être était-il un employé, ou encore peut être venait t'il rendre visite à une personne ne particulier...Ses grands parents par exemple. La jeune femme se mis ensuite à rire doucement, avant qu'un sourire s'esquisse sur son visage. Sun Ho fit de même, sans qu'elle le voit. Il la trouvait intéréssante.

    Sachiko « J’ai l’intention de dormir avec vous cette nuit pour … Euh … Je veux dire de rester à l’hôpital pour la nuit pas de … Enfin … Parce que je préfère être à vos côtés au cas ou il y aurait des difficultés … À moins que vous préférez être seul … ? »

    Elle semblait quelque peu gêné d'avoir dit une telle chose. Il est vrai qu'elle avait été maladroite sur la première phrase qu'elle venait de prononçer, mais elle c'était plus ou moins rattraper par la suite. Apparement, un rien suffissait à la faire rougir et à la mettre mal à l'aise. Sun Ho continua de la regarder, toujours le sourire au lèvre. Cela ne le dérangait nullement. C'est toujours plus rassurant de savoir qu'une personne veille sur vous quoi qu'il arrive. Il appréciait beaucoup cette femme d'agir de cette façon. Après tout, elle aurait très bien put partir et oublier toute cette histoire. Elle regardait inlassablement les draps qui constituait son lit. Sans qu'il en sache réellement la raison, elle se releva puis se pencha en signe d'escuse avant de rejoindre la porte pour sortir de la chambre. Sun Ho prit un air interrogateur, se demandant ce qu'il lui arrivait. Elle avait surment à faire à l'extérieur...à moins qu'elle soit tellement gêné qu'elle ne savait plus quoi lui dire...Il s'allonga sur son lit et se mit à fixer le plafond de sa chambre. Sans même avoir le temps de faire usage de sa pensée, le docteur rentra en personne dans sa chambre.

    Médecin « Monsieur Ahn...j'ai reçus les derniers résultats des examens que vous avez passé. Mise à part votre amnésie, vous n'avez aucun autre traumatisme. J'aimerai tout de même vous faire passer un IRM, qui constitura le dernier examen. Si tout vas bien, il y a de forte chance que vous sortiez après demain, voir demain selon votre état. Vu que votre petite amie, Sachiko, est la, elle pourra vous raccompagnez chez vous et vous en apprendre plus sur ce que vous étiez avant. Infirmières...accompagner monsieur Ahn dans la salle d'IRM je vous prie. »

    Au moins, tout allait pour le mieu si on peut dire. Le docteur se trompait au sujet de sa petite amie, mais Sun Ho ne préférait pas dire la véritée. Si il lui disait, elle devrait probablement quittée l'hôpital. Quoi qu'il en soit, il se releva à l'aide des infirmières qui l'installère dans un fauteuil roulant. Une fois cela fait, ils prirent l'ascenseur qui les menèrent tout droit dans la fameuse salle d'IRM. Cet examen ne durait que quelque minute. Il servait, en résumé, à trouver la moindre anomalie au niveau de son cerveau. Après l'examen, le médecin lui certifia qu'il n'y avait absolument rien de nouveau. Sun Ho en fut soulagé. Il pouvait désormais regagné sa nouvelle chambre d'hôpital. Il espérait que cette jeune femme, qui c'était si bien occupé de la, soit encore présente comme elle l'avait dit. Le docteur le quitta et le laissa au moins de l'une des infirmières. Ils rentrèrent tout deux la chambre. Sun Ho vit la jeune asiatique, allonger sur l'un des lits. Elle semblait endormis. C'est tout à fait compréhensible, au vue de la journée éprouvante qu'elle a vécut. Sun Ho pria à l'infimière de ne pas faire trop de bruit afin de ne pas la sortir de son sommeil. La dîte infirmière l'aida à se replaçer correctement sur le lit et s'en alla, le laissant seul avec son interlocutrice.

    Sun Ho la regarda pendant un long moment. Elle était plus mignonne pendant qu'elle dormait. Certe, ce n'était pas genre de penser à avoir dans son état...mais il avait envie de penser à autre chose avant de s'endormir. Il se demandait encore à quoi allait bien pouvoir ressembler la journée de demain. Elle sera encore plus troublante et éprouvante qu'aujourd'hui, très certainement.

    Sun Ho « Merci...Sachiko... »

    Heureusement que le docteur avait prononçé son prénom, sinon il en aurait encore aucune idée. Sun Ho se pencha sur le coté et appuya sur l'interrupteur pour éteindre la lumière de la chambre. Une fois cela fait, il s'allonga confortablement sur son lit, fermant lentement les paupières. Tout comme il en fut de même précédémment, il ne mit pas très longtemps à trouver le sommeil. Ils dormaient donc tout deux, espérant que cette journée ne vienne pas, non plus, hanter leur rêve.

    Sun Ho se réveilla quelques heures plus tard, en sursaut et en sueur. Il pensait avoir fait un cauchemard, bien qu'il n'en était pas réellement sur. Regardant quelque instant l'extérieur, il faisait encore nuit, bien que l'on pouvait aperçevoir quelque clarté au loin, annonçant l'arriver de l'aube. Sun Ho se redressa lentement et posa immédiatement son regard sur Sachiko. Elle était toujours là, un peu affaler sur son lit, dormant comme un bambin. Il posa le premier pied sur le sol, puis le deuxième. Malgré ce qu'avait dit les médecins, Sun Ho avait envie de marcher quelque peu. Cela ne lui faisait pas très mal. Il se diriga tout de même difficilement jusqu'a la fênetre. Il poussa délicatement le rideaux pour voir l'extérieur. D'autres maux de têtes refirent surface. Se tenant la tête, Sun Ho se laissa tomber volontairement sur le sol. Il voyait encore autre chose, bien que c'était trop flou et incompréhensible pour qu'il puisse déterminer ce que cela représente réellement.

    Il se releva par la suite, regardant si la jeune femme ne c'était pas réveiller. Sun Ho se mit sur le lit de la jeune femme et se mit à la regarder quelque instant. Il trouvait la façon dont elle dormait relativement drole. Elle commença à se tortiller puis à ouvrir les yeux. Sun Ho ne s'attendait pas à ce qu'elle se réveille tout de suité.

    Sun Ho « Déjà réveillée ? » dit-il, tout en lui esquissant un sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miura Sachiko

avatar

Posts : 68
Join date : 22/06/2009
Age : 25
Location : Dans le parc d'attraction avec mon amouweuh ♥

MessageSujet: Re: Fall for you . [Sun Ho] ♥   Mer 24 Juin - 19:27

    Sachiko dormait paisiblement . La journée ayant été assez mouvement, la belle n’eu pas vraiment de difficulté en s’endormir et heureusement, elle n’eu pas de nuit agitée . Ainsi, elle eu droit à de longues heures de repos, ce dont elle avait grandement besoin après toute cette agitation . Bref, pendant son sommeil, Sachiko avait rêvé à plusieurs choses très intéressantes . Comme le fait qu’elle avait fondé une bâtisse pour des personnes ayant de sérieux problèmes d’amnésie . Une sorte d’hôpital ressemblant au paradis . Elle ignorait à quoi le paradis pouvait bien ressembler, mais dans son rêve, des fleurs de couleurs différentes parsemaient le contour de l’immeuble . Le ciel était peinturé d’un bleu azur et le soleil était toujours aussi rayonnant que les journées habituellement ensoleillées . Bref … Ses rêveries n’avaient rien de bien particulier . À part le fait que Sun Ho était l’un de ses patients favoris dont elle prenait grand soin … Comme elle avait l’intention de faire prochainement .

    Dormant toujours comme un gros bébé, Sachiko sentit son matelas bouger, ce qui l’extirpa lentement de son rêve insensé . Elle cligna des paupières et se mit à regarder autour d’elle pour rencontrer Sun Ho . Celui-ci se tenait sur el lit, tout près d’elle, avec un sourire discret sur les lèvres .

    Sun Ho « Déjà réveillée ? »

    Sachiko ne le quitta pas des yeux une seconde, un peu surprise de sa présence sur son lit à elle . Elle se frotta mignonnement les yeux avant d’accoter ses bras conte le matelas et soulever le haut de son corps . Elle afficha un mine fâchée sur les traits de son visage encore un peu fatigué .

    Sachiko « Vous ne vous souvenez déjà plus de la promesse que vous m’avez faite hier au soir … ? Je vous avais demandé de rester couchez et de ne pas vous levez une seconde fois car cela peut empirer votre état si vous faite une autre chute … Si vous désirez sortir d’ici au plus vite, il serait mieux d’écouter ce que vous conseil les experts et non d’en faire qu’à votre tête . »

    Sachiko soupira silencieusement avant de remarquer que le visage du nippon avait changé d’expression au cours de son discours . Son joli petit sourire n’était plus présent sur sa bouche finement dessinée et ses yeux d’encres n’étaient plus ancrés dans les prunelles de Sachiko … Aussitôt, celle-ci regretta de l’avoir sermonné ainsi . Premièrement, elle n’était pas sa mère, alors elle n’avait pas de directive à lui donner . Deuxièmement, cela devait être souffrant de ne pas pouvoir bouger pendant toute une journée complète, alors il était normal que le jeune coréen est envi de se dégourdir un peu les jambes … Et troisièmement … Même si elle lui avait parler sur un ton calme, elle l’accusait de ne pas avoir respecté la promesse qu’il lui avait fait . De un, il n’était pas obliger de la respecter car il ne lui devait rien et de deux, s’il voulait marcher et empirer son cas, et bien s’était son problème à lui et non le sien . Si elle était encore là en ce moment, c’était pour l’aider à recouvrir la mémoire et non à le sermonner de toutes les façons .

    Sachiko abaissa sa tête avant de s’asseoir en indien sur le lit . Elle se passa une main dans les cheveux avant de regarder à l’extérieur . Des filets de lumières déchiraient le ciel de sa noirceur, cela voulait dire qu’il était très tôt … Bref, la nippone posa ses yeux sur le jeune garçon avant de soupirer une seconde fois .

    Sachiko « Pardonnez mon impolitesse … C’est que … Je ne voudrais pas que votre état s’aggrave alors qu’il s’améliore petit à petit … Et je dois avouer que, lorsque je suis inquiète et bien, mon côté protecteur prend le dessus et je n’hésite pas une seconde à reprocher aux gens que j’aime qu’il serait préférable pour eux de ne pas commettre des choses à l’encontre de ce qu’ils doivent faire … »

    La nippone rabaissa une seconde fois sa tête vers le bas, montrant qu’elle était vraiment navrée d’avoir agis sous l’impulsion et la colère qui l’avait envahie en le voyant assit sur son lit . Sachiko repensa à ce qu’elle venait de lui dire et se souvint avoir prononcer "… aux gens que j’aime …" à l’intérieur de sa phrase . Bien entendu, elle ne l’aimait pas … Enfin, elle n’était pas amoureuse de lui . C’était seulement pour lui prouver qu’elle était quelque peu attachée à lui et qu’elle voulait prendre soin de sa santé, un point c’est tout .

    Sachiko « Au fait … Avez-vous bien dormit ? »

    Sachiko releva tranquillement son visage vers lui, voulant absolument changer de sujet pour ne pas rendre l’atmosphère inconfortable . Jusqu’à maintenant, ils avaient vécus plusieurs choses ensembles … Ou disons plutôt qu’ils avaient échangés beaucoup d’émotions après tout ce qui c’était passer . Alors un sorte de lien invisible les rattachaient . Sachiko ne savait pas comment le décrire, mais elle avait la forte impression que plus ils passeraient du temps ensemble et plus ils s’apprécieraient . Mais bon, ce n’était qu’une impression hein ! Peut-être que Sun Ho en déciderait autrement au fur et à mesure qu’ils seraient ensemble car, comme Sachiko l’avait avertie, tant qu’il était capable de l’endurer, elle serait prête à l’aider … Alors tout dépendait de lui car tant et aussi longtemps que ce Ahn ne la repousserait pas, elle serait là pour lui … Bref, une nouvelle infirmière pénétra dans la salle et afficha un sourire radieux en voyant les jeunes asiatiques . Elle ne devait pas être au courant du fait que Sun ho n’avait pas le droit de marcher, car aussi non, en le voyant assit sur le lit voisin, elle n’aurait pas sourit ainsi . Fin Bon . La dame s’approcha d’eux avec un document entre les mains . Gentiment, elle le tendit à Sun Ho .

    Infirmière « Le docteur Okada à tenu à vous rendre ce document . À l’intérieur de celui-ci se trouve plus amples renseignement sur vous, votre passé médical ainsi que de multiples informations sur votre famille que l’hôpital doit absolument garder en sa possession pour différentes raisons . Monsieur Okada à pensé que ce serait bien de vous le donner un certain moment pour vous aidez à recouvrez la mémoire . Il a aussi fait quelques recherches pour trouver l’adresse de votre maison car, finalement, vous allez sûrement pouvoir quitter l’hôpital aujourd’hui … Donc utiliser se document avec soin et, lorsque vous repasserai à l’hôpital, on vous demanderait de rapporter le celui-ci intact, s’il vous plaît . »

    Sachiko regardait Sun Ho avec un petit sourire sur le coin de ses lèvres . Maintenant, ils avaient entre les mains un document très important qui leurs fournirait sûrement beaucoup de données et en plus, ils savaient que Sun Ho connaissait quelqu’un à l’établissement pour retraités . La journées s’annonçait bien pour le moment et ça, malgré le réveil de Sachiko . Bref, l’infirmière leurs sourit de nouveau avant de se pencher poliment .

    Infirmière « Bon et bien … Je vais vous laisser entre amoureux … Prenez bien soin de lui jeune demoiselle . »

    Sachiko rougit légèrement lorsque l’infirmière prononça le mot "amoureux" et acquiesça sous la demande de cette dernière . Elle lui sourit avant qu’elle ne quitte la chambre pour les laisser seuls . Sachiko regarda le document que tenait toujours Sun Ho avant de regarder ce dernier, pencha légèrement la tête vers le côté pour essayer de croiser son regard braquer sur la pile de feuille qu’il tenait .

    Sachiko « Est-ce que … Ça va ? »

    Bien sûr, elle se posait la question car le coréen n’avait pas bougé depuis que l’infirmière lui avait remit le document . Peut-être était-il sous le choc car, le fait d’avoir une partie de son passé entre les mains devait être assez … Spécial .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kawaii-cherrie.skyblog.com
Ahn Sun Ho

avatar

Posts : 67
Join date : 22/06/2009

MessageSujet: Re: Fall for you . [Sun Ho] ♥   Mer 24 Juin - 21:27

    Sachiko « Vous ne vous souvenez déjà plus de la promesse que vous m’avez faite hier au soir … ? Je vous avais demandé de rester couchez et de ne pas vous levez une seconde fois car cela peut empirer votre état si vous faite une autre chute … Si vous désirez sortir d’ici au plus vite, il serait mieux d’écouter ce que vous conseil les experts et non d’en faire qu’à votre tête . »

    Il avait affiché une mine joyeuse et lui avait esquissé un beau sourire. Quoi de mieu après un réveil ? Pourtant, tout ce que Sachiko avait fait, c'était lui faire la morale et le sermonner sur le fait qu'il ne devait pas se lever et tenter de marcher. Difficile à vivre disait-elle ? Disont qu'elle se montre beaucoup trop protectrice envers les autres. On voit bien que Sachiko, elle, n'a rien. Il est difficile pour Sun Ho de resté allonger pendant toute une journée sur un lit d'hôpital, avec comme seule activité de regarder le plafond de sa chambre. Il a envie de faire usage de ses jambes, de se dégourdir quelque peu...Son sourire s'effaça au fil de son sermon. Son expression joyeuse disparut tout aussi rapidement. Lui qui ne la quittait pas des yeux, posait désormais son regard au alentour de la chambre. Il attendait plutôt un magnifique sourire de sa part, comme elle en esquissait souvent. Déçut de sa réaction, il ne la regardait même plus. Il fixait maintenant l'extérieur. Le soleil allait bientôt se lever, faisant disparaitre l'obscurité du ciel. Il sentit que Sachiko mais Sun Ho n'y prêta guère attention.

    Sachiko « Pardonnez mon impolitesse … C’est que … Je ne voudrais pas que votre état s’aggrave alors qu’il s’améliore petit à petit … Et je dois avouer que, lorsque je suis inquiète et bien, mon côté protecteur prend le dessus et je n’hésite pas une seconde à reprocher aux gens que j’aime qu’il serait préférable pour eux de ne pas commettre des choses à l’encontre de ce qu’ils doivent faire … »

    Sun Ho inclina la tête. Après tout, il ne pouvait nullement lui en vouloir d'avoir agit de la sorte. Tout ce qu'elle souhaitait, c'était prendre soin de lui comme elle lui avait dit dans la journée d'hier. Bien évidemment qu'il lui pardonnait. Elle reste à ses cotés, c'est déjà beaucoup. Peu de personne aurait fait sa pour un simple inconnue qui ne se connait même pas lui même. Sun Ho avait remarquer qu'elle avait employée le terme "aux gens que j'aime". Sun Ho en faisait partit ? Tout portait à le croire. Cela montrait en autre qu'elle l'appréciait, tout comme cela est aussi son cas. Il faut dire qu'elle est la seule véritable personne qu'il connaisse, bien qu'il en sait que très peu à son sujet. Sun Ho reposa ses prunelles sur la jeune nipponne. Celle ci était réellement navrée.

    Sachiko « Au fait … Avez-vous bien dormit ? »

    Sun Ho « Oui...plus ou moins. »

    Elle avait immédiatement changer de sujet, ce qui n'était pas plus mal. L'atmosphère était devenue plutôt tendue et Sachiko avait réglée cela en un instant. En tout cas, Sun Ho ne reviendrait pas sur ce qu'elle avait dit. Elle ne veut que son bien, rien de plus...et c'est déjà beaucoup. Sans pouvoir continuer la conversation, une infirmière pénétra dans la chambre, un large sourire dessiner sur son visage. Elle tenait entre ses mains ce qui semblait être un dossier médical. Sun Ho n'arrivait pas à perçevoir de quoi il s'agissait exactement, mais il le découvrira bien assez tôt. Quoi qu'il en soit, il était destiné au jeune patient. Elle lui tendit gentillement, attendant que celui ci accepte avant d'entamer son explication.

    Infirmière « Le docteur Okada a tenu à vous rendre ce document . À l’intérieur de celui-ci se trouve plus amples renseignement sur vous, votre passé médical ainsi que de multiples informations sur votre famille que l’hôpital doit absolument garder en sa possession pour différentes raisons . Monsieur Okada à pensé que ce serait bien de vous le donner un certain moment pour vous aidez à recouvrez la mémoire . Il a aussi fait quelques recherches pour trouver l’adresse de votre maison car, finalement, vous allez sûrement pouvoir quitter l’hôpital aujourd’hui … Donc utiliser se document avec soin et, lorsque vous repasserai à l’hôpital, on vous demanderait de rapporter le celui-ci intact, s’il vous plaît . »

    Sun Ho s'inclina légèrement en guise de remerciement et se mit à regarder le fameux dossier. Celui ci contenant diverse information qui vont pouvoir l'éclairer sur son passée et sur sa propre personne. Peut être était-ce la clef...Il espérait retrouver l'intégralité de sa mémoire en parcourant les différents documents, bien que les chances que se soit le cas sont relativement mince. Le jeune garçon ne tentait rien pour le moment, se contentant simplement de le regarder, rien de plus. Il était temps, maintenant, pour l'infirmière de s'en aller.

    Infirmière « Bon et bien … Je vais vous laisser entre amoureux … Prenez bien soin de lui jeune demoiselle . »

    Il n'eut aucune réaction perceptible à l'entente du mot "amoureux" qu'elle venait de prononçer. Il faut tout de même avouer que cela est plus ou moins gênant, sachant que cela est nullement le cas. Sun Ho portait exclusivement son attention sur le dossier, absolument rien d'autre. La peur l'avait envahit. Il ne sait pas ce qu'il va bien pouvoir découvrir à l'intérieur de ce document.

    Sachiko « Est-ce que … Ça va ? »

    Il eut tout de même un instant d'hésitation. Il se demandait s'il n'était pas préférable qu'il entende toute la véritée de la bouche de l'une de ses connaissances passée où qu'il attendre, tout simplement, d'avoir quelque flasback...Non, c'était trop tard. Il se doit de savoir qui il est, ne serait qu'un peu. Il détourna finalement son regard de la pile de feuille afin de regarder Sachiko. Il avala quelque instant sa salive avant de reprendre la parole.

    Sun Ho « Oui...je crois. Ce que je tiens entre mes mains regorge d'information sur moi. J'ai presque peur de découvrir qui je suis vraiment...Mais je ne dois pas renonçer. »

    Il avait la gorge nouer. Aspirant et expirant lentement, il posa sa main sur la petite attache et la retira. Une fois cela fait, Sun Ho ouvrit le dossier et tomba sur la toute pemière page. Rien de bien intéressant. Il y avait gravé son nom, ainsi que sa date de naissance , sa taille, son poid et d'autre information basique comme celle ci. Il apprend tout de même qu'il est agé de 19 ans. La main tremblante, il resta un moment immobile. Il détourna une nouvelle fois son regard sur la jeune femme.

    Sun Ho « Sachiko...Tu veux bien te rapprocher...et regarder avec moi ? »

    Elle accepta sans hésitation de sa part. Il peut compter sur elle quand il en a besoin et en est heureux. Elle se rapprocha et se plaça juste à ses cotés. Il se sentait déjà beaucoup mieu. Il tourna finalement la page. Celle ci concernait, à première vue, les membres qui composaient sa famille avec en prime quelque photo juste à coté de leur nom. Tout d'abord son père. Il fut prit de stupeur lorsqu'il vit le statut "décédé" accoter à son nom. Il n'avait donc plus de père...Maintenant sa mère. Celle ci se trouve apparemment dans un centre spécialisé. Peut être le même où avait eu lieu l'accident ? Vint ensuite sa jeune soeur. Min Yeon. Sun Ho la trouvait vraiment magnifique. Apparemment, elle est censée vivre avec lui. C'était probablement le fameux membre de sa famille que l'hôpital essaye de joindre en vain...Les pages suivantes donnaient tout un tas d'information sur les visites médicals, les maladies contractées...Rien de bien passionnant et d'intéressant pour Sun Ho. Sur une autre feuille, il y découvrit son adresse actuel. Au moins, il avait maintenant connaissance de l'endroit où il résidait.

    Sun Ho « J'ai vraiment l'impression de lire le dossier d'un autre patient, d'une personne dont je ne sais absolument rien...C'est étrange. Souhaiterait-tu m'accompagner à cette adresse une fois que je serais sortit Sachiko ? Je ne veux pas m'y rendre tout seul... »

    Il lui esquissa un léger sourire avant de reprendre ses recherches. La plupart des pages que ce document officielle regorgait ne possédait pas des informations essentielles. Il en apprennait beaucoup plus sur sa santé, ainsi que celle de ses parents. Finalement, il tomba sur une feuille où était inscrit, en lettre majuscule en haut de la page, son nom. C'était apparemment une fiche remplie par une psychologue, il y a de cela plusieurs années. Elle avait écrit tout un tas d'information sur Sun Ho, notamment sur sa personnalité. D'après ce qui était écrit, il est un garçon solidaire et possédant un morale d'acier, souriant et toujours prêt à faire une bonne action, sympathique et drôle, charmant et parfois beau parleur...Sun Ho se mit à rire doucement. Etait-il réellement comme cela de nos jours ? Peut être que l'amnésie avait changer quelque trait de sa personnalité qui sait. Sachiko était restée tout le long à ses cotés, regardant avec lui chaque page, chaque mot que constituait ce dossier bien bâtit. Sun Ho inclina la tête, déçut. Quelques larmes commençèrent même à couler sur son visage.

    Sun Ho « Même en lisant ce dossier...Même en apprenant plus sur moi même...Absolument aucune bribe de mon passée ne m'est revenue en mémoire. Je ne me souviens encore de rien...Pourquoi ?! »

    La colère le submerga tout à coup. Il prit le dossier qu'il tenait entre les mains et le lança à terre, éparpillant certaine feuille. Il commença à frapper le matelat de plusieurs coup successif. Vu qu'il n'était pas au meilleur de sa forme, ses coups cessèrent en l'espace de quelques secondes. Sun Ho se courba totalement et mit son visage dans ses mains, ne pouvant s'empêcher de verser toute les larmes de son corps. Il avait beaucoup espéré de ce dossier...malheureusement, il n'a pas trouver toute les réponses à ses questions...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miura Sachiko

avatar

Posts : 68
Join date : 22/06/2009
Age : 25
Location : Dans le parc d'attraction avec mon amouweuh ♥

MessageSujet: Re: Fall for you . [Sun Ho] ♥   Mer 24 Juin - 22:48

    Le regard de Sun Ho s'était complètement immobilisé sur le dossier médical que l'infirmière venait tout juste de lui apporter tandis que Sachiko regardait celui-ci avec inquiétude, attendant toujours une réponse de la part de celui-ci .

    Sun Ho « Oui ... Je crois . Ce que je tiens entre mes mains regorge d'information sur moi . J'ai presque peur de découvrir qui je suis vraiment ... Mais je ne dois pas renoncer . »

    La belle acquiesça sur ses dires, voulant l'encourager à continuer dans cette voix positive, avant de poser ses prunelles sur le document . Sun Ho enleva l'attache qui gardait fermer le dossier avant d'ouvrir celui-ci et de lire la première page . Celle-ci ressemblait plus à une page de présentation qu'autre chose . Sachiko, curieuse comme toujours, tourna la tête sur le côté pour essayer de lire ce qui était écrit sur la feuille . Elle vit la main de Sun Ho trembler, ce qui inquiéta instantanément la belle qui posa son regard sur lui .

    Sun Ho « Sachiko ... Tu veux bien te rapprocher ... Et regarder avec moi ? »

    Il était nerveux … Et elle le comprenait . Voir une partie de sa vie sur papier devait être assez étrange comme sensation . Alors pour ne pas que Sun Ho baisse les bras, Sachiko fit signe que oui de la tête avant de s'approcher de lui . Elle se glissa à ses côtés et feuilleta avec lui les pages débordantes d'informations . Parfois, Sachiko jetait de rapide coup d'œil à son voisin pour s'assurer que son état était toujours stable . Jusqu'à maintenant, ils en avaient apprit un peu plus sur la famille Ahn . Celle-ci était composée d'un père, malheureusement décédé, d'une mère maintenant installée dans un établissement spécialiser et d'une petite sœur . Sachiko était triste de voir que Sun Ho avait perdu son père dans le passé et que sa mère était gravement malade . Peut-être que cette dernière était la personne mystère à qui Sun Ho était allez rendre visite la journée d'avant ? Sachiko l'ignorait mais trouver l'hypothèse fort intéressante . Et bon, apparemment, la petite sœur de Sun Ho, au nom de Mi Yeon, vivait avec lui … En ce moment, elle devait être morte d'inquiétude, à moins que le docteur n'ait réussit à la contacter ? Bref, Sun Ho découvrit la feuille contenant son adresse dont l'infirmière avait parlé quelques instants plus tôt .

    Sun Ho « J'ai vraiment l'impression de lire le dossier d'un autre patient, d'une personne dont je ne sais absolument rien ... C'est étrange . Souhaiterais-tu m'accompagner à cette adresse une fois que je serais sortit Sachiko ? Je ne veux pas m'y rendre tout seul ... »

    La nippone acquiesça inconsciemment avant de se remettre à lire les autres pages d'informations . C'est alors qu'il tombèrent sur une sorte de fiche descriptive, décrivant la psychologie de Sun Ho . Un petit sourire se dessina sur les lèvres de Sachiko lorsqu'elle entre vit "Beau parleur" dans la description . Elle continua de lire le reste de la page avant de constater que tout deux se ressemblait, d'un certain côté … La belle se tourna vers Sun Ho lorsqu'ils terminèrent le tour de toute le document . Des larmes coulaient le long des joues du coréen, ce qui serra le cœur de la nippone . Elle le regarda avec tristesse, na sachant quoi faire devant cette démoralisation intérieur qu'avait Sun Ho .

    Sun Ho « Même en lisant ce dossier ... Même en apprenant plus sur moi-même ... Absolument aucune bribe de mon passée ne m'est revenue en mémoire . Je ne me souviens encore de rien ... Pourquoi ?! »

    Sachiko échappa un faible soupire du à la tristesse et sursauta quelque peu lorsque Sun Ho lança le dossier au bout de ses bras, créant une pluie de feuille apparemment inutile pour ce dernier . Sun Ho commença a frapper le matelas avec colère avant que ses coups de faiblisse à cause de son état . Il finit par se courber et enfouir sa tête à l'intérieur de ses mains . Sachiko sentit, à son tour, quelques larmes coulées le long de son visage . La douleur qu'elle ressentit ravagea en moins de deux son petit cœur, c'est pourquoi, sachant que Sun Ho devait souffrir mille fois plus qu'elle, qu'elle s'approcha un peu plus de lui pour passer ses bras autour du garçon . Calmement, elle leva le torse du jeune homme pour qu'il redresse le haut de son corps puis, lorsqu'il fut assit, elle posa délicatement une main sur la tempe du jeune homme pour l'inciter à accoter sa tête contre l'épaule de Sachiko . Elle le laissa pleurer ainsi pendant de longues minutes, évacuant son chagrin pour que, par après, il se sente mieux . Elle ignorait si son épaule lui serait d'une grande utilisé, s'il serait apaiser par les caresses que Sachiko lui faisait sur le dos, mais elle était certaine qu'une chose . Même si en ce moment, elle était quelque peu gênée de se rapprochement, elle n'arrêterait pas de le consoler pour autant .

    Bref . Les minutes continuèrent à s'écouler tout comme Sachiko continuaient d'être là pour Sun Ho . Quelques secondes plus tard, elle prit délicatement le visage de Sun Ho entre ses petites mains pour qu'il la regarde . Elle essuya, avec l'aide de ses pouces, les gouttelettes d'eau qui perlaient sur la peau basané de Sun ho puis elle esquissa un petit sourire désolé .

    Sachiko « Vous savez … Il ne faut pas se décourager de si tôt … Il y a sûrement une panoplie d'autres moyens qui vous aideras à recouvrer la mémoire . Peut-être qu'en rencontrant les membres de votre famille, vous réussirez à vous rappelez de certains souvenirs . »

    Sachiko étira quelque peu son sourire avant de s'écarter timidement du jeune homme . Elle tendit son bras en direction d'une boîte de mouchoir pour y voler un tissu . Ensuite, elle revint vers son protégé pour continuer à essuyer ses pleurs en tapotant ses joues avec douceur .

    Sachiko « Ne baissez pas les bras … Vous verrez, tout va finir par s'arranger, je vous le promet … »

    Sachiko lui sourit tristement de nouveau avant d'essuyer les traces d'eau sur son visage à elle puis, elle s'étira une seconde fois pour jeter le tissu imbibé d'eau salé à l'intérieur de la poubelle qui ornait le côté du lit qu'elle avait emprunte pour la nuit . Elle revint près de Sun Ho et replaça instinctivement quelques mèches rebelles de ces cheveux tout en faisant attention à sa blessure au niveau de la tête . Elle retira tranquillement sa main des cheveux du coréen, se trouvant un peu trop familière avec un garçon quasiment inconnu . Elle se rendit compte aussi que … Sun Ho avait prononcé son nom . Pourtant, elle ne se souvenait de s'être présenté … Bref, à présent qu'il connaissait son nom, elle n'était pas obligée de faire les présentations … La jeune fille regarda son nouvel ami [?] dans les yeux avant de dévier timidement son regard sur le côté .

    Sachiko « Même si … Toutes ces informations ne vous on pas aidez à vous rappelez votre passé, il est rassurant de savoir que êtes un homme bien, non ? »

    Un petit rire suivit la remarque de Sachiko . Elle essayait, à présent, de d'étendre l'atmosphère avec de petites blagues rigolotes . C'était une habitude qu'elle avait de faire rire les gens pour leur changer les idées après un moment de tristesse …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kawaii-cherrie.skyblog.com
Ahn Sun Ho

avatar

Posts : 67
Join date : 22/06/2009

MessageSujet: Re: Fall for you . [Sun Ho] ♥   Jeu 25 Juin - 2:23

    Lui qui, dans le rapport de la psychologue, était décrit comme une personne possédant un morale d'acier, les émotions et les sentiments mêlées entre eux étaient tellement fort que Sun Ho y a succombé. La colère et la tristesse de pas en savoir plus sur qui il était vraiment le submerga en un instant. Il ne savait plus où donner de la tête. À ce moment précis, il était faible. Laissant s'écouler tout les larmes de son corps, Sachiko était encore présente pour l'aider et prendre soin de lui. Sun Ho ne faisait que pleurer, se répétant sans cesse que sa situation était desespérée, rien de plus. Il sentit les mains de la jeune femme se poser sur lui. Celle ci le redressa alors qu'il était complètement courber sur le lit. Elle déposa ensuite l'une de ses mains inoccupée sur le visage du jeune patient et elle approcha sa tête de son épaule. Une épaule où pleurer était l'une des meilleurs chose que l'on puisse avoir lorsque le chagrin et la tristesse nous envahit. Jamais il ne pourrait remercier Sachiko de s'occuper autant de lui lorsqu'il en a le plus besoin. Quoi qu'il en soit, il laissa s'écouler un nombre incalculable de larme pendant de longue minute. Au fil du temps qui s'écoulait, ses pleures s'atténuaient et il se sentait un peu mieu. Sachiko releva un peu sa tête à l'aide de ses deux petites mains. Elle essuya le visage ravagé par les larmes de Sun Ho à l'aide de ses doigts. Le jeune homme voyait flou mais essayait, tout de même, de regarder Sachiko dans les yeux.

    Sachiko « Vous savez … Il ne faut pas se décourager de si tôt … Il y a sûrement une panoplie d'autres moyens qui vous aideras à recouvrer la mémoire . Peut-être qu'en rencontrant les membres de votre famille, vous réussirez à vous rappelez de certains souvenirs . »

    Elle avait parfaitement raison et ses paroles avaient suffit à le rassurer quelque peu. Il ne faut pas que Sun Ho perde espoir. Après tout, ce n'est pas une amnésie complète...Il y a tout de même quelque chance pour qu'il retrouve un jour la mémoire. Ses pleures s'atténuaient de plus en plus, jusqu'a presque disparaitre totalement. Sachiko attrapa un mouchoir et l'appliqua sur le visage de Sun Ho. Cela se révélait être beaucoup plus efficace que ses pouces. Sun Ho se laissa faire, sans dire un mot.

    Sachiko « Ne baissez pas les bras … Vous verrez, tout va finir par s'arranger, je vous le promet … »

    Sachiko savait vraiment y faire pour rassurer les gens et leur faire reprendre confiance en eux. Du moins, c'était le cas de Sun Ho en ce moment même. Elle lui faisait promesse que tout allait s'arranger...Le jeune garçon l'a prit au mot. Après tout, si on s'en donne la force, tout est possible non ? Quoi qu'il en soit, les larmes avaient totalement cesser de couler sur son beau visage. Celui ci était un peu prêt sec grâce à l'aide de Sachiko. Elle ne cessa pas pour autant de s'occuper de lui. Elle remit en ordre quelque mèche de la chevelure de Sun Ho qui était mal plaçer. Elle retira ensuite sa main lorsque cela fut fait. Sun Ho se sentait désormais serein. Les paroles de Sachiko l'avaient fortement rassurés. Elle ancra quelque instant son regard dans le siens avant de le dévier sur le coter.

    Sachiko « Même si … Toutes ces informations ne vous on pas aidez à vous rappelez votre passé, il est rassurant de savoir que vous êtes un homme bien, non ? »

    Un sourire apparut, enfin, sur le visage de Sun Ho. Elle avait détendu l'atmosphère en l'espace de quelque instant. Il n'était pas réellement certain sur le fait qu'il soit un homme bien. Qui sait qu'elle action il a put accomplir dans le passée ? Sun Ho se déplaça un peu pour tenter de croiser, à nouveau, le regard de son interlocutrice.

    Sun Ho « Un homme bien ? J'ai effectivement l'air d'être un gentil jeune homme. »

    Dit-il, tout en baissant la tête et en souriant. Sun Ho avait remarquer la facheuse tendance de Sachiko concernant le fait qu'elle le vouvoie depuis la journée d'hier. Non pas que cela le gênait réellement, mais disont qu'ils semblent désormais assez proche pour se tutoyer comme il se doit. En tout cas, c'est ce que faisait Sun Ho depuis le début de la conversation. Il reposa ses prunelles sur la jeune femme et la regarda quelque instant avant de faire la fameuse remarquer.

    Sun Ho « Tu sais...Après tout ce que tu as fait pour moi, je pense que toi et moi, on est assez proche pour se parler comme des amis...Tu peux arrêter de me dire "vous" quand tu t'adresse à moi ! »

    Il se mit à rire légèrement. Le grand moment allait bientôt arriver ! Elle allait le tutoyer pour la tout première fois depuis qu'ils se connaissent. Ils furent très vite interromput par l'entrée du médecin dans leur chambre. Le sourire au lèvre, celui ci s'effaça quelque instant lorsqu'il vit tout les papies éparpillés à même le sol.

    Médecin « Ce qu'il y avait dedans n'a pas du réellement vous plaire...Quoi qu'il en soit, si vous le souhaitez bien entendu, vous pouvez quitter les lieux et rentrer chez vous. Quand à vous mademoiselle, prenez soin de lui. Il aura réellement besoin de votre aide pour surmonter les épreuves à venir. Sur ce, je vous laisse. »

    Il repartit aussi rapidement qu'il était venue. Sun Ho n'avait plus réellement de raison de rester dans cet endroit. Une nuit était déjà trop. Il se releva, plus facilement que d'habitude, et commença à ramasser les papiers qui se trouvait au sol. Sachiko vint l'aider pour accelérer le mouvement. Tout les feuilles furent replaçer dans le document. Une fois cela fait, Sun Ho reposa de nouveau son regard sur la jeune femme.

    Sun Ho « Je pense qu'il est grand d'aller chez moi...Merci encore de vouloir m'accompagner. Je vais m'habiller et on y vas. Attend moi la. »

    Sun Ho attrapa les affaires se trouvant sur la petite commode et rejoignit la salle de bain. Une fois à l'intérieur, il se changa en moin de deux. Il ressortit ensuite de la pièce, fin prêt pour entamer son long périple...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fall for you . [Sun Ho] ♥   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fall for you . [Sun Ho] ♥
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Free fall
» Brad Pitt
» MAC & Carine Roitfeld Collection for Fall 2012
» (M/LIBRE) TYLER HOECHLIN ░ Swift and sudden fall from grace sunny days seem far away
» (M/LIBRE) Tyler Hoechlin ░ Swift and sudden fall from grace sunny days seem far away

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Loveless ♥ :: « S E O U L » :: •• The Funny Places! Let's Play Together! :: • Hôpital-
Sauter vers: